formats

Dans les coulisses : D’une table de Ramadhan à une résidence universitaire

Publié le 25/05/2018, par dans Non classé.

Il est 19h. 6e jour du Ramadhan. Nous sommes à la résidence universitaire Hydra 3. Exactement au réfectoire pour faire la file avec les étudiants qui se préparent à el iftar. Cette résidence est uniquement réservée pour les étudiants en master et en doctorat. Le moment de f’tour approche, le restaurant ouvre ses portes une heure avant l’adhan. Sur les tables, une décoration soigneusement et exclusivement réservée à ce mois.

Des bols pour la chorba, des boureks, des assiettes à dessert pour le tajine sucré, les salades et enfin les fruits. La directrice et le chef de la restauration affirment qu’ils ont « déployé tous les moyens nécessaires pour que les étudiants rompent le jeûne dans les meilleures conditions». Pas trop d’interdits ni de mesures draconiennes.

On aperçoit d’ailleurs des étudiants venir prendre leur parts pour manger dans leurs chambres. C’est permis. Les serveurs ne contrôlent pas, dans la mesure où la directrice de la résidence universitaire a opté pour le self-service et la flexibilité. Mais les étudiants en abusent et prennent plus qu’il n’en faut.

Le hic aussi, ces étudiants, soi-disant voulant manger à l’aise dans leur chambre, finissent par s’attabler au moment d’el iftar. Les retardataires, ceux ayant préféré d’abord leur prière, n’ont trouvé que des restes. Il n’y avait presque plus rien. Réaction presque normale et naturelle: les voix ont commencé à s’élever jusqu’à l’intervention des responsables.

Une réaction de la responsable de la résidence. Décision prise : ne plus traiter les étudiants « comme des adultes». A partir d’aujourd’hui, les étudiants auront une carte de resto spéciale Ramadhan, avec trente carrés, chaque jour un carré sera coché jusqu’à la fin du mois sacré pour mettre fin à cette situation « qui n’est pas honorable» et surtout pour mettre fin au gaspillage.

Car toute la nourriture « volée» par les étudiants a été malheureusement jetée à la poubelle. Nous sommes d’ailleurs témoins de ce désastreux décor des pavillons où des poubelles sont bien remplies par la nourriture, le pain…
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Dans les coulisses : D’une table de Ramadhan à une résidence universitaire
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair