formats

Automobile en Algérie : Plus 5,6 millions de véhicules en circulation

Publié le 10/09/2016, par dans Non classé.

Le parc national automobile (PNA) algérien a progressé de 4,75% en 2015 (250 000 unités de plus), pour atteindre 5 683 156 véhicules, selon les chiffres de l’Office national des statistiques (ONS), publiés hier par l’APS.
Cette augmentation s’explique par la hausse des immatriculations de véhicules neufs en 2015 par rapport à 2014 de plus de 900 000 unités, soit 7,72%. Ceci, en dépit d’une baisse des importations de véhicules neufs de l’ordre de 35,8% durant l’année précédente. De même que le nombre de véhicules importés par des particuliers – qui a atteint 16 596 unités – a baissé de 24%. Mais, le nombre des opérations d’immatriculation et réimmatriculation est passé de 1 397 554 opérations en 2014 à 1 505 403 en 2015, note l’ONS, qui précise cependant que le nombre des immatriculations des véhicules particuliers neufs a diminué, passant de 301 722 unités en 2014 à 257 589 en 2015, soit une baisse de 14,63%.

L’essentiel des immatriculations des véhicules neufs opérées en 2015 a été mené au cours du 2e semestre, soit 158 065, contre 99 524 immatriculations au cours du 1er semestre de la même année. Le rapport de l’ONS relève que contrairement aux années passées avant l’introduction des licences d’importation, la quasi-totalité (91,3%) des véhicules neufs importés en 2015, qui étaient de l’ordre de 282 119 unités, ont été immatriculés au cours de leur année d’importation. Les stocks chez les concessionnaires automobiles étaient d’ailleurs quasiment épuisés à la fin de 2015 en raison du blocage qu’ont connu les importations au cours de la même année.

Alger en tête

Alger reste en tête du peloton en termes du nombre de véhicules en circulation, avec 1 496 561 unités (26,33% de la totalité). La capitale du pays est suivie par une wilaya limitrophe, en l’occurrence Blida avec 311 024 (5,47%), Oran avec 293 156 (5,16%), Constantine avec 204 843 (3,60%) et Tizi Ouzou avec 199 507 (3,51%). Ainsi, l’essentiel du parc se retrouve dans les wilayas du Centre.

Les chiffres de l’OMS relèvent, par ailleurs, que les véhicules essence dominent le PNA avec une part de 65,67%, contre 34,33% pour le gasoil. Le parc automobile a connu un « boom» dès l’année 2011, lors de laquelle 1,04 million de véhicules ont été immatriculés et réimmatriculés dont 234 889 véhicules neufs (22,46% du nombre total).

Rajeunissement

Ce flux de nouveaux véhicules a contribué au rajeunissement du parc national automobile. Ainsi, la répartition du PNA selon les tranches d’âge des véhicules montre que le nombre des moins de 5 ans a atteint 1 368 549 unités (24,08% de la totalité du parc à fin 2015), des 5 à 9 ans à 892 196 véhicules (15,70%), des 10 à 14 ans à 508 815 (8,95%), des 15 à 19 ans à 187 067 unités (3,29%), des 20 ans et plus à 2 7726 529 (47,98%). Le PNA est par ailleurs constitué essentiellement de véhicules de tourisme avec 3 655 033 unités (64,31% de la totalité). Les véhicules utilitaires arrivent en seconde position avec 1 140 565 (plus de 20%), suivis des camions avec 402 189 (7,08%).

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Automobile en Algérie : Plus 5,6 millions de véhicules en circulation
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair