formats

Soirées ramadanesques « Nuits d’Alger » : le patrimoine culturel du sud à l’honneur

Publié le 10/05/2019, par dans Non classé.
Soirées ramadanesques

ALGER – Une première soirée ramadanesque de la manifestation « Nuits d’Alger » a été organisée jeudi au palais de la Culture Moufdi Zakaria (Alger), marquée par une exposition exceptionnelle du patrimoine culturel et touristique des wilayas sud du pays.

Au début de la soirée, une table d’El Iftar traditionnelle avec différents plats spéciaux au sud algérien a été organisée à cette occasion avant que les participants ne sillonnent les différentes expositions sur les objets traditionnels et les sites historiques et archéologiques ainsi qu’une autre exposition sur le patrimoine culturel immatériel du continent africain.

Entre autres les participants à cet évènement figure la présidente de l’association culturelle « Ihiket » de l’artisanat à Tamanrasset, Tati Fatma qui a décoré le palais de la culture avec une tente targuie traditionnelle, reflétant ainsi la richesse et la diversité de l’art local.

Saluant cette manifestation, Mme Tati l’a qualifié « d’occasion importante pour l’échange culturel inter-wilayas ».

Cette soirée a été marquée également par la participation d’autres artisans à l’image de Mohamedi Ahmed (commune Messaad – Djelfa), spécialiste en burnous en poils et kachabia ainsi que Daghmane Dalila (Ouargla) spécialisée en broderie et habit traditionnel de Touggourt.


Lire aussi:

ALGER – Une première soirée ramadanesque de la manifestation « Nuits d’Alger » a été organisée jeudi au palais de la Culture Moufdi Zakaria (Alger), marquée par une exposition exceptionnelle du patrimoine culturel et touristique des wilayas sud du pays.

Au début de la soirée, une table d’El Iftar traditionnelle avec différents plats spéciaux au sud algérien a été organisée à cette occasion avant que les participants ne sillonnent les différentes expositions sur les objets traditionnels et les sites historiques et archéologiques ainsi qu’une autre exposition sur le patrimoine culturel immatériel du continent africain.

Entre autres les participants à cet évènement figure la présidente de l’association culturelle « Ihiket » de l’artisanat à Tamanrasset, Tati Fatma qui a décoré le palais de la culture avec une tente targuie traditionnelle, reflétant ainsi la richesse et la diversité de l’art local.

Saluant cette manifestation, Mme Tati l’a qualifié « d’occasion importante pour l’échange culturel inter-wilayas ».

Cette soirée a été marquée également par la participation d’autres artisans à l’image de Mohamedi Ahmed (commune Messaad – Djelfa), spécialiste en burnous en poils et kachabia ainsi que Daghmane Dalila (Ouargla) spécialisée en broderie et habit traditionnel de Touggourt.


Lire aussi: Oran : « L’éducation en islam », thème de la 14e rencontre de « Dourouss Mohammadia »


Organisée par le ministère de la Culture en collaboration avec le ministère du Tourisme dans le cadre de la célébration des soirées ramadanesques et le mois du patrimoine, cette manifestation a vu la présence des ministres de la Culture, Meriem Merdaci, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Messaoud, des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum et de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, Hassan Rabhi.

A cet occasion, la ministre de la Culture a estimé que cette manifestation se veut « un renforcement et une valorisation de l’image de l’Algérie aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur » en « faisant connaitre la richesse des constantes culturelle, touristique et patrimoniale de toute l’Algérie ».

Pour sa part, le ministre du Tourisme a indiqué que « les Nuits d’Alger » vise à concrétiser l’image de l’Algérie avec « son patrimoine culturel diversifié et ses appartenances à la méditerranée, au sahara et autres ».

Trois autres soirées sont attendues également les jeudis prochains de ce mois de ramadan, lesquelles seront consacrées respectivement à l’ouest, au centre et à l’est du pays.

Lire la suite

formats

Oran : « L’éducation en islam », thème de la 14e rencontre de « Dourouss Mohammadia »

Publié le 09/05/2019, par dans Non classé.
Oran :

ORAN – La 14e édition de « Dourouss Mohammadia » est prévue du 16 au 25 mai sous le thème « L’éducation en islam » à l’initiative de la zaouia Belkaidia Habria, dont le siège est basé à Sidi Maarouf à l’est d’Oran, ont annoncé jeudi les organisateurs.

Cette édition de la série de Dourouss Mohammadia enregistre la participation d’ulémas et théologiens du monde arabe dont, outre l’Algérie, l’Egypte, la Mauritanie, le Yémen, la Jordanie, la Syrie, la Tunisie, le Soudan, le Liban et le Koweit qui animeront des conférences autour du thème de cette rencontre.

Les conférences s’articuleront autour de « la jeunesse en islam », « la morale chez les ulémas du hadith », « l’éducation spirituelle dans la vie des compagnons du prophète (QSSSL) » et « l’éducation et son impact dans la réforme de la société », entre autres.

Des communications sont également au programme de cette série de cours, abordant notamment le rôle des zaouias dans l’éducation à travers les âges, les orientations éducatives de Sidna Loukman, le bon exemple et son impact sur l’éducation.

Les conférences seront animées quotidiennement durant cette période, soit entre le 11 et le 20 du mois de ramadhan après les prières d’El Asr et de Tarawih.

Il est prévu, en outre, des rencontres entre conférenciers et talebs (étudiants) de la zaouia Belkaidia qui veillent à l’enseignement du Coran, de la chariâa et du fiqh.

La 13e édition de la série de Dourouss Mohammadia s’est tenue l’année dernière exceptionnellement au nouveau siège de la zaouia, inauguré à Tixeraine dans la commune de Birkhadem (Alger) et avait eu comme thème les sources de la législation islamique.

Lire la suite

formats

Tissemsilt: inauguration d’une fresque géante sur les massacres du 8 mai 1945

Publié le 08/05/2019, par dans Non classé.
Tissemsilt: inauguration d'une fresque géante sur les massacres du 8 mai 1945

TISSEMSILT – L’artiste peintre Mohamed Titaoui, natif de la ville de Bordj Emir Abdelkader (Tissemsilt) a excellé dans la réalisation d’une fresque géante sur les massacres du 8 mai 1945, inaugurée mercredi dans cette ville à l’occasion de la commémoration du 74e anniversaire de ces massacres.

L’artiste a réussi, à travers cette fresque réalisée au niveau de la cour extérieure de la maison de jeunes, à mettre en exergue le sursaut du peuple algérien le 8 mai 1945, qui a été réprimé par l’occupant français massacrant plus de 45.000 civils désarmés.

Cette fresque, qui a retenu l’attention du public et dont l’inauguration a été présidée par le wali de Tissemsilt, Salah El Affani, représente un moudjahid l’arme à la main et derrière lui le drapeau national.

L’artiste a tenté de véhiculer à la génération actuelle le message que ces massacres ont conduit au déclenchement de la glorieuse Guerre de libération nationale couronnée par l’Indépendance du pays.

Mohamed Titaoui a révélé qu’il projette de réaliser au chef-lieu de wilaya de Tissemsilt une autre fresque le 5 juillet prochain à l’occasion de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du pays.

La commémoration du 74e anniversaire des massacres du 8 mai 1945, qui s’est déroulée dans la commune de Bordj Emir Abdelkader, a été marquée par une cérémonie en l’honneur de la famille révolutionnaire de la région, des expositions de photos, de produits d’artisanat et de peinture, d’un défilé de scouts musulmans algériens et d’une réception honorant les vainqueurs des tournois sportifs organisés à l’occasion.

Lire la suite

formats

Tlemcen : nuits du manuscrit et de la calligraphe les 9 et 18 mai

Publié le 08/05/2019, par dans Non classé.
Tlemcen : nuits du manuscrit et de la calligraphe les 9 et 18 mai

TLEMCEN – Les nuits de la calligraphie et du manuscrit seront organisées les 9 et 18 mai courant dans la wilaya de Tlemcen à l’occasion de la célébration du mois du patrimoine, a-t-on appris auprès du Musée public national de la calligraphie islamique, initiateur de cet événement.

La conservatrice du patrimoine de ce musée, Nacer Nadjet, a indiqué que la première nuit sera marquée au musée par une conférence intitulée : « Jumelage entre la calligraphie arabe et la poésie » du poète Noureddine Mabkhouti et une exposition de manuscrits.

La deuxième nuit de cette manifestation, qui coïncidera avec la journée mondiale des musées et la clôture des activités du mois du patrimoine, sera marquée par des conférences de spécialistes en calligraphie arabe sur l’emploi de la calligraphie dans l’écriture du manuscrit.

Cette manifestation permettra aux calligraphes de connaitre l’emploi des lettres dans divers domaines dont la poésie, l’écriture du manuscrit et l’esthétique de la calligraphie dans divers domaines d’utilisation.

Lire la suite

formats

Khenchela: deux nouvelles publications présentées au public

Publié le 08/05/2019, par dans Non classé.
Khenchela: deux nouvelles publications présentées au public

KHENCHELA – Le recueil poétique « Taranim ala arsifat edhaoue » de Ghelloudj El Hadj et le roman « One side » de la jeune écrivaine Dina Maou, ont été présentés mardi au public à la bibliothèque centrale de Khenchela.

Publié par la maison d’édition El Awtane, le livre « Taranim ala arsifat edhaoue » regroupe une série de poèmes scindés en trois chapitres qui se déclinent sur 130 pages.

Son auteur, Ghelloudj El Hadj a fait savoir, à l’occasion, qu’il apporte actuellement les ultimes retouches à un nouveau recueil de poésie outre la poursuite de la rédaction de plusieurs autres ouvrages.

Le livre « One side », pour sa part, est un roman en anglais de 173 pages qui tente, selon son auteure, de se pencher sur les problèmes des adolescents et d’en donner un diagnostic.

La présentation de ces deux publications, qui a eu lieu en présence d’une assistance nombreuse, a été initiée par la bibliothèque principale dans le cadre de la célébration du 74ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945.

Lire la suite

formats

Journée du « Vivre Ensemble en Paix »: animation culturelle variée à Oran

Publié le 07/05/2019, par dans Non classé.

ORAN – Un programme riche en activités culturelles et artistiques est animé à Oran dans le cadre de la Journée internationale du Vivre Ensemble en Paix (JIPEV), célébrée en ce mois de Ramadhan sous le slogan « Vivre ensemble, c’est Faire ensemble », a-t-on appris mardi des organisateurs.

Cette journée, fixée au 16 mai de chaque année par l’Organisation des nations unies (ONU), est d’ores et déjà célébrée à Oran au titre d’une initiative citoyenne mobilisant une dizaine d’acteurs sociaux entre associations et institutions culturelles.

Partenaire de cette action, l’association « Santé Sidi El-Houari » (SDH) a fait savoir que plusieurs activités sont proposées au grand public en général, et aux jeunes en particulier.

La culture de la paix, le vivre ensemble et l’inter-culturalité sont autant de notions mises en valeur lors de randonnées pédestres, ateliers et tables-rondes animés par des cadres de la fondation « Djanatu el arif » et d’autres associations locales.

L’association « Le Petit Lecteur » participe quant à elle avec l’animation d’une soirée de contes pour enfants, conformément à sa vocation portant promotion de la lecture et du livre jeunesse, tandis que le Centre « Pierre Claverie » propose deux veillées artistiques.

La cérémonie de clôture est prévue au Théâtre régional d’Oran, avec au menu une exposition-photo, un spectacle de théâtre interactif et une projection de court-métrage, ayant tous pour thématique la paix et le vivre ensemble.

Pour rappel, l’Algérie est le pays initiateur de la Journée internationale du « Vivre Ensemble en Paix », dont la 1ère édition a été célébrée le 16 mai 2018.

Sa validation par l’ONU remonte au 8 décembre 2017, couronnant la démarche algérienne impulsée par l’Association internationale soufie alawia (AISA, basée à Mostaganem) à l’issue de son Congrès international du Féminin tenu en octobre 2014 à Oran.

Lire la suite

Home Articles posted by Admin (Page 8)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair