formats

Saisie d’un important lot de carabines de précision de fabrication turque

Publié le 01/12/2015, par dans Non classé.

Les éléments de la Gendarmerie nationale relevant du groupement de la wilaya de M’sila ont, hier vers 5h, mis en échec une tentative d’introduction d’un important lot d’armes à feu de précision et une quantité de munitions, avons-nous appris de sources sécuritaires.
L’intervention des services de sécurité a eu lieu à hauteur de la commune de Hammam Dalaâ, au moment de la transaction entre trafiquants tunisiens et algériens qui, à la vue du dispositif sécuritaire, ont pris la fuite, abandonnant deux véhicules et un important lot d’armes à feu et de munitions, objet de la vente, qui ont été saisies.

Identifiés, cinq Algériens et Tunisiens sont activement recherchés à travers le territoire national. Selon les premières informations, ce sont des armes de précision neuves de fabrication turque, qui ont transité par le territoire tunisien pour être vendues en Algérie. « Les services de sécurité ont agi suite à des informations faisant état d’un réseau international de trafic d’armes à feu qui tente d’introduire un important lot de carabines de précision avec leurs munitions.

Ce sont des trafiquants d’armes turques, qui approvisionnent le réseau tunisien qui, lui, les écoule dans les pays du Maghreb», expliquent les mêmes sources. Et de préciser : « Il a fallu près d’un mois pour les identifier et les prendre en filature pour faire avorter cette tentative. Malheureusement, ils ont réussi à prendre la fuite, mais ils ne tarderont pas à être mis hors d’état de nuire.»

Pour rappel, la police des finances italiennes a déclaré, dans un communiqué rendu public jeudi, que 800 fusils de fabrication turque ont été découverts dans un camion immatriculé aux Pays-Bas, lorsque ce dernier a traversé la frontière italienne. Les enquêteurs ont affirmé que le camion était censé acheminer ces fusils à pompe vers la Belgique via l’Allemagne et les Pays-Bas. En septembre dernier, la Grèce avait saisi 5000 fusils et 500 000 cartouches, découverts au fond d’un conteneur à bord d’un cargo bolivien en route vers la Libye. Selon le journal en ligne Libya Al Mostaqbal, le bateau, qui avait appareillé d’un port turc et était en route vers la Libye, ne disposait pas de documents en règle pour sa cargaison. Lire la suite

formats

16 casemates détruites et 3 bombes désamorcées

Publié le 01/12/2015, par dans Non classé.

Les forces de sécurité en opération de ratissage à l’est de Tizi Ouzou ont détruit, dimanche soir, 16 casemates de terroristes dans la commune de Yakouren et à Aghribs, à une cinquantaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya.
Les éléments de l’ANP maintiennent ainsi la pression sur un groupe d’éléments de l’ex-GSPC qui est traqué dans les environs depuis plus de trois jours, précisent des sources locales. Trois bombes de fabrication artisanale ont été également désamorcées par les artificiers de l’ANP au cours de cette offensive militaire.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à l’opération de fouille et de ratissage menée près de la commune d’Aghribs, l’ANP a découvert et détruit seize casemates aménagées, trois bombes de confection artisanale, des outils de détonation, des denrées alimentaires, des médicaments, des téléphones portables et d’autres objets», a précisé un communiqué du ministère de la Défense nationale. Durant la même journée vers 11h, deux terroristes ont été mis hors d’état de nuire dans les maquis de la commune d’Aghribs où les militaires ont récupéré deux pistolets-mitrailleurs de type kalachnikov, une quantité de munitions, huit téléphones portables et d’autres objets.
Par ailleurs, notons que dix islamistes armés ont été abattus, depuis six mois, dans le versant est de la wilaya de Tizi Ouzou. D’ailleurs, pour rappel, en mai dernier, sept sbires de l’ex-GSPC y avaient été éliminés, dont un chef terroriste, l’émir Ameur Mesrour alias Oussama Ouamar, âgé de 40 ans et natif de Dellys. Lire la suite

formats

L’Orchestre symphonique national et la cantatrice Rocio Bazan célèbrent l’Espagne à Alger

Publié le 20/10/2015, par dans Non classé.
L'Orchestre symphonique national et la cantatrice Rocio Bazan célèbrent l'Espagne à Alger
ALGER- Sous l’intitulé « Espana », un concert de musique dédié à l’Espagne dans sa diversité culturelle et musicale, a été animé lundi soir à Alger par l’Orchestre symphonique national (OSN) et la cantatrice espagnole Rocio Bazan, sous la direction du maestro Amine Kouider. La salle Mustapha-Kateb du Théâtre nationale Mahieddine-Bachetarzi (TNA)…

Lire la suite

formats

22 ans déjà !

Publié le 20/10/2015, par dans Non classé.

Sbah el kheir papa…

Accompagné d’une larme, d’un baiser et d’un sourire,
22 ans d’absence, de manque et de douleurs,

22 ans que je vois Salima porter ta robe de chambre chaque soir,
22 ans que je vois ta photo sur la table de nuit de Farah,

22 ans que j’entends Mama nous dire que la balle est dans notre camp,
22 ans que tes fidèles amis sont toujours présents, nous suivent, nous conseillent, nous guident, nous écoutent, nous protègent, nous encouragent, nous consolent, nous prennent dans leurs bras et pleurent encore ton absence ; il y a aussi ceux qui refusent encore aujourd’hui de regarder ta photo, ils disent que pour eux tu es en voyage et c’est tout. Cette année fut particulière pour tes filles, une année de réflexion, de remise en question et de doute.

Et lorsqu’arrive le 14 octobre, arrive avec lui le moment du constat. Qu’avons-nous fait pour toi cette année ? Qu’avons-nous accompli ? Avons-nous fait les bons choix ? Avons-nous été à la hauteur ?

Et Mama dans tout ça ? Elle qui ne t’écrit plus, qui ne s’exprime plus mais qui vient très souvent te voir ?

Elle reste observatrice, sans un mot, j ai l’impression qu’elle a pratiquement perdu son sourire et sa joie de vivre, je ne les retrouve que durant la présence de tes petits-enfants. Ces petits-enfants quand ils passent devant ton portrait disent : « Jedou Mostfa.» J’aurais espéré que tu leur fasses connaître et aimer Oued Ezhor, comme tu l’as fait avec nous ; que tu les mettes sur tes genoux pour leur faire apprendre l’hymne national ou encore leur chanter Oum Keltoum.

Je le ferai papa, je les emmènerai là-bas, tout en étant en haut de la colline de Beni Fergane, en criant haut et fort… Ya si Mouhamed yaaaw, ya Ben Abada yaw…

Je t’aime papa Lire la suite

formats

Alger proteste, Paris regrette

Publié le 20/10/2015, par dans Non classé.

Alger proteste et Paris promet de travailler pour que « ce type d’incident ne se reproduise plus». La récurrence de la fouille au corps imposée aux ministres algériens dans les aéroports français, dont le dernier en date est celui de la Communication, Hamid Grine, a fini par susciter une sérieuse crispation des relations entre les deux pays.
Des rapports qui, pourtant, étaient au beau fixe depuis l’arrivée du président François Hollande au pouvoir en France, en 2012. Mais la lune de miel semble avoir pris fin depuis samedi dernier. En l’espace de quelques heures, la polémique a enflé. Les autorités algériennes ont protesté officiellement, en convoquant, au siège du ministère des Affaires étrangères, l’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié. En effet, le directeur général du protocole au MAE a signifié au diplomate français « le caractère inacceptable du traitement réservé à un ministre de la République», tout en lui rappelant que cet épisode malencontreux n’est pas le premier du genre, puisque deux cas similaires avaient été enregistrés par le passé.

Relevant que Hamid Grine, ministre de la Communication a fait l’objet d’une fouille, en dépit de son statut de membre du gouvernement, détenteur, de surcroît, d’un passeport diplomatique et transitant par un salon réservé aux personnalités officielles, le responsable du MAE a notifié à Bernard Emié « le mécontentement des autorités algériennes». Selon le même communiqué, « cette attitude est contraire aux usages diplomatiques, qui sont en inadéquation flagrante avec la qualité des relations entre l’Algérie et la France et l’ambition partagée des deux pays de les hisser au niveau de partenariat d’exception».

De ce fait, ajoute la même source, il a été demandé à l’ambassadeur d’indiquer à son gouvernement « qu’il est nécessaire que toutes les mesures adéquates soient prises afin que de tels incidents inacceptables ne se reproduisent plus à l’avenir». La réponse française est intervenue hier. Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, Romain Nadal, a indiqué concernant la fouille de responsables algériens dans les aéroports français qu’il s’agit « d’incident particulièrement regrettable».

« Nous travaillons avec le ministère de l’Intérieur et la direction du groupe Aéroports de Paris pour que ce type d’incident particulièrement regrettable ne se reproduise plus», a déclaré Romain Nadal. Le représentant du Quai d’Orsay réitère « l’attachement de son pays à faciliter les démarches et déplacements en France des hautes personnalités étrangères». La réaction du Quai d’Orsay mettra-t-elle fin à la polémique ?
Lire la suite

formats

Boumerdès : Les souscripteurs AADL ne décolèrent pas

Publié le 20/10/2015, par dans Non classé.

Des dizaines de citoyens ayant souscrit aux programmes AADL 2001-2002 inscrits au profit de la wilaya de Boumerdès ont observé une marche hier pour dénoncer les retards dans la réalisation de leurs logements. « 14 ans barakat !», « AADL 2001-2002 Boumerdès taux de travaux 0 à 5%», « On en a assez des fausses promesses», a-t-on lu sur certaines pancartes brandies par les manifestants.
La marche a eu lieu à partir de l’unité locale de l’AADL jusqu’à la direction du logement. « Cela fait 15 ans que nous avons payé la première tranche, mais la plupart des projets de logement qui nous sont destinés ne sont pas encore entamés», dénoncent des souscripteurs. Selon nos sources, la wilaya a bénéficié de 8000 unités AADL, réparties sur les plus grandes daïras de la région. Néanmoins, hormis le projet des 700 logements de Khemis El Khechna dont le taux d’avancement a atteint 20%, les programmes inscrits à Boumerdès (800), Bordj Menaïel (1500), Naciria (2900) sont toujours au point mort. Cela malgré la désignation des terrains devant les abriter et l’octroi des marchés de gré à gré à des entreprises chinoises.

Outre les retards dans la réalisation, les souscripteurs s’élèvent contre l’opacité qui a entouré récemment l’opération de livraison de 24 appartements sur les 93 réalisés à Boumerdès depuis deux ans. « Nous demandons l’affichage des noms des bénéficiaires et la réaffectation de tous les appartements (300 environ) qui sont inoccupés au niveau des cités AADL de Tidjellabine, Zemmouri et Corso. Nous voulons que ces logements soient octroyés à ceux qui sont dans le besoin, pas aux spéculateurs et ceux qui vont les revendre après», tempête un père de famille, qui vit chez son beau-père depuis trois ans.

Interrogé la semaine dernière sur ce problème, le directeur de l’unité locale de l’AADL précise que les appartements vides sont objet de litige avec les attributaires. « Ces derniers auraient été rayés de la liste des bénéficiaires en 2009 et poursuivis en justice, car la plupart d’entre eux avaient déjà obtenu une aide au logement de la part de l’Etat», justifie-t-il. Une réponse qui ne convainc pas les souscripteurs qui, eux, parlent d’un vaste trafic et de non-respect des critères d’éligibilité au logement AADL. Lire la suite

Home Archive for category "Non classé" (Page 2823)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair