formats

Communication au RND et «perturbations» au FLN à Blida

Publié le 18/03/2017, par dans Non classé.

L’industriel A. Taieb Ezzraimi, tête de liste des candidats RND dans la wilaya de Blida à la prochaine députation, a organisé, jeudi, une conférence de presse au siège de son entreprise (Sim).
Une occasion pour lui de présenter les conditions du choix des candidats aux futures législatives et la préparation de la prochaine campagne électorale. Le secrétaire local du parti, son staff chargé de sa campagne électorale et les candidats composant sa liste étaient présents. Le secrétaire local qui cherche à effacer les échecs des deux mandats précédents a affiché un optimisme pour faire un bon résultat cette fois-ci. Il a motivé cet état d’esprit par « le choix de candidats et une bonne préparation pour entamer de manière efficiente l’éminente campagne électorale. Il a été fait par une commission électorale qui a travaillé dans la transparence. L’âge moyen de nos élus potentiels est de 38 ans et ils ont tous un niveau universitaire», a précisé le candidat, tête de liste.

Et d’ajouter que « cette liste, qui n’a pas fait l’objet de rejet ni du parti, encore moins de l’administration, a bénéficié du soutien de toutes les composantes du RND et d’un consensus de la base». « Notre discours positif sera confirmé par la prochaine campagne électorale qui s’attellera à proposer les solutions idoines pour le développement de la wilaya et être à l’écoute de la population en organisant des permanences tous les jours de la semaine au siège du parti», ont affirmé les membres et les candidats à la députation du parti.

Éviction d’un pro-Benflis au FLN

La kasma FLN de Boufarik était en ébullition ces derniers jours. La cause : une information annonçant l’éviction du candidat classé en quatrième position sur la liste FLN de la wilaya de Blida pour les députations du 4 mai prochain sous prétexte que c’était « un pro-Benflis», et son remplacement par l’actuel président de l’APC de Boufarik. Ainsi, un mécontentement total des militants de la base était perceptible aux alentours de la kasma, ils avaient exprimé leur refus de voir l’actuel président de l’APC figurer sur la liste. « Sur quelle base le maire a été choisi alors qu’il est mal aimé dans sa ville ?» Telle est la question qui a provoqué le courroux de plus d’un. Réagissant à ce mouvement de colère, des cadres de la kasma et des hauts responsables du parti ont décidé alors « d’exclure» le maire de la liste pour éviter l’envenimation de la situation. Finalement, le FLN a opté pour un certain Mansour Omar pour le placer à la quatrième place. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Communication au RND et «perturbations» au FLN à Blida
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair