formats

Conciliation travail-famille : Le mode d’emploi de Lamia Boudoudou, présidente du Ladies Business Club

Publié le 22/09/2017, par dans Non classé.

Lamia Boudoudou, la présidente du Ladies Business Club, a plaidé à partir de Montréal pour plus de formation dans les services pour la petite enfance.
Invitée en fin de semaine par la Fondation Club Avenir, un organisme canadien qui promeut l’excellence au sein de la communauté des Algériens du Canada pour prendre part à une table ronde, elle est intervenue par vidéo car elle n’avait pas encore obtenu son visa pour le Canada – malgré le respect des délais dans le dépôt de la demande, selon ce qu’elle a affirmé à El Watan Week-end.

Lamia Boudoudou devait répondre à plusieurs questions, dont celle sur le rôle que pourrait jouer le gouvernement algérien pour faciliter le travail des femmes, qu’elles soient entrepreneures ou employées. « Il faudra multiplier les centres de formation pour former du personnel spécialisé dans la petite enfance», a-t-elle plaidé.

Car selon celle qui a vécu en France depuis son jeune âge et revenue en Algérie adulte, « la majorité des femmes qui ont des enfants arrêtent de parfois travailler à partir du deuxième enfant car elles ne peuvent plus concilier travail et famille». « Il faudrait des formations adaptées au personnel de la petite enfance, des puéricultrices, des nounous, des gens qui ont des formations solides basées sur les méthodes internationales», a-t-elle ajouté dans son message.

« Tout ceci permet aux femmes d’être en confiance pour laisser leurs enfants et pouvoir continuer à travailler, être ambitieuses, continuer à faire évoluer leurs entreprises sans avoir cette espèce de culpabilité et de se dire où est-ce que j’ai laissé mon enfant ? Des éléments qui ne laissent pas les femmes se concentrer sur leur travail», a-t-elle conclu. La table ronde avait pour thème « L’épanouissement professionnel de la femme algérienne».

Les autres intervenantes sont Ruth Vachon, présidente du réseau des femmes d’affaires du Québec, Iris Almeida-Côté, présidente du groupe Innova Connect nommée à deux reprises dans le top 100 des femmes les plus influentes au Canada, et l’ancienne députée fédérale d’origine algérienne Sadia Groguhé. Cette table ronde a été organisée à l’occasion de la levée de fonds annuelle de la Fondation Club Avenir, dont l’un des fondateurs est le professeur du HEC Montréal, Taieb Hafsi.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Conciliation travail-famille : Le mode d’emploi de Lamia Boudoudou, présidente du Ladies Business Club
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair