formats

Brandt Algérie bouscule les limites de la technologie

Publié le 20/12/2017, par dans Non classé.

Brandt Algérie a exporté pour 25 millions de dollars à fin septembre 2016. Porté par des ventes record depuis trois années, la marque rachetée par Cevital envisage de mettre le cap sur l’export.
Brandt Algérie met sur le marché le 1er téléviseur ultra slim le plus fin au monde. La marque, rachetée par le groupe Cevital, repousse ainsi un peu plus les limites de l’innovation et bouscule les poids lourds mondiaux de l’électroménager, dans un marché fortement concurrentiel et résolument orienté vers les innovations technologiques.

Hier, à Alger, la filiale du groupe Cevital, spécialisée dans la fabrication de produits électroménagers, a levé le voile sur sa nouvelle gamme 2018 de téléviseurs hautement sophistiqués, dotés, entre autres, de l’Android 6.0, de l’application Brandt Search (recherche de programmes et de contenus sur toutes les chaînes satellitaires), d’un meilleur équipement sonore (Harman/Kardon), d’une option HDR qui permet de restituer le maximum de nuances de luminosité, d’un processeur ultra puissant (hexa core), de trois types de connectivité possible (internet filaire, wifi, 3G et 4G) ainsi que d’une possibilité d’usage d’une multitude d’accessoires plugables…

A ces avancées technologiques s’ajoute la généralisation gratuitement du programme de soutien scolaire Likoul sur toute la gamme TV Brandt, smart et non smart, avec ou sans internet.

Ce packaging de solutions-innovations proposé par le Brandt super ultra slim TV, made in Algeria, est la preuve tangible que la marque « maîtrise totalement le levier technologique», souligne Tahar Bennadji, directeur général de Brandt Algérie, lors d’une cérémonie dédiée à la présentation de la nouvelle gamme télés de son entreprise. Ce dernier-né des Brandt TV se veut un pur exemple d’un exploit technologique que viennent de réussir les compétences algériennes.

Avec le lancement de cette nouvelle gamme de téléviseurs, Brandt Algérie veut damer le pion à ses concurrents en se hissant au point culminant du podium. Très clairement, Brandt Algérie veut conforter sa position sur le marché des téléviseurs en grignotant davantage de parts de marché. Le lancement de cette gamme de téléviseurs est une réponse aux attentes d’une clientèle de plus en plus friande de nouveautés technologiques et de solutions éducatives, explique le directeur général Algérie de la marque.

Inauguration de l’usine de Sétif début 2018

« Nous sommes très fiers de lancer des produits constituant une réponse étudiée aux besoins du marché dans toute sa composante en alliant intelligence et utilité. Nous sommes d’autant plus heureux et fiers de généraliser le programme Likoul à toute la gamme TV 2018 Brandt et le rendre accessible même sans internet… telle est la promesse tenue l’année passée.

Nous sommes fiers de contribuer à l’éducation des générations futures qui feront l’avenir de la nation», explique M. Bennadji, soulignant sur sa lancée que l’objectif de la marque Brandt était de « viser le leadership sur le marché algérien, le développement de nos activités export et contribuer ainsi à la diversification des exportations hors hydrocarbures de notre pays». Sur cette question, le directeur général de Brandt Algérie a indiqué que l’entreprise a exporté pour 25 millions de dollars à fin septembre de l’exercice en cours.

Porté par des ventes record depuis trois années, Brandt envisage de mettre le cap plein gaz sur l’export. Le lancement dès le 1er trimestre de 2018 de la méga-usine Brandt de Guidjel (Sétif) devrait affermir la vocation vers l’export de la marque. La mise en service de cette plateforme de production permettra la création à terme de 7500 emplois.

Le renforcement des capacités de production, avec un objectif annuel de 8 millions d’appareils électroménagers, permettra un rebond spectaculaire des ventes et, à la marque de briller sur les marchés extérieurs dominés par les colosses asiatiques. Durant ces trois dernières années, Brandt est même allé bousculer chez elles les grosses cylindrées asiatiques, acheminant ses premières marchandises à destination des marchés asiatique, européen ainsi que vers l’Afrique et le Moyen-Orient.

« La nouvelle usine de Sétif permettra de faire évoluer les chaînes de production et les standards de qualité, ainsi que de pénétrer les marchés les plus exigeants, concurrencer les marques mondiales partout, même chez elles», estime le patron de la marque en Algérie. Brandt Algérie signe une année 2017 record et finira l’exercice avec un volume de vente supérieur à 200 000 unités, correspondant à une évolution de 55% par rapport à 2016.

Malgré l’impact des changes et certaines mesures fiscales comprises dans la loi de finances 2017, « Brandt a énormément progressé dans un marché qui était plutôt en déclin», commente Tahar Bennadji, qui s’attend à ce que 2018 soit une année de nouvelles performances, notamment avec le lancement de la nouvelle gamme de télés et l’inauguration de la méga-usine de Sétif. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Brandt Algérie bouscule les limites de la technologie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair