formats

Colloque international Benhadouga : appel à davantage d’ouverture sur le roman des jeunes auteurs

Publié le 22/02/2019, par dans Non classé.

BORDJ BOU ARRERIDJ- Les participants au 16ème Colloque international Abdelhamid Benhadouga sur ‘‘le roman et les types de culture », clôturé jeudi à Bordj Bou Arreridj, ont appelé à davantage d’ouverture sur le roman des jeunes auteurs.

Tenue trois jours durant à l’université Bachir El-Ibrahimi, la rencontre a préconisé de centrer les thèmes des prochaines éditions sur des sujets délimités en rapport avec l’évolution de la littérature universelle et les intérêts du roman algérien.

La commission scientifique de la rencontre a recommandé aussi d’honorer le romancier Azzedine Djelaoudi pour les œuvres font désormais l’objet d’études critiques dans les universités algériennes et arabes ainsi que l’instauration d’un prix spécial du colloque, la distinction à chaque édition d’un écrivain arabe et l’invitation régulière de dramaturges et cinéastes.

Cette édition du colloque Benhadouga a connu la participation d’écrivains, de critiques et de traducteurs nationaux ainsi que de Tunisie, du Maroc, du Liban, de l’Irak, du Sultanat d’Oman, d’Espagne et d’Italie. Abdelhamid Benhado

uga (1925/1996) l’un des plus célèbres auteurs algériens est connu pour être le pionnier du romain algérien d’expression arabe. Ses plus célèbres romans sont notamment ‘’Rih El Djanoub » (Vent du Sud) traduit dans 20 langues et ‘’El Djazia et les derviches ».BORDJ BOU ARRERIDJ- Les participants au 16ème Colloque international Abdelhamid Benhadouga sur ‘‘le roman et les types de culture », clôturé jeudi à Bordj Bou Arreridj, ont appelé à davantage d’ouverture sur le roman des jeunes auteurs.

Tenue trois jours durant à l’université Bachir El-Ibrahimi, la rencontre a préconisé de centrer les thèmes des prochaines éditions sur des sujets délimités en rapport avec l’évolution de la littérature universelle et les intérêts du roman algérien.

La commission scientifique de la rencontre a recommandé aussi d’honorer le romancier Azzedine Djelaoudi pour les œuvres font désormais l’objet d’études critiques dans les universités algériennes et arabes ainsi que l’instauration d’un prix spécial du colloque, la distinction à chaque édition d’un écrivain arabe et l’invitation régulière de dramaturges et cinéastes.

Cette édition du colloque Benhadouga a connu la participation d’écrivains, de critiques et de traducteurs nationaux ainsi que de Tunisie, du Maroc, du Liban, de l’Irak, du Sultanat d’Oman, d’Espagne et d’Italie. Abdelhamid Benhado uga (1925/1996) l’un des plus célèbres auteurs algériens est connu pour être le pionnier du romain algérien d’expression arabe. Ses plus célèbres romans sont notamment ‘’Rih El Djanoub » (Vent du Sud) traduit dans 20 langues et ‘’El Djazia et les derviches ».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Colloque international Benhadouga : appel à davantage d’ouverture sur le roman des jeunes auteurs
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair