formats

Bedoui débloque la viabilisation des lotissements du Sud et des hauts-plateaux

Publié le 21/01/2016, par dans Non classé.

Le Fonds de solidarité et de garantie des collectivités locales accompagnera les autorités en matière de viabilisation des lotissements sociaux et la commune-mère de Ouargla est instruite de créer trois ou quatre délégations communales, à l’instar des communes d’Oran et de Constantine.
Telles sont les principales décisions annoncées hier par Noureddine Bedoui, en visite de deux jours dans la wilaya de Ouargla et la circonscription administrative de Touggourt. Ainsi, un an après les tragiques événements de Touggourt ayant fait 5 morts et 23 blessés pour de simples demandes de terrains sociaux, le ministre de l’Intérieur annonce la prise en charge totale et immédiate de la viabilisation de ces immenses terrains sahariens et steppiques au profit des couches sociales les plus démunies.

Principal souci des populations des wilayas du Sud et des hauts-Plateaux, le problème de la viabilisation des nouveaux lotissements sociaux consentis par l’Etat dans ces régions vient donc de connaître un dénouement heureux. M. Bedoui a officiellement dévoilé l’existence d’une tranche de 310 000 lots de terrain sociaux auxquels une enveloppe de 150 milliards de dinars sera dédiée dans les semaines à venir. Cette décision concerne en priorité la wilaya de Ouargla, a annoncé le ministre lors d’une séance de travail avec l’exécutif, les élus et la société civile.
Les travaux de viabilisation concerneront, dans l’ordre, l’ouverture de routes, la création des réseaux d’AEP et d’assainissement, le bitumage et l’éclairage public.

Le dégel des projets de développement dans les communes de Ouargla est l’autre bonne nouvelle annoncée par le ministre de l’Intérieur, qui a déclaré : « J’introduirai, dès mon retour à Alger, la demande de levée du gel auprès du Premier ministre.» Une reprise des projets qui se fera en deux ou trois tranches afin de débloquer les 5 milliards de dinars inscrits.

Répondant à une préoccupation du wali de Ouargla concernant les conditions coercitives imposées aux demandeurs d’emploi par les entreprises pétrolières, le ministre de l’Intérieur s’est dit « sensible à cette question qu’il traitera personnellement dans les jours prochains avec le ministre du Travail». alléger la bureaucratie, moderniser l’administration, numériser les services, humaniser le contact, impulser une révolution dans la relation administration-administré, promouvoir l’investissement, tels sont les maîtres mots du ministre de l’Intérieur qui se déclare dénué de tout complexe et être venu écouter les préoccupations afin de les solutionner.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Bedoui débloque la viabilisation des lotissements du Sud et des hauts-plateaux
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair