formats

Blessés, répliques et familles sinistrées

Publié le 30/05/2016, par dans Non classé.

La majorité des blessés sont enregistrés dans la localité de Mihoub et des douars environnants. 18 personnes des villages d’El M’tarfa, Oum Zoubia, Khelaïfia… ont été touchées dans l’effondrement de leur habitation, généralement des constructions précaires.
Un séisme de magnitude 5,3 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistré dans la nuit de samedi à hier, précisément à 00h54, dans la wilaya de Médéa, selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag). L’épicentre de cette secousse a été localisé à 10 km au nord-est de Mihoub, petite commune située à la lisière de la RN8 reliant Tablat à Sour El Ghozlane. La secousse a été fortement ressentie dans les wilayas de Médéa, Blida, Bouira, M’sila, Tipasa, Boumerdès et Alger.

Dans un communiqué rendu public hier sur son site officiel, la Protection civile précise : « Nos secours sont intervenus pour la prise en charge de 29 personnes blessées et 59 autres choquées, suite à l’effondrement partiel des murs et plafonds des habitations, ou à des mouvements de panique.» La majorité des blessés sont originaires de la localité de Mihoub et des douars environnants. 18 personnes relevant des villages d’El M’tarfa, Oum Zoubia, Khelaïfia… ont été touchées suite à l’effondrement de leur habitation, généralement des constructions précaires.

Les autres blessés, toujours selon le bilan de la Protection civile, sont répartis entre les communes de Mezghana (4), Tablat (3), El Azizia (2), Beni Slimane (1) et Sidi Rabie (1). « Les victimes ont été traitées sur place puis évacuées vers les centres hospitaliers de la wilaya. Un dispositif opérationnel de la Protection civile est maintenu au niveau des localités touchées pour la prise en charge des citoyens», assure le communiqué.

De son côté, le bureau de l’APS à Médéa rapporte que parmi les blessés, trois sont dans un état grave ; ils souffrent essentiellement de « fractures des membres inférieurs». Ils ont été transférés vers l’hôpital Mohamed Boudiaf de Médéa tandis que les autres blessés, atteints de « lésions corporelles» plus ou moins légères, ont été dispatchés sur les établissements sanitaires de Tablat et El Azizia.

Il convient de noter que pas moins de cinq répliques ont été enregistrées par le Craag tout au long de la journée d’hier à proximité de Mihoub. Des secousses telluriques de 3,4 (1h), 3,9 (2h54), 3,5 (5h09), 4,4 (6h23) et 3,4 (14h18) ont été relevées. Il faut signaler aussi que la wilaya de Médéa est en proie ces derniers mois à des événements sismiques à répétition, qui laissent des traces. Le 10 avril, un séisme de magnitude 5 a frappé la région 13 km à l’est de Tablat ; 76 bâtisses et un CEM avaient subi de sérieux dommages. Le 16 mai, un autre tremblement de terre de 4,9 a été détecté par les sismographes du Craag à 4 km au nord de Mihoub, faisant une douzaine de blessés.

Le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, s’est rendu hier dans la commune sinistrée de Mihoub et a annoncé une série de mesures au profit des citoyens dont les habitations ont été sévèrement affectées par le séisme, rapporte l’APS. Il a été décidé, en outre, l’installation de camps de toile dans les zones rurales où les maisons traditionnelles n’ont pas résisté aux assauts telluriques.

M. Tebboune a fait part également de l’envoi d’équipes d’experts pour dresser un inventaire détaillé des dégâts provoqués par le séisme. Le CTC a été chargé d’établir une étude technique approfondie de l’état des bâtiments publics dans la région. M. Tebboune a promis, par ailleurs, de revoir à la hausse la part de la commune en matière d’aide à l’habitat rural. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Blessés, répliques et familles sinistrées
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair