formats

D’accord/pas d’accord : Nouveau cahier des charges pour les auto-écoles

Publié le 03/06/2016, par dans Non classé.

Pour ouvrir une auto-école, il faut être titulaire d’un diplôme universitaire et avoir au minimum trois années d’expérience. C’est ce que veut instaurer la Fédération nationale des auto-écoles. Cependant, cette décision ne va pas ravir tout le monde. C’est le cas de Madjid Oulebsir, ancien directeur d’une auto-école qui déplore : « C’est un sabotage pour la profession». Il explique : « Ce n’est pas normal d’exiger cela pour ouvrir une auto-école.

C’est abusé. Il faut savoir que le CAPP (Certificat d’aptitude professionnelle et pédagogique) des véhicules moteur est un diplôme délivré suite à un examen sévère écrit, oral et pratique.» Les jeunes d’aujourd’hui sont frivoles, et au volant c’est surtout l’expérience qui compte, explique-t-il encore. « Les anciens sont plutôt sages, mais la plupart sont sans diplôme universitaire. Imposer le diplôme universitaire ne veut rien dire, car ce dont on a besoin c’est une culture de la conduite, car ce n’est pas le diplôme qui fait du moniteur un bon conducteur.»

Kamel Driri, moniteur d’auto-école, partage cet avis et explique : « Je ne suis pas propriétaire d’une auto-école, mais apparemment je ne peux pas en ouvrir une d’après ce qu’ils racontent. Je n’ai que le niveau de terminale, et exiger une experience de 7 ans c’est juste insensé. Je n’aspire pas à être chiurgien. Si cette réglemattion est maintenue, je vais devoir changer de boulot, car avec le salaire de
20 000 DA que je touche, je ne peux pas faire grand-chose.»

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé D’accord/pas d’accord : Nouveau cahier des charges pour les auto-écoles
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair