formats

Une conférence au CNRPAH à l’occasion du 200ème anniversaire du Musée El Prado de Madrid

Publié le 13/12/2018, par dans Non classé.

ALGER – Le Centre national de Recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH) a abrité, jeudi, une conférence à l’occasion du 200ème anniversaire du musée espagnol El Prado de Madrid (1819-2019), organisée en collaboration avec l’Institut Cervantes d’Alger.

L’organisation de cette manifestation s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération culturelle et scientifique entre l’Algérie et l’Espagne, a indiqué le directeur du CNRPAH, Farid Kherbouche à l’ouverture de cette conférence en présence de l’ambassadeur du Royaume d’Espagne à Alger, de représentants du musée el Prado, de directeurs de musées et spécialistes en restauration et réhabilitation archéologique.

Il a salué, à cette occasion, la présence d’experts espagnols en restauration et conservation et en développement des musées pour présenter une vision moderne en la matière à travers les conférences programmées.

Lors de la conférence sur la célébration du deuxième centenaire du Musée El Prado, le directeur adjoint de la Conservation et de la Recherche, Andrés Ubeda, a mis en avant le travail engagé, notamment les modifications et les améliorations, pour la célébration, le 19 novembre 2019 de cet évènement.

Apportant de précieuses informations sur les travaux touchant la façade, une composition de chefs-d’œuvres réalisés par de grands artistes espagnols et étrangers, particulièrement d’Italie, le conférencier a présenté des photos et des données sur les travaux en cours afin de mettre en valeur l’importance de cette célébration.

Par ailleurs, M. Ubeda a évoqué l’attachement des Espagnol à ce Musée et les efforts consentis en direction des enfants pour leur faire découvrir les trésors qu’il recèle.

« Nous ne voulons pas focaliser seulement sur le passé et l’histoire du musée, mais nous travaillons aussi sur l’avenir, notamment à travers le développement de l’espace d’exposition », a-t-il déclaré.

Toujours, concernant élargissement du musée et de ses annexes, le conférencier a expliqué que ses responsables veillent à la diversification « des thématiques » de ses expositions et à la mise en exergue aux travaux de la femme, notamment au 18e et 19e siècles.

Classé 8ème dans le monde de par le nombre de visiteurs, el Prado compte à son actif 3245 oeuvres d’art, dont plusieurs sont exposées dans les différents musées régionaux.

Lire la suite

formats

Patrimoine : la situation financière à l’origine des retards accusés

Publié le 13/12/2018, par dans Non classé.
Patrimoine : la situation financière à l'origine des retards accusés

ALGER – Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a indiqué, jeudi à Alger, que la situation financière que connaît l’Algérie était à l’origine des retards accusés dans plusieurs projets de restauration et de conservation du patrimoine culturel dans plusieurs wilayas, notamment à Tiaret.

Lors d’une séance plénière, consacrée aux questions orales, M. Mihoubi a estimé que la situation financière avait impacté les projets d’aménagement de nombre de sites archéologiques et historiques dans la wilaya de Tiaret, incluant six (6) sites classés patrimoine national, dont les tombeaux d’Ajdar, « gelés jusqu’à nouvel ordre », ainsi que la revalorisation de la grotte d’Ibn Khaldoun à Frenda.

En réponse à une question sur « la détérioration » des travaux d’aménagement de la salle de cinéma « Djurdjura » à Tizi-Ouzou, le ministre a affirmé que le taux d’avancement des travaux avaient atteint 70%, réitérant, par la même occasion, son appel aux communes à « faciliter l’opération de cession » de leurs salles de cinéma, environ 300 salles, en faveur du secteur de la Culture pour « leur réaménagement ».


Lire aussi : Patrimoine immatériel: 07 nouveaux éléments à sauvegarder d’urgence


Pour rappel, M. Mihoubi avait insisté, à maintes reprises, en 2015 et 2017, sur l’impératif pour son secteur de récupérer les salles de cinéma relevant des communes, et ce, afin de les réaménager et les équiper pour une future exploitation.

Lire la suite

formats

Les journées maghrébines du monodrame prochainement à Laghouat

Publié le 13/12/2018, par dans Non classé.
Les journées maghrébines du monodrame prochainement à Laghouat

LAGHOUAT – Les 5èmes journées maghrébines du monodrame se dérouleront du 18 au 22 décembre courant à Laghouat, à l’initiative de l’association locale des arts dramatiques « Derb El-Acil », a-t-on appris auprès de cette association.

Cette manifestation culturelle maghrébine qu’abritera la maison de la culture « Tekhi Abdallah Benkeriou », vise à impulser la scène culturelle, à encourager l’art du monodrame en milieu des jeunes, et à prospecter et encourager les jeunes talents, a-t-on expliqué.

La rencontre prévoit la participation de troupes théâtrales du pays ainsi que de Tunisie, Maroc et de la Libye, qui s’aborderont dans leurs œuvres des thèmes divers.


Lire aussi: Batna : ouverture de la 10ème édition du Festival national du théâtreamazigh


Le programme de cette manifestation prévoit également des ateliers sur « la préparation des acteurs » qui seront encadrés par des spécialistes, en plus de l’animation, par des dramaturges et hommes de lettres, de communications académiques sur le théâtre.

Des activités artistiques, des circuits touristiques pour vulgariser le potentiel culturel de la région, figurent aussi au menu de ces 5èmes journées maghrébines du monodrame.

Lire la suite

formats

Salim Aggar à la tête de la cinémathèque

Publié le 13/12/2018, par dans Non classé.
Salim Aggar à la tête de la cinémathèque

ALGER – Le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, a procédé mercredi à Alger à l’installation du journaliste, critique de cinéma et réalisateur Salim Aggar à la tête de la cinémathèque, indique un communiqué du ministère.

Le ministre a précisé dans son allocution prononcée au siège du ministère que « son choix sur la personne de Salim Aggar n’est pas fortuit vu qu’il est l’un des acteurs éminents sur la scène cinématographique ayant apporté beaucoup et consenti des efforts en matière de préservation de la mémoire algérienne, compte tenu de ses compétences et son expérience dans le domaine du cinéma », souligne la même source.

A cette occasion, marquée par la présence du Secrétaire général du ministère Smail Oulebsir et le chef de cabinet Ali Redjal et des cadres du ministère, M. Mihoubi a indiqué qu’il incombe « au nouveau directeur de la cinémathèque une responsabilité grande et sensible, car Salim Aggar est tenu, en sus de l’aspect administratif, d’apporter une nouvelle vision en termes de programmes et d’initiatives pour ainsi donner un nouvel élan à la cinémathèque conformément aux normes internationales en vigueur ».

M. Mihoubi a mis l’accent sur l’impératif d’accorder un intérêt particulier au numérique (sur lequel le secteur de la Culture se penche pour sa relance), ainsi qu’à la formation, tout en offrant des chances aux jeunes à travers l’organisation, au profit de ces talents, de rencontres avec les professionnels du cinéma.

De son côté, M. Aggar a exprimé sa gratitude au ministre de la Culture pour la confiance que ce dernier a placée en lui, promettant de « persévérer et d’oeuvrer sérieusement à mener à bien ce projet ».

Lire la suite

formats

Des œuvres en matériaux de récupération au salon national d’arts plastiques d’Oum El Bouaghi

Publié le 13/12/2018, par dans Non classé.
Des œuvres en matériaux de récupération au salon national d'arts plastiques d'Oum El Bouaghi

OUM EL BOUAGHI – Les œuvres d’art en matériaux de récupération ont le plus suscité l’intérêt des visiteurs du salon national des miniatures et arts plastiques ouvert mardi après-midi à la maison de la culture Nouar Boubakeur de la ville d’Oum El Bouaghi.

Transformant les objets usuels ferreux ou de bois ayant perdu leur valeur en œuvre, Hicham Belakhedar artiste trentenaire de la ville d’Ain Babouch a réussi particulièrement à focaliser la curiosité du public notamment par son œuvre « journée de labour ». Faite de pièces de rechange de voiture hors usage, « journée de labour » représente un paysan tenant un araire trainé par une vache. Pour le jeune artiste, cette œuvre reflète le rude travail quotidien de l’agriculteur.

Très admiratif de « journée de labour » et autres « retour du combattant » et « la mine de la vie », Lokmane Kaïd-Kosba de la ville d’Ain Beida a déclaré à l’APS à l’occasion que le véritable artiste est celui qui sache transformer des objets sans valeur en œuvres d’art de grande valeur.


Lire aussi : Des peintures à l’huile aux techniques innovantes exposées à Annaba


Enseignante à l’école des beaux-arts de Batna, la plasticienne Fatima Benharket a exposé quatre miniatures riches en couleurs reflétant ‘‘un univers spirituel contenu dans les traditions et us algériens », a-t-elle expliqué aux visiteurs lui demandant le message porté par ses œuvres. L’artiste de Biskra Mourad Taberha a participé à l’exposition avec des toiles à l’huile peignant quasi exclusivement le vieux bâti de la capitale des Ziban.

25 plasticiens issus de 14 wilayas participent à cette manifestation qui se poursuivra jusqu’à vendredi et donnera lieu à la réalisation d’une fresque collective au parking de la maison de la culture Nouar Boubakeur. A l’ouverture de cette manifestation culturelle et artistique, la famille du défunt artiste plasticien Nacer Medfouni (1959-novembre 2018), a été honorée.

Lire la suite

formats

Oran: colloque international sur les manuscrits de croyances dans le grand Maghreb ce samedi

Publié le 12/12/2018, par dans Non classé.
Oran: colloque international sur les manuscrits de croyances dans le grand Maghreb ce samedi

ORAN- Un colloque international sur le thème « Manuscrits des croyances, science de la parole et philosophie dans le grand Maghreb » sera organisé à partir de samedi à Oran, a-t-on appris mercredi des organisateurs.

Organisée par l’université d’Oran 2 Mohamed Benahmed, en partenariat avec le Centre de recherches en anthropologie sociale et culturelle (CRASC), cette rencontre réunira des universitaires et chercheurs nationaux et du Maroc, de Tunisie, du Soudan, de la France et d’Espagne, a souligné la directrice du laboratoire « coordination, structures, modèles et pratiques » relevant de l’université, Mme Chahrazed Derras.

Cette rencontre débutera par un cours inaugural sur « la dimension épistémologique de l’étude des manuscrits ». Elle proposera également une série de communications traitant de divers sujets dont « Enquête sur les manuscrits soufis », « manuscrits en pharmacie », « Index des manuscrits d’Adrar », « le rôle des manuscrits dans la pensée religieuse algérienne » et autres.

Les participants aborderont également lors de ce colloque de trois jours, d’autres problématiques comme la stratégie des orientalistes à interpréter le patrimoine arabo-islamique, Les manuscrits et leurs rôles dans le renouvellement du « Fiqh », l’utilisation des programmes modernes dans l’étude des manuscrits, le rôle des manuscrits dans le développement de la pensée maghrébine.

Le troisième jour de ce colloque international sera abrité par le CRASC pour former des doctorants dans le domaine de la méthodologie de recherche scientifique, des offres détaillés de leurs recherches selon un rapport méthodologique animé par des universitaires.

Lire la suite

Home Archive for category "Non classé" (Page 2)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair