formats

D’anciens appelés en colère

Publié le 27/02/2018, par dans Non classé.

Des dizaines d’anciens appelés du service national déplorent l’attitude de la Caisse nationale des retraites (CNR) qui continue d’ignorer leurs droits relatifs à la comptabilisation des années du service national dans le calcul de la retraite proportionnelle.
Les concernés considèrent cela comme une violation de la loi d’octobre 2014, dont les modalités d’application ont été clairement définies par le décret présidentiel du mois de mars 2017.

S’insurgeant contre ce qu’ils appellent la politique discriminatoire de la CNR, les anciens appelés, qui se sont rapprochés de notre bureau à Mila, se demandent pourquoi cette loi a été appliquée dans sa partie concernant les rappelés et les retenus connus par la formule 18+6, mais pas pour les appelés. « Nos collègues rappelés ou retenus pendant la décennie noire ont été régularisés conformément à la loi d’octobre 2014.

Et c’est cette même loi qui donne le droit aux appelés du service national de bénéficier de la période du service dans le calcul de la retraite proportionnelle.»

Rappelant la substance de l’instruction d’octobre 2014 émanant de la direction générale de la CNR qui stipule la comptabilisation de la période du service national dans le calcul de la retraite proportionnelle, nos interlocuteurs chargent le directeur du service retraite à la direction de la CNR, l’accusant d’être l’auteur du blocage de la loi dans le volet qui les concerne.

Aussi, ce responsable de la CNR est appelé à respecter la loi par l’annulation des injonctions qu’il a adressées « oralement», à ce propos, aux directeurs des agences de la CNR à travers le pays.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé D’anciens appelés en colère
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair