formats

Canada : Rappel des boissons Chréa pour problème d’étiquetage

Publié le 09/07/2016, par dans Non classé.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments a ordonné le rappel des boissons Chréa Pulpe (boissons gazeuses fruitées) importées d’Algérie pour présence de sulfites non déclarés sur l’étiquette.
L’importateur — le groupe Aliments Sara Inc. — a été sommé de procéder à ce rappel qui « découle d’activités d’inspection menées par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) ». L’ACIA demande aux consommateurs de jeter la bouteille ou de la rapporter au magasin où elle a été achetée. Les personnes sensibles aux sulfites ne doivent pas prendre cette boisson « quipourrait entraîner une réaction grave, voire mortelle», ajoute l’agence.

L’ACIA « procède actuellement à une enquête sur la salubrité des aliments qui pourrait entraîner le rappel d’autres produits. Tout autre rappel de produit à haut risque sera signalé au public au moyen d’une mise à jour de l’avis de rappel d’aliments», selon le communiqué de l’Agence.
Les consommateurs algériens vivant au Canada raffolent des boissons importées de leur pays d’origine, particulièrement pendant le mois de Ramadhan.

A rappeler que l’Algérie a exporté pour 953 millions de dollars canadiens vers le Canada en 2015, selon Statistique Canada, et a importé pour plus de 570 millions de dollars de ce pays, où vit la deuxième plus grande communauté algérienne de l’étranger avec 100 000 personnes. La quasi-totalité des exportations algériennes vers ce pays, soit 953 millions de dollars, est couverte par les hydrocarbures. Le Canada exporte vers l’Algérie, principalement, des céréales – près de 470 millions de dollars en 2015.

Ces chiffres sont en baisse par rapport à ceux de 2013, en raison de la chute des prix du pétrole. En cette année, l’Algérie avait exporté pour 3350 milliards de dollars canadiens vers le pays de l’érable et en a importé pour près de 370 millions de dollars. La quasi-totalité des exportations algériennes vers ce pays est couverte par les hydrocarbures. Le reste est presque anecdotique (couscous, huile d’olive…). Seul le secteur des dattes s’en était sorti avec 2 millions de dollars. On est très loin des 6 milliards de dollars exportés vers le Canada en 2012.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Canada : Rappel des boissons Chréa pour problème d’étiquetage
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair