formats

Carnet politique 9

Publié le 25/08/2017, par dans Non classé.

Samedi

Les trois ressortissants algériens blessés jeudi dans l’attentat terroriste de Barcelone (Espagne) ont quitté vendredi après-midi l’hôpital où ils étaient sous observation médicale, selon le ministère des Affaires étrangères. Suite à l’attentat à la voiture-bélier qui a fait quinze morts dans la capitale de la Catalogne, les autorités espagnoles ont installé une cellule de crise. Chez nous, on apprend qu’un renforcement de la sécurité est planifié par le ministère de l’Intérieur à l’occasion de l’Aïd El Adha prévu pour ce 1er septembre. Enfin, la présidence de la République a procédé à un mouvement dans le corps des fonctions supérieures au niveau local avec le renouvellement de 95 chefs de daïra, huit directeurs de la réglementation et des affaires générales, cinq directeurs de l’administration locale et sept inspecteurs généraux de wilaya.

Dimanche

Célébration du double anniversaire révolutionnaire du 20 Août 1955 et 1956. Bouteflika envoie un message pour « nous imprégner des valeurs de solidarité et d’unité qu’il véhicule et qui doivent accompagner tous les acteurs du développement, le gouvernement et ses partenaires sociaux et économiques en vue de mobiliser toutes les énergies». Message à peine subliminal alors que la fin de la semaine sera marquée par une réunion entre Ouyahia et les « partenaires» sociaux. On peut aussi mettre le mot « sociaux» entre guillemets, parlant de Sidi Saïd et de Haddad !

Lundi

Dans le sillage des commémorations du 20 Août, notons la belle initiative des éditions El Amel envers les enfants qui « ont publié une série d’ouvrages destinés à cette catégorie d’âge : les textes sont moins touffus, avec parfois un cahier photos». Mameri s’est intéressé aussi à d’autres personnages illustres de la guerre : dans la galerie, il mettra « Djamila Boupacha, Krim Belkacem, Lotfi, Ben M’hidi», nous apprend El Watan.

Par ailleurs, sur le front antiterroriste, le deuxième élément armé éliminé samedi lors de l’opération menée par l’armée à Lakhdaria (Bouira) a été identifié. Selon le ministère de la Défense, il s’agit de T. Farid, alias Abou Obaida, qui avait rallié les groupes terroristes en 2004.

Mardi

C’est rare, mais il faut le souligner, la sortie d’un roman en Algérie mobilise tant de couvertures médias et de partage sur les réseaux sociaux. Zabor ou les psaumes de Kamel Daoud, (éd. Barzakh), est disponible dans nos libraires. Un roman sur les pouvoirs de l’écriture entre autres.

Ah, si toutes les enquêtes journalistiques chez nous avaient le même pouvoir de changer les choses ! En parlant de changer les choses, signalons l’étude-sondage du RAJ sur les jeunes et la politique : « Seulement 1% des jeunes disent être adhérents à un parti politique et 3% affirment avoir participé à une activité d’un parti». Mais peut-être que nos jeunes font de la politique autrement ! Au-delà des schémas partisans imposés en plus par le pouvoir. Par ailleurs, un sit-in de solidarité avec La Tribune, le quotidien qui risque de fermer, a eu lieu à la Maison de la presse Tahar Djaout à Alger. « Nous ne nous rassemblons que lors des funérailles de journalistes ou quand des journaux ferment», lance le journaliste Abdelkrim Ghezali. Tellement vrai, tellement triste. Courage aux collègues !

Mercredi

« Menace sur la sécurité religieuse», « secte dangereuse», « complot des services marocains», « ennemis de l’islam pur», « travail de sape sociopolitique», « l’horreur derrière le sourire», etc. Rien que ça : les karkaris aux habits multicolores qui affirment être de la famille de l’ange Jîbril ameutent nos réseaux sociaux et les médias qui frôlent l’hystérie. Le site DIA publie un entretien avec le porte-parole de ce groupe :

« Les services concernés ont enquêté sur notre mouvement et nous avons toujours activé dans ce mouvement sans être inquiétés», alors que le chercheur Mohamed Benbrika explique à El Khabar que les karkaris ne sont en rien une menace pour la référence religieuse algérienne. « La question qui se pose est : qui veut installer le débat sur cette secte alors qu’elle existe depuis 2014 ?» s’interroge le site DIA. Oui, très bonne question. Faut trouver autre chose les gars !

Jeudi

Le patron de l’armée le rappelle : « En consolidation des fondements de ses objectifs majeurs et nobles, l’Armée nationale populaire demeurera, comme j’ai tant veillé à le répéter, une armée républicaine, engagée à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du pays, protégeant l’indépendance.» Les interprétations foisonnent : réponses aux demandes d’appliquer l’empêchement constitutionnel contre Bouteflika ou réaction aux folles rumeurs nocturnes de la semaine écoulée sur un coup d’Etat du côté du Golfe ! Par ailleurs, on apprend que le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, chef de la Mission d’appui des Nations unies pour la Libye (MANUL), Ghassane Salamé, effectuera à partir de demain samedi une visite de travail à Alger, dans le cadre de « la poursuite de la concertation et des contacts réguliers» entre l’Algérie et la MANUL. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Carnet politique 9
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair