formats

Bras de fer entre travailleurs et direction

Publié le 08/06/2017, par dans Non classé.

Les travailleurs de l’unité de fabrication de produits d’entretien de Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira, ne décolèrent pas.
Les ouvriers bouclent leur première semaine de grève. Dans leur plateforme de revendications, les grévistes réclament l’augmentation de leurs salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail. « Nous n’avons jamais bénéficié d’une augmentation de salaire, et ce, depuis 2008», a-t-on déploré. Il s’agit de l’unité appartenant à la filiale Shymeca, et ce, dans le cadre de l’opération de restructuration du groupe industriel ENAD, décidée par les pouvoirs publics, en janvier de l’année 2013, a précisé le directeur général du groupe, M. Salhi. L’unité de Lakhdaria, ainsi que toutes les fabriques de l’Entreprise nationale de production de détergents, se trouve depuis des années dans une situation de crise. Les ventes ont fortement diminué. Les salaires des travailleurs ne sont jamais versés dans les délais, a-t-on déploré. « Les machines de production sont vétustes et nous travaillons dans des conditions précaires», a-t-on dénoncé. Contacté par téléphone, le directeur général de l’Enad, estimant que les revendications des travailleurs ne sont pas claires, a réfuté les allégations des grévistes. « La grève est illégale. Nous avons introduit une plainte sur cette affaire au niveau du tribunal», a indiqué le responsable, tout en précisant que l’unité de Lakhdaria a bénéficié d’un plan d’investissement de l’ordre de 60 millions de dinars. « Nous avons mis en place une nouvelle station de traitement d’eau et de nouveaux camions», a indiqué M. Salhi. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Bras de fer entre travailleurs et direction
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair