formats

CAN-2017 : Les coûts d’un fiasco

Publié le 03/02/2017, par dans Non classé.

Favorite pour animer les premiers rôles lors de la 31e édition de la CAN, l’Algérie a quitté la compétition dès le premier tour. El Watan Week-end fait le point sur le coût financier de la participation des Verts.
Combien a coûté la participation de l’équipe nationale à la CAN Gabon-2017 ? Difficile de le savoir avec précision. Cela relève, presque, du secret d’Etat. La FAF n’a jamais rendu public ce chapitre. Selon un ancien membre du bureau fédéral, « la Fédération ne lésine pas sur les moyens lorsqu’il s’agit de la CAN ou la Coupe du monde.

Dans son désir de placer les joueurs dans les meilleures conditions elle n’est pas regardante sur le chapitre dépenses». Le budget prévisionnel pour la CAN-2017 tournait autour de 40, voire 45 milliards de centimes. Le budget était basait sur des estimations techniques optimistes, c’est-à-dire atteindre les demi-finales ou la finale. Malheureusement, l’aventure a tourné court.

Les Verts ont joué 3 matchs et sont rentrés à la maison. Pour ces 3 matchs, la Confédération africaine de football (CAF) va remettre à la FAF la coquette somme de 575 000 dollars. Une goutte d’eau dans le chapitre financier de la Fédération. Les premiers chiffres sont tombés. Pour les 3 matchs du premier tour, le déplacement et l’hébergement à Franceville ont coûté presque 10 milliards de centimes. L’affrètement d’un avion spécial a greffé en partie le budget destiné au voyage. Le voyage aurait coûté 3,5 milliards de centimes.

La presse tunisienne, partie en guerre contre sa Fédération qui a refusé de transporter gratuitement les journalistes au Gabon, a indiqué que le déplacement des Aigles de Carthage s’est élevé à 1,5 milliard de centimes. Aucune commune mesure avec l’argent que la FAF a versé pour transporter les joueurs et la délégation au pays des Bango. Les dépenses se répartissent ainsi.

Le stage d’avant-CAN Gabon-2017 a coûté la bagatelle de 3,5 millions de dinars, qui ont couvert le stage à Sidi Moussa qui a débuté le 2 janvier et s’est achevé le 12 du même mois. Le séjour de la Mauritanie à Alger dans le cadre des 2 matchs amicaux livrés contre les Verts a coûté l’équivalent de 724 millions de centimes.

La FAF a aussi déboursé 6 millions de dinars pour couvrir le séjour de 15 personnes qui ont accompagné l’équipe nationale au Gabon et étaient à la charge exclusive de la FAF. Les 30 autres membres de la délégation ont été pris en charge par la CAF conformément au règlement de la compétition.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé CAN-2017 : Les coûts d’un fiasco
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair