formats

Montage de véhicules : un cahier des charges début 2016

Publié le 11/12/2015, par dans Non classé.

Un texte réglementaire portant cahier des charges régissant l’activité de montage de véhicules en Algérie devrait être publié avant fin mars 2016, a indiqué, hier à Alger, Abdelghani Mebarek, directeur général de la PME au ministère de l’Industrie et des Mines.
« Le texte est en cours de finalisation entre le ministère de l’Industrie et des autres ministères concernés. Nous espérons qu’il sera prêt au plus tard avant la fin du premier trimestre 2016», a-t-il fait savoir lors d’un séminaire sur la sous-traitance dans le véhicule industriel organisé par le Forum des chefs d’entreprises (FCE). Un texte réglementaire, espèrent les opérateurs, « apporterait plus de facilités et d’avantages pour l’investissement dans le domaine de l’automobile et de la sous-traitance. Selon eux, le développement de la sous-traitance dépend de la disponibilité du foncier industriel, de la débureaucratisation de l’acte d’investir et de l’accès au financement.

Dans ce sens, l’expert en industrie et ex-P-DG de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI), Mokhtar Chahboub, a préconisé que les opérateurs et le gouvernement discutent des contraintes de la sous-traitance et trouvent un consensus pour booster ce créneau. Actuellement, quelque 500 à 600 sous-traitants sont recensés dans le secteur industriel au niveau national, selon Aziouz Laib, directeur de la Bourse algérienne de la sous-traitance (BASTP).

Mohamed Baïri, directeur général du groupe privé Ival (représentant du fabricant italien d’utilitaires Iveco), a indiqué que son entreprise allait se lancer dans la fabrication de véhicules de cette marque italienne et qu’il cherchait à drainer le plus grand nombre de sous-traitants. « Je m’engage personnellement à accompagner tous les sous-traitants qui veulent travailler avec nous dans les différents segments (vitrage, pièces mécaniques, caoutchouc…)» a-t-il lancé. Ival prévoit l’entrée en production, en septembre 2016 dans la wilaya de Bouira, d’une usine de montage de véhicules utilitaires de marque Iveco. Lire la suite

formats

Notre crainte que les mesures d’exception deviennent des mesures quotidiennes

Publié le 11/12/2015, par dans Non classé.

La liberté d’expression est un droit inscrit dans la Constitution et l’Algérie et ratifié le Pacte international des droits civils et politiques.
Et, de ce fait, a donné des garanties. Malheureusement, ce droit est condamné et bafoué. Aujourd’hui, toute personne qui ose parler ou exprimer son avis subit des répressions ou est poursuivie. Il est même arrivé que des personnes qui ont manifesté pour exprimer leur soutien à une cause particulière se soient faites arrêter.

Amnesty International a d’ailleurs noté que ces faits de répression se répètent tout au long de l’année. C’est pour cela que nous demandons au pouvoir d’arrêter ces agissements. On ne doit pas chercher à savoir pourquoi nous en sommes arrivés à un tel point, car il n y a aucune raison valable étant donné que l’Algérie a signé un pacte et qu’elle est dans l’obligation de le respecter. La justice et les droits fondamentaux sont les piliers d’un Etat de droit et l’Etat doit garantir cela.
En fait, nous faisons face à un concept international menaçant pour les libertés. Et notre crainte, aujourd’hui, est que ces mesures d’exception deviennent des mesures quotidiennes. Il faut que cela cesse. Pour cela, il faut qu’il ait un débat contradictoire. Lire la suite

formats

Quatre scénarios d’attaques terroristes en Algérie

Publié le 11/12/2015, par dans Non classé.

« Nous redoutons à n’importe quel moment une attaque terroriste ciblant l’Algérie», a confié un haut responsable sécuritaire à El Watan Week-end en soulignant que le niveau d’alerte est en ce moment maximal.
La crainte des services de sécurité : que les « loups solitaires» (les djihadistes n’appartenant à aucun groupe organisé) et les cellules dormantes appartenant à la « wilayat Al-Djazaïr» de l’organisation Etat islamique ne soient en train de se préparer à mener un attentat ou un attaque. Au DRS et à la DCSA, quatre scénarios ont été élaborés.

Le premier est celui d’une attaque de base pétrolière dans le Sud par une ou deux voitures piégées. Depuis plusieurs mois, des remblais ont été construits autour des bases et des casernes à proximité. La surveillance autour de ces remblais a récemment été renforcée.

Une attaque à la voiture piégée contre des convois, toujours dans le même contexte, n’est pas exclue. Le second est celui d’une attaque à la roquette contre les bases pétrolières, comme ce fut le cas en 2008 à l’aéroport de Djanet.

Dans ce cas, l’accent a été mis sur la surveillance aérienne. Le troisième : des kidnappings d’étrangers. Policiers, gendarmes et services de renseignement ont d’ailleurs accentué la protection des étrangers et des enquêtes sont menées sur les guides et les agences de tourisme. Dernier scénario : plusieurs attaques synchronisées.

SITE, le site américain de veille des réseaux djihadistes, aurait informé les autorités algériennes de l’existence de plusieurs sympathisants de l’EI à Alger et dans sa banlieue. Mais personne ne peut dire s’il s’agit de personnes isolées ou si un véritable lien organique existe entre ces éléments. L’un d’eux au moins a pu regagner la Syrie où il a posté sa photo sur son profil facebook. On le voit tenir une kalachnikov et se promener sur une plage.

Les services de sécurité et le renseignement militaire qui enquêtent sur les cellules dormantes pensent avoir affaire à deux cellules cachées quelque part à Alger et qui attendraient le moment opportun pour passer à l’action. Des spécialistes de la cybercriminalité sont en tout cas mobilisés. Lire la suite

formats

SNVI : un plan pour relancer la production

Publié le 11/12/2015, par dans Non classé.

Les actions de protestation enclenchées ces derniers jours par les travailleurs de la SNVI de Rouiba commencent à apporter leurs fruits.
Le PDG du groupe, Salem Salah, vient de proposer un plan d’urgence au ministère de l’Energie et des Mines afin de relancer la production et concrétiser les investissements projetés depuis des années. Le premier responsable du groupe aurait, selon des syndicalistes de l’entreprise, demandé un crédit de 6,5 milliards de dinars pour acquérir la pièce qui manque pour livrer les centaines de bus se trouvant au niveau des ateliers et du parc de l’usine.

Cette somme, qui servira de budget de fonctionnement, permettrait également le payement des taxes douanières afin de récupérer la marchandise bloquée au niveau du port, a-t-on ajouté. L’entreprise accuse, pour rappel, un retard de deux ans pour satisfaire sa commande, évaluée à 6000 véhicules entre camions et bus et 2500 tracteurs. Le PDG a établi, selon la même source, un plan d’action de 10 milliards de dinars qui s’étalera sur une durée de trois ans. Autre conséquence de la crise qui secoue le groupe, on a appris que pas moins de 1100 travailleurs qui cumulent plus de 32 ans de service vont partir en retraite, dont 450 ont déjà déposé leurs dossiers à la CNR.

Il est à rappeler enfin que la SNVI a bénéficié d’un crédit de 92 milliards de dinars en février dernier pour sa modernisation. Les travailleurs estiment que cet argent ne servira à rien sans la désignation de vrais managers à la tête de cette entreprise qui subit les contrecoups des politiques économiques mal pensées des gouvernements successifs. Lire la suite

formats

Binationaux : obligation de visa pour entrer en Algérie

Publié le 11/12/2015, par dans Non classé.

Le ministère de l’Intérieur a confirmé hier à El Watan Week-end que de nouvelles mesures seront appliquées à partir du 1er janvier 2016 pour entrer en Algérie.
Il faudra être détenteur d’un passeport algérien pour entrer sans visa. Les binationaux titulaires d’un passeport étranger et d’une carte nationale d’identité algérienne, qui pouvaient entrer sur le territoire jusqu’à maintenant grâce à des mesures de facilitation, devront soit obtenir un passeport algérien, soit demander un visa sur leur passeport étranger. Lire la suite

formats

Dans le viseur

Publié le 11/12/2015, par dans Non classé.

Les militants antigaz de schiste
15 militants antigaz de schiste, dont six de Tamanrasset et neuf d’Adrar, ont été condamnés par la justice pour « atteinte à l’ordre public». Les premiers ont écopé d’une année de prison ferme. Les autres n’ont écopé que d’amendes. Leurs affaires sont pendantes au niveau de la cour de leur wilaya respective.

L’Association nationale de lutte contre la corruption (ANLC)

L’ANLC a été empêchée de célébrer publiquement la Journée internationale contre la corruption à Alger, journée correpondant au 9 décembre. Son président, Mustapaha Atoui, ainsi que plusieurs membres de son association ont été embarqués hier par la police lors du sit-in organisé par SOS Disparus devant l’APN

Les députés

La conférence de presse que devaient animer, la semaine dernière, les députés des deux partis sur les quatre qui se sont opposés à la loi de finances 2016, le Parti des travailleurs (PT) et l’Alliance de l’Algérie Verte (AAV), a été empêchée sans que les organisateurs ne soient informés, ni que les raisons de l’empêchement ne soient éclairées.

Tahar Djehiche : Caricaturiste

Poursuivi en justice pour un dessin à El Oued et accusé d' »atteinte à l’image du Président» et d' »incitation à attroupement», Tahar a fini par être acquitté en mai dernier, puis condamné au niveau de la cour à six mois de prison ferme et une amende de 500 000 da. L’affaire du caricaturiste est au niveau de la Cour suprême.

Okacha Mehdi : Militant chômeur

Convoqué par la police d’El Oued, Okacha a été placé sous mandat de dépôt pendant 4 jours pour avoir mis un commentaire sur une photo diffusée sur facebook, où on voit des policiers charger des pastèques au milieu d’un champ. Accusé d' »outrage à corps constitué», il sera jugé le 21décembre prochain au tribunal d’El Oued.

Hassan Bouras : Journaliste et membre de la Laddh

Il a été interpellé le 3 octobre dernier à El Bayadh et mis le lendemain sous mandat de dépôt. Accusé d' »outrage à corps constitué» et d' »incitation des citoyens à s’armer contre l’autorité de l’Etat», il est en prison, sans jugement depuis plus de deux mois. Lire la suite

Home Archive for category "Non classé" (Page 2749)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair