formats

Caïd Essebsi aujourd’hui à Alger

Publié le 15/12/2016, par dans Non classé.

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, effectuera, aujourd’hui, une visite en Algérie, à l’invitation du président Abdelaziz Bouteflika.
« Les discussions entre les deux chefs d’Etat ne manqueront pas d’impulser davantage la coopération et les échanges entre l’Algérie et la Tunisie, unies par des liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage», a indiqué hier la présidence de la République dans un communiqué repris par l’APS. « Les entretiens entre les deux hauts dirigeants leur permettront également de se concerter sur plusieurs questions internationales d’intérêt commun, notamment dans la sous-région maghrébine et sahélienne, dans le Monde arabe et en Afrique», précise la même source.

C’est en fait une énième rencontre entre responsables des deux pays voisins qui développent visiblement de bonnes relations. Preuve en est le discours du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a participé à Tunis, fin novembre dernier, aux travaux de la conférence internationale sur l’investissement Tunisia 2020. Il avait confirmé « l’engagement de l’Algérie à poursuivre son appui pour la Tunisie à travers le tourisme mais aussi par le biais de l’accord commercial préférentiel 2020 conclu entre les deux pays».

Le Premier ministre avait également exprimé la prédisposition de l’Algérie à inciter le partenariat et le contact direct entre les opérateurs économiques et les hommes d’affaires algériens et tunisiens. « L’intérêt est de tirer profit des meilleures opportunités de coopération et de complémentarité dans plusieurs domaines, notamment celui de l’énergie.» Abdelmalek Sellal avait, en effet, dit toute « la confiance de l’Algérie en la capacité des Tunisiens à surmonter les difficultés provisoires et leur sens de la responsabilité qui leur a permis de préserver les intérêts de leur pays».

Si la coopération entre Alger et Tunis est bien une réalité dans le domaine économique — l’Algérie n’a pas manqué à plusieurs reprises de venir en aide financièrement à la Tunisie —, elle l’est aussi dans le domaine sécuritaire. Début octobre, c’est le Premier ministre tunisien, fraîchement désigné, Youssef Chahed qui a effectué une visite officielle en Algérie, après un été un peu particulier où les autorités tunisiennes avaient instauré à l’égard des touristes algériens une taxe qui avait fait polémique.

Ses prédécesseurs, eux aussi, avaient maintes fois fait le déplacement à Alger après la révolution du Jasmin avec à la clé d’importantes aides financières ; la première en 2011 d’un montant de 100 millions de dollars et la deuxième en 2014 de 250 millions de dollars. Plusieurs accords de coopération ont été signés entre temps entre les deux pays.

Mais il faut le dire, les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Tunisie accusent un terrible déséquilibre. Selon les chiffres d’Algex, en 2014, l’Algérie a exporté vers la Tunisie pour 71,4 millions de dollars de biens hors hydrocarbures et a importé de ce pays pour 516,6 millions de dollars. Donc hormis les hydrocarbures, le pays ne vend pas grand-chose à la Tunisie.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Caïd Essebsi aujourd’hui à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair