formats

Clôture des Journées du théâtre régional d’Oran à Alger

Publié le 07/12/2018, par dans Non classé.

ALGER – Les Journées du théâtre régional d’Oran (Tro) Abdelkader-Alloula à Alger, ont pris fin jeudi soir dans une cérémonie placée sous le signe de l’hommage et de la reconnaissance, à laquelle a assisté un public nombreux.

Présents à la cérémonie, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, et le Président de l’Assemblée populaire communale d’Alger-Centre, Abdelhakim Bettache, ont honoré la mémoire des regrettés, le dramaturge Abdelkader Alloula (1939-1994) et le grand comédien Sirat Boumédiene (1947-1995).

Le ministre de la Culture et le Président de l’APC d’Alger-Centre ont remis notamment à Raja Alloula et Ghenima Zenati Boumediene, veuves des deux hommes de théâtre disparus, le Trophée honorifique de ces journées et quelques distinctions symboliques.

Appelée également à rejoindre la scène, la grande comédienne Fadéla Hachmaoui s’est vu remettre le même trophée, par Azzedine Mihoubi et Abdelhakim Bettache, avant de prendre la parole pour rappeler combien le regretté Abdelkader Alloula « aimait la justice » et souhaitait voir son pays se « développer et progresser ».

D’autres hommages ont été rendus au célèbre Mohamed Himour, compagnon de route de Abdelkader Alloula et le dramaturge et comédien, Houari Abdelkhalek, représenté par sa fille Badia, également comédienne qui a présenté dans le cadre de ces journées, « En’Nahla », un des nombreux spectacles pour enfants, que son père, qui a voué sa vie au 4e Art, a écrits et réalisés.


Lire aussi : Le spectacle de rue « El Herraz » rassemble un public nombreux à Alger


Auparavant, la soirée a débuté dans des atmosphères solennelles avec notamment, la diffusion de l’Hymne national algérien et la projection, sur le grand écran de la salle, des cinq paragraphes du texte officiel de « Kasamen ».

Un autre hommage à Abdelkader Alloula, et Sirat Boumediene qui pourrait s’intituler, selon le conseiller artistique au Théâtre municipal d’Alger-Centre, H’Mida El Ayachi, « N’hawes aâlik » (je te cherche), a été monté autour des œuvres d »El Khobza » et « Lagwal » de Alloula, présenté au public par les comédiens, Hanane Boudjemaa, Mohamed Himour, Mustapha Laribi et H’Mida Ayachi.

La dernière partie de la soirée a vu six jeunes comédiens de la troupe « Drôle Madaire » présenter, « El Partiya » un spectacle d’improvisation dans lequel, le public a été impliqué, après avoir constaté son adhésion à ses journées durant toute la semaine.

A la faveur des enfants, du jeune public et des adultes, huit pièces de théâtre dans différents registres du 4e Art, un spectacle de dance et des conférences, ont constitué, du 1er au 6 décembre, le programme des Journées du Théâtre régional d’Oran, dédiées à Abdelkader Alloula et qui partiront, après Alger, à Constantine, Guelma et Bejaïa, selon le directeur du Tro, Mourad Senouci.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Clôture des Journées du théâtre régional d’Oran à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair