formats

Batna: prochaine réalisation d’une clôture autour du site archéologique Diana Veteranorum

Publié le 05/09/2018, par dans Non classé.
Batna: prochaine réalisation d'une clôture autour du site archéologique Diana Veteranorum

BATNA – Une opération de réalisation d’une clôture autour du site archéologique Diana Veteranorum dans la commune de Zana El Beidha, à près de 50 km au Nord-ouest de la ville de Batna, sera lancée ‘‘dans les prochains jours » sous l’égide de l’office national de gestion et d’exploitation des biens culturels (OGEBC), a indiqué mercredi, le directeur de la culture, Omar Kebour.

L’entreprise chargée des travaux a été désignée et se trouve sur site pour engager les travaux qui dureront ‘‘environ trois mois au maximum », a ajouté la même source qui a inscrit l’opération dans le cadre du plan d’urgence de protection des sites archéologiques des wilayas de Tipaza, Annaba et M’sila au côté du site de Timgad (Batna) dont les travaux touchent à leur fin.

Diana Veteranorum a été ajouté au plan inscrit en 2008 suite aux multiples correspondances adressées par la direction locale de la culture au ministère de la Culture sur l’impérative intervention pour stopper la dégradation des ruines de ce site historique, selon M. Kebour.

L’opération permettra de préserver notamment de l’expansion urbaine ces vestiges romains situés à proximité de l’agglomération urbaine secondaire Zana Ouled Sebaâ sur le chemin de wilaya CW-153 reliant la RN-75 à la commune d’Oued El Ma, a ajouté le même cadre.

Diana, une cité romaine du IIème siècle

Diana Veteranorum est une cité romaine construite au IIème siècle par la troisième légion Auguste sur les plaines des royaumes numides dans le cadre de l’expansion de la colonisation romaine, selon le service du patrimoine archéologique de la direction de la culture.

Passée sous le contrôle successif des Vandales et des Byzantins, la cité qui serait en grande partie ensevelie sous terre a été classée en 1900 patrimoine national.

Cette décision a été reconduite par le bulletin officiel n 7 du 23 janvier 1968. Les principaux vestiges visibles de la cité sont deux arcs de triomphes, le temple, le forum, des bains et une forteresse byzantine.

Ce site archéologique où les fouilles avaient débuté sous l’occupation en 1850 occupe une aire de 76,5 hectares, selon la même source qui note que la délimitation de la zone archéologique a été déjà réalisée ainsi que l’étude de préservation et de valorisation du site classé zone non-urbanisable par le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisation de la commune de Zana El Beidha, est-il indiqué.

Diana Veteranorum qui doit son nom à la divinité romaine de la chasse était à l’origine une bourgade pour les militaires vétérans romains, selon Madjid Belkaresse, représentant local de l’OGEBC et responsable du musée et site de Timgad ainsi que de l’opération de clôture qui estime que les restes de poteries, les mosaïques trouvées et les vestiges d’édifice montrent que la cité avait connu par la suite une grande évolution.

Selon ce même spécialiste, beaucoup d’archéologues pensent que la mise à jour de tous les vestiges encore enfouis de Diana Veteranorum considérée comme ‘‘la cité sœur de Timgad » ‘‘fera même oublier à tous la cité archéologique de Timgad ».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Batna: prochaine réalisation d’une clôture autour du site archéologique Diana Veteranorum
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair