formats

Compétitivité économique : L’Algérie stagne

Publié le 29/09/2016, par dans Non classé.

La compétitivité de l’Algérie a continué de stagner en 2016, selon le dernier rapport de la compétitivité mondiale 2016/2017 établi par le Forum économique mondial, rendu public hier à Genève, en Suisse.
L’Algérie dont l’indice économique a atteint un score à 3,98 points sur un maximum de 7, occupe le 87e rang mondial, soit le même classement de l’an dernier. Réalisé auprès de 140 000 chefs d’entreprise dans 138 pays, le rapport du Forum économique mondial donne un classement mondial des pays les plus compétitifs, sur la base de douze piliers, perçus comme des indicateurs, comme par exemple les infrastructures, l’environnement macroéconomique, la santé, l’éducation primaire, l’efficacité du marché du travail ou encore l’innovation.

Pour cette édition, l’Algérie est créditée à titre d’exemple d’un score moins reluisant de 2,9 points pour l’indicateur du développement du marché financier (132e rang mondial) et de 4,8 points pour l’environnement macroéconomique (63e). L’Algérie a obtenu aussi le score de 3,5 points pour l’indicateur d’efficacité du marché des biens (133e) et 3,2 points en terme d’efficacité du marché du travail (132e). En matière d’innovation, le pays est crédité du très mauvais score de 2,9 points et classé au 122e rang mondial.

A propos de la disponibilité des technologies de pointe, l’Algérie a obtenu un score de 3,1 points (108e). Pour l’indicateur relatif aux infrastructures, le pays a obtenu le score de 3,5 points (99e). Selon le rapport, les économistes du Forum économique révèlent que la bureaucratie gouvernementale, l’accès au financement et la corruption sont les principaux éléments qui empêchent l’acte d’investissement en Algérie. Dans la région du Maghreb, l’Algérie devance la Tunisie (95e) mais demeure en revanche loin dernière le Maroc, qui occupe la 70e, en progression de deux places par rapport à l’an passé.

Au niveau de la région MENA, les Emirats arabes unis arrivent en tête (16e), devant le Qatar (18e) et l’Arabie Saoudite (29e). A noter que le haut du classement demeure inchangé : la Suisse occupe toujours la première place, devant Singapour et les Etats-Unis. En revanche, l’Allemagne perd une place et se retrouve au 5e rang, derrière les Pays-Bas. A l’inverse, le Tchad, la Mauritanie et le Yémen occupent le bas du tableau (respectivement 136e, 137e et 138e).

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Compétitivité économique : L’Algérie stagne
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair