formats

Chakib Khelil s’attaque à la France depuis une zaouia à Tissemsilt

Publié le 22/04/2016, par dans Non classé.

Après la zaouia de Sidi Mohamed Ben Merzoug de Djelfa, celle de Sidi Mahieddine de Mascara, l’ex-ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, s’est rendu hier dans la wilaya de Tissemsilt où il était attendu dans deux zaouias, Sidi Ali Hadj et Sidi Ali Jadarmi.
Durant cette sortie, la troisième du genre en seulement 22 jours, Chakib Khelil est revenu sur plusieurs sujets, notamment les relations de l’Algérie avec la France. Il a rebondi sur la photo montrant Abdelaziz Bouteflika très affaibli, twittée par Manuel Valls lors de sa dernière visite en Algérie. Chakib Khelil a ainsi répondu à la question d’Ennahar TV : « La France manœuvre après avoir perdu ses privilèges en Algérie. Avec des politiques en manque de popularité, elle tente aujourd’hui de détourner l’opinion publique de la crise interne qu’elle vit depuis un moment.» « L’Algérie a beaucoup changé depuis 20 ans.

Elle est devenue forte et unie et rien ne peut la déstabiliser dans l’avenir. Nos échanges commerciaux sont diversifiés aujourd’hui. Ils sont plus fructueux avec la Chine qui nous aide et qui nous respecte, ce qui dérange certains lobbys français», a-t-il déclaré à la même chaîne. Sur le conflit algéro-marocain, l’ex-ministre se lâche : « L’Algérie défend ses intérêts au Maghreb comme en Afrique. Sa diplomatie forte et ses positions stables dérangent les amis avant les ennemis.» Chakib Khelil, qui multiplie les visites de zaouias, a donc été « honoré» hier à Tissemsilt.

Karim Yahia, directeur de publication de Akhbar Djelfa, présent avec l’ex-ministre, raconte qu' »il était vêtu d’un burnous blanc en présence des cheikhs des zaouias de Tissemsilt, Mascara, Tiaret et de Djelfa». Au sujet de ces zaouias, Abdelkader Bessine, le président de l’organisation des zaouias qui l’a reçu à Djelfa et qui l’accompagne dans toutes ses sorties, se justifie : « Les zaouias qui invitent l’ex-ministre sont convaincues aujourd’hui de son innocence et reconnaissent en sa personne ses capacités de gestion et la prestigieuse place qu’il occupe dans le monde.

Il est de notre devoir, aujourd’hui, de le soutenir et de lui rendre justice.» Sur la suite à donner à cette « campagne», Abdelkader Bessine confie : « Chakib Khelil a reçu d’innombrables invitations des zaouias de différentes régions du pays. Elles sont toutes programmées, car il a décidé de répondre à toutes les sollicitations.» Alors que plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer « une mise en scène» de l’ex-ministre qui, selon eux, tente de « se blanchir», ce dernier nie tout en bloc et dénonce « une campagne d’acharnement orchestrée contre lui par les médias».

Sur son avenir politique, et lors d’une interview à Dzaïr News, il a déclaré qu' »il n’a pas d’ambition politique», mais s’est dit « prêt à servir son pays» si on le lui demandait. La tournée n’a fait que commencer. Abdelkader Bessine a affirmé à El Watan Week-end que Chakib Khelil sera reçu aujourd’hui dans la wilaya de Médéa, sans pour autant préciser la zaouia qui va encore « l’honorer» à son tour.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Chakib Khelil s’attaque à la France depuis une zaouia à Tissemsilt
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair