formats

Canicule, incendies et coupures de courant

Publié le 02/08/2017, par dans Non classé.

Les incendies qui ont touché plusieurs communes de la wilaya de Béjaïa ont été favorisés par des températures infernales ayant atteint plus de 40°C depuis le début de la canicule il y a trois jours.
La Protection civile de Béjaïa déplore, dans un bilan établi hier vers midi, une cinquantaine d’incendies et départs de feu qui se sont déclenchés en milieu végétal dans plusieurs communes de la wilaya. Les plus importants sont au nombre de 13, tous éteints, sauf un, qui était toujours en cours hier après-midi dans la localité d’Izoughlamène, relevant de la commune de Fenaïa, daïra d’El Kseur, indique le bilan.

Si aucune perte humaine n’est signalée, ces feux ont détruit en l’espace d’une journée (lundi) plus de 390 hectares de végétation, 13 ha d’arbres fruitiers, 2 poulaillers et 13 têtes d’ovins et de caprins. Au total, 19 communes ont été touchées par les incendies.

Il s’agit d’Akbou, El Kseur, Fenaïa, Draâ El Kaïd, Kherrata, Aokas, Souk El Ténine, Adekar, Akfadou, Timezrit, Melbou, Amizour, Béjaïa, Tichy, Beni Djellil, Tala Hamza, Ouzellaguene et Oued Ghir. A Akfadou et Timezrit, deux régions fortement boisées où les feux ont été particulièrement ravageurs, des sources locales nous ont confirmé, hier vers 14h, l’extinction des incendies.

Les sapeurs-pompiers et les agents de la Conservation des forêts, aidés par les riverains et une petite averse inattendue, sont parvenus à venir à bout des flammes. L’aide des riverains, dans pratiquement toutes les communes touchées, a été d’un grand apport.

Les autorités locales contribuent aussi comme elles le peuvent en réquisitionnant des engins et des camions-citernes pour acheminer l’eau dans les zones accessibles par véhicule. Les incendies et leurs départs simultanés ont encore une fois mis à rude épreuve les services de la Protection civile et de la Conservation des forêts.

Délestage

Les incendies ont été favorisés par des températures infernales ayant atteint plus de 40°C depuis le début de la canicule il y a trois jours. Les prévisions météo pour la wilaya de Béjaïa annoncent du soleil et des températures élevées pouvant atteindre les 38°C pour le restant de la semaine.

Entre les incendies et la canicule, la population suffoque de jour comme de nuit. Une situation à la limite du supportable qui a été aggravée par des coupures électriques impitoyables, survenues dans le chef-lieu de wilaya et dans certaines communes. Les quartiers 1000, 300 et 600 Logements, à Béjaïa-ville, ont connu des coupures de courant de deux heures, survenues hier et avant-hier à partir de 22h.

« Pendant deux heures, nous avons été privés du climatiseur, alors que nous avons des bébés et des personnes âgées à la maison. C’était l’enfer. Ce qui se passe est inhumain. Dieu merci, il ne s’est rien passé de grave», peste une mère de famille du quartier des 1000 Logements. La ponctualité de ces interruptions de courant inopinées indique qu’il s’agit d’un délestage électrique et non de pannes, opéré par la Société de distribution de l’électricité (SDE).

Nos tentatives pour confirmer cette supposition auprès de cette société et savoir quelles sont les régions concernées se sont avérées vaines, la chargée de la communication étant en congé de maladie, nous est-il indiqué sur place. A noter que la SDE, dont les installations n’arrivent toujours pas à assurer une distribution pérenne et stable à ses clients, évoque invariablement comme argument à chaque coupure de courant survenant en temps de canicule « la surconsommation» pour justifier son recours au délestage électrique.

Vers 17h hier, un nouveau départ de feu a été signalé à Tifra. Une source locale nous a contactés pour nous informer que les feux sont repartis de plus belle. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent en effet un gigantesque incendie qui s’approche dangereusement du village Tizi N’Tifra. Selon notre source, le nouveau foyer d’incendie à Tifra serait provoqué involontairement par un habitant qui procédait à un nettoyage dans son jardin. Au moment où nous mettions sous presse, les flammes de cet incendie, attisées par les vents, se dirigeaient vers la commune d’Adekkar.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Canicule, incendies et coupures de courant
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair