formats

Terrorisme : quatre individus arrêtés à Tébessa

Publié le 10/12/2015, par dans Non classé.

Quatre éléments d’une cellule de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés mercredi par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) relevant du secteur opérationnel de Tébessa, indique jeudi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. « Dans le cadre de la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée, un détachement combiné relevant du secteur opérationnel de Tébessa (5e Région militaire) a arrêté, le 9 décembre 2015, quatre (04) éléments d’une cellule de soutien aux groupes terroristes », note la même source.

D’autre part, un détachement de l’ANP relevant du secteur opérationnel de Tizi Ouzou (1ére Région militaire) « a découvert et détruit six (06) bombes de confection artisanale ».

Par ailleurs, deux détachements relevant des secteurs opérationnels d’Illizi et de Djanet (4e Région militaire) « ont appréhendé cinq (05) criminels et saisi un pistolet automatique, une importante quantité de munitions de différents calibres (2947 balles), trois (03) véhicules tout-terrain, des effets militaires et des téléphones portables ».

Au niveau de la 6e Région militaire, un détachement relevant du secteur opérationnel d’In Guezzam « a saisi un véhicule tout-terrain et 1640 litres de carburant », ajoute le communiqué.
Lire la suite

formats

Violence contre les femmes : le nouveau Code pénal adopté par le Conseil de la nation

Publié le 10/12/2015, par dans Non classé.

Les membres du Conseil de la nation ont adopté jeudi, à l’unanimité, le projet de loi modifiant et complétant le Code pénal, portant sur de nouvelles mesures de protection de la femme contre toutes formes de violence.

L’adoption s’est déroulée lors d’une séance plénière présidée par M. Abdelkader Bensalah, président du Conseil, en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, et du ministre des Relations avec le Parlement, Tahar Khaoua.
Lire la suite

formats

Festival d’Annaba du film méditerranéen : le film palestinien « Dégradé » Remporte le « Anab d’or »

Publié le 10/12/2015, par dans Non classé.
Festival d'Annaba du film méditerranéen : le film palestinien
ANNABA- Le film palestinien « Dégradé » des frères jumeaux Tarzan et Arab Nasser a remporté le « Anab d’or », plus haute distinction du Festival d’Annaba du film méditerranéen (FAFM), clôturé mercredi soir à Annaba. Ce long-métrage de 83 mn, sorti en 2015, est inspiré du contexte de violence vécue dans les territoires…

Lire la suite

formats

La poésie au Sahara Occidental a eu un rôle dans la mobilisation contre l’occupation

Publié le 10/12/2015, par dans Non classé.
La poésie au Sahara Occidental a eu un rôle dans la mobilisation contre l'occupation
ORAN – La poésie au Sahara Occidental a eu un rôle dans la mobilisation contre l’occupation et pour l’indépendance du pays, a-t-on indiqué mercredi à Oran lors d’un colloque international « Oran et l’Espagne, histoire commune ». Juan Ignacio Robles de l’Université Autonoma de Madrid (Espagne) a affirmé que la poésie hassanie…

Lire la suite

formats

13 fusils d’assaut Scorpio, Cobalt et Magnum saisis à Télemly

Publié le 10/12/2015, par dans Non classé.

En trois jours, les services de la gendarmerie ont récupéré 13 armes américaines d’assaut de types Magnum, Cobalt et Scorpio, au cœur de la capitale. Ramenées de Libye, elles devaient être vendues sur commande, au prix de 800 000 DA la pièce, à des personnes qui ne sont toujours pas connues. Deux trafiquants ont pour l’instant été arrêtés par les gendarmes, qui craignent que d’autres armes aient déjà été mises en circulation.
Les boulevards Mohammed V, Krim Belkacem et Didouche Mourad, situés en plein cœur de la capitale, ont vécu ces derniers jours une véritable psychose. Les gendarmes étaient à la recherche d’un jeune Algérois, âgé d’une trentaine d’années, qui avait pris la fuite au moment de son interpellation par des éléments en civil. Tout commença par un appel lancé vers la fin de la semaine écoulée sur le numéro vert (1055) de la Gendarmerie nationale, signalant les mouvements et le train de vie suspect d’un jeune homme habitant dans un immeuble situé sur le boulevard Krim Belkacem, non loin du lycée Zeinab Oum El Massakine (ex-Ste Elizabeth).

Un dispositif de surveillance est alors mis en place au niveau de toutes les pénétrantes d’Alger. Le suspect est arrêté à un poste de contrôle. A son domicile, les gendarmes découvrent 13 armes de poing de fabrication américaine, de types Scorpio, Cobalt et Magnum, ainsi que des lots de munitions, ramenées de Libye.

Le mis en cause n’est en réalité qu’un élément d’un vaste réseau de trafiquants d’armes. « Son rôle est de recevoir les pièces et de les garder jusqu’à leur livraison à des personnes qu’il dit ne pas connaître, mais qui sont envoyées par quelqu’un qui n’est toujours pas identifié par les gendarmes», indique le lieutenant-colonel Mokhtar Zeroual, chef d’état-major du groupement d’Alger. « L’aide des citoyens d’Alger-Centre, qui ont inondé le site web de la Gendarmerie nationale d’informations précieuses, a été très fructueuse», ajoute-t-il.

Quelques jours plus tard, un autre suspect est arrêté à l’est du pays. Il s’agirait d’un autre élément du réseau chargé de ramener les armes depuis la frontière libyenne jusqu’à Alger. L’affaire prend de l’ampleur, d’autant qu’à ce jour, il n’est pas dit que d’autres armes auraient déjà été vendues ailleurs, dans la capitale ou dans d’autres wilayas de l’est du pays d’où l’arsenal a été ramené. Les gendarmes savent déjà que chaque pièce est vendue sur commande, au prix de 800 000 DA. Le premier suspect arrêté touche 200 000 DA sur chacune des armes vendues, qu’il garde en attendant que son nouveau propriétaire la récupère. Cette affaire a fait l’effet d’une bombe.

Lire la suite

formats

67 harraga interceptés en 48 heures

Publié le 10/12/2015, par dans Non classé.

A peine 48 heures après que 52 harraga eurent été interceptés dans trois opérations distinctes au large de la côte par les éléments des garde-côtes de Annaba, ces derniers ont arrêté, hier, d’autres migrants clandestins dans les mêmes conditions, avons-nous appris de la Protection civile.
Appareillée vers 1h à partir de la plage déserte de Oued Bagrat, dans la commune de Seraïdi, l’embarcation artisanale avait à son bord 15 candidats à l’exil, dont un handicapé moteur. Echaudées par l’arrivée de plusieurs embarcations en Italie, les unités de la Marine militaire, qui étaient en patrouille, ont intercepté cette expédition clandestine vers 3h, alors qu’elle naviguait à 22 miles nautiques au nord-est de Ras El Hamra.

Récupérés et ramenés à bon port, les jeunes infortunés, âgés de 22 à 41 ans, ont subi une visite médicale avant d’être auditionnés par la police maritime puis présentés à la justice locale. Si pour les trois premières opérations, les jeunes aventuriers ont obéi aux injonctions des gardes-côtes, ceux de la troisième embarcation ont refusé l’assistance des unités de la marine, menaçant de se jeter à l’eau.

Cependant, l’insistance des gardes-côtes a eu raison de leur fermeté à poursuivre leur aventure. Depuis le mois dernier, à Annaba, plusieurs dizaines de harraga ont profité de la baisse de vigilance des gardes-côtes et réussi à rejoindre la rive européenne. Ce qui n’est pas le cas pour d’autres candidats à l’émigration clandestine qui ont été interceptés, arrêtés et présentés à la justice.
Lire la suite

Home Archive for category "Non classé" (Page 2891)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair