formats

Les assurances du ministère de l’Intérieur

Publié le 16/08/2017, par dans Non classé.

Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a indiqué, hier, avoir pris « toutes les mesures et dispositions nécessaires pour préserver la sécurité des personnes, des biens et des équipements publics» en prévision des risques potentiels liés aux intempéries lors des saisons d’automne et d’hiver.

Ces mesures ont été prises « dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de prévention des risques majeurs et de gestion des catastrophes et en préparation de la prise en charge permanente et organisée des risques et conséquences d’intempéries lors des saisons automnale et hivernale ainsi que la bonne gestion des événements y afférents», a précisé le ministère de l’Intérieur. Soucieux de la sécurité des citoyens et de leurs préoccupations et conscient des conséquences potentielles des intempéries, le ministère de l’Intérieur a fait état de la mobilisation de « tous les moyens matériels et humains permettant une exécution immédiate et organisée des opérations d’intervention et de secours de toutes natures lors et après les intempéries, et ce, en coordination permanente avec l’ensemble des cellules de veille et départements ministériels concernés». Le ministère de l’Intérieur a souligné que « le plan opérationnel adopté assure la stricte exécution des travaux de réhabilitation et d’entretien des équipements publics et prend en charge toutes les zones à haut risque préalablement définies et dotées d’un dispositif d’alerte précoce». Lire la suite

formats

On vous le dit

Publié le 16/08/2017, par dans Non classé.

Un séisme de magnitude 3,9 enregistré à M’sila

Un séisme de magnitude 3,9 sur l’échelle ouverte de Richter a eu lieu hier à 7h41 dans la wilaya de M’sila, a annoncé le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag) dans un communiqué. L’épicentre du séisme a été localisé à 18 km au nord de Zarzour, dans la wilaya de M’sila, a précisé la même source.

50 morts et plus de 1900 blessés en une semaine dans des accidents de la route
Cinquante personnes ont trouvé la mort et 1928 autres ont été blessées dans 1436 accidents de la circulation survenus du 6 au 12 août en cours, au niveau national, selon un décompte établi hier par la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya d’Alger, avec dix personnes décédées et 164 autres blessées. Par ailleurs, les secours de la Protection civile ont effectué 3350 interventions pour l’extinction de 2528 incendies urbains, industriels et autres. Durant la même période, plus de 4000 opérations d’assistance à des personnes en danger ont été effectuées, ajoute la même source.

Des archéologues découvrent trois tombeaux millénaires dans le sud de l’Egypte

Des archéologues égyptiens ont découvert trois tombeaux anciens renfermant plusieurs sarcophages dans un cimetière vieux de près de 2000 ans dans le sud de l’Egypte, a indiqué, hier, le ministère des Antiquités. Les tombeaux mis au jour dans la zone d’Al-Kamin Al-Sahrawi, dans la province de Minya, au sud du Caire, se trouvaient dans un cimetière construit entre la 27e dynastie (fondée en 525 av. J.-C.) et la période gréco-romaine (entre 332 av.
J.-C. et le IVe siècle), a précisé le ministère dans un communiqué. L’équipe d’archéologues a découvert « une collection de sarcophages de différentes formes et tailles, ainsi que des morceaux d’argile», précise le texte, citant le responsable de l’Egypte ancienne au sein du ministère des Antiquités, Ayman Achmawy. L’un des tombeaux contenait quatre sarcophages sur lesquels ont été sculptés des visages humains.

Un accro à internet meurt après une « cure de désintox» en Chine

Un adolescent chinois est mort moins de 48 heures après son arrivée dans un centre de rééducation destiné aux accros du web, un drame qui met en lumière ces établissements controversés. En Chine, l’addiction à internet est considérée comme un trouble clinique depuis 2008. Et le pays compterait des millions de jeunes passant l’essentiel de leur temps à jouer. Les parents de la victime de 18 ans, Li Ao, avaient payé 22 800 yuans (2900 euros) pour 180 jours de rééducation dans un centre « fermé et isolé» de la province de l’Anhui (est). L’école promettait d’utiliser une combinaison de méthodes psychologiques et d’entraînement militaire, ont déclaré son père et sa mère, dimanche à la Télévision publique CCTV.

La cause du décès n’est pour l’instant pas établie. Les parents ont assuré avoir reçu un appel téléphonique du centre un jour et demi après l’admission de leur fils, leur annonçant que ce dernier était aux urgences. Lorsqu’ils sont arrivés à l’hôpital, ils disent l’avoir trouvé à la morgue et recouvert de cicatrices. « Les éducateurs du centre nous ont pourtant assuré qu’ils ne frappaient jamais les enfants ni n’utilisaient de châtiments corporels», a déclaré sa mère, Liu Dongmei à CCTV.

Un puma évacué d’un bureau en pleine ville au Brésil

Les employés d’une entreprise brésilienne se sont retrouvés lundi nez à nez avec un puma sauvage recroquevillé sous un bureau, ont indiqué les pompiers locaux, qui incriminent les feux de forêt pour expliquer sa présence en ville. Le félin avait élu domicile dans la réception d’une entreprise de montage de conteneurs à Itaperica da Serra, petite ville située à 50 km de Sao Paulo, la capitale économique du Brésil. « Nous avons reçu plusieurs appels vers 7h. Les employés, qui avaient l’air effrayés, ont fermé la salle à clé en attendant notre arrivée», a expliqué à l’AFP l’officier Alessandro, porte-parole des pompiers locaux. Les pompiers sont intervenus en compagnie d’un vétérinaire, qui a administré un sédatif à l’animal pour qu’il puisse être évacué et remis au siège d’une ONG de préservation de la biodiversité, a-t-il ajouté. « Nous pensons que le puma est sorti de son habitat naturel à cause des feux de forêt fréquents dans la région», a expliqué le corps de pompiers de Sao Paulo sur Facebook. Plusieurs photos du puma ont été publiées sur le compte Twitter des pompiers, ainsi qu’une vidéo dans laquelle on peut entendre l’animal rugir bruyamment sous un bureau.
Lire la suite

formats

Près de 2500 boulangeries ont baissé rideau

Publié le 16/08/2017, par dans Non classé.

Si la situation ne change pas et que les autorités, notamment le ministère du Commerce, ne songent pas à lui trouver de véritables solutions, le métier de boulanger finira par disparaître.
C’est le constat fait par Youcef Kalafat, président de la Fédération nationale des boulangers (FNB), suite à la fermeture de près de 2500 boulangeries depuis de le début de l’année en cours.

En effet, les boulangers mettent la clé sous le paillasson dans plusieurs régions du pays. La cause ? Selon M. Kalafat, les raisons sont diverses, mais elles restent toutes liées à un seul fil qu’est la lourdeur des charges de ce métier. « Avec les dernières augmentations, les charges ont augmenté à de façon inimaginable, rendant ainsi la marge bénéficiaire de 3% complètement insignifiante. Nous travaillons à perte», explique notre interlocuteur.

Les charges dont parle le président de la FNB sont en fait l’augmentation des prix de l’électricité, du gaz et de tous les autres produits qui entrent dans la fabrication du pain. « Nous ne faisons pas le pain qu’avec de la farine. Certes, la farine est une matière première essentielle, mais elle n’est pas l’unique composant. Nous dépensons des sommes faramineuses en factures d’électricité, de gaz et sur les autres produits indispensables, tels que la levure et les améliorants.

C’est la raison pour laquelle nous demandons que notre marge bénéficiaire soit levée à 20% afin que ce métier reprenne sa place et que les boulangers soient encouragés dans leur besogne. En plus de l’augmentation de la marge bénéficiaire, nous demandons que la farine subventionnée ne soit destinée qu’à la fabrication du pain de boulanger et que son emballage change avec une grande marque dessus, où serait écrit ‘‘interdit à la vente »», explique notre interlocuteur qui ajoute que lors d’une rencontre qu’ils ont tenue le mois dernier avec le ministre du Commerce, Ahmed Abdelhafid Saci, ils ont exposé leur plateforme de revendications afin de prévenir une éventuelle disparition de ce métier. Ils sont sortis avec une promesse formelle d’intervention dans ce sens. Rien de plus !

Pour l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (Apoce), la situation des boulangers est très délicate et a un impact direct sur la bourse du consommateur.

Des pénuries de pain sont à déplorer dans plusieurs régions du pays. Cela est dû à la fermeture d’un nombre important de boulangeries qui ont pour la majorité changé d’activité pour d’autres plus rentables, mais aussi à la période de congé d’une grande partie de ceux qui restent. Il rapporte également la rareté du pain normal.
Un pain qui ne rapporte pas vraiment pour les boulangers qui préfèrent opter pour le pain amélioré et les pains spéciaux dont le prix dépasse souvent les 15 DA. Une situation critique qui n’est pas près de trouver d’écho au sommet de l’Etat, notamment avec ce nouveau changement à la tête du gouvernement. Lire la suite

formats

Écroué pour avoir recruté des jeunes pour DAECH

Publié le 16/08/2017, par dans Non classé.

A. A., âgé de 39 ans, a été écroué avant-hier par le magistrat instructeur après avoir fait l’objet d’une présentation devant du procureur de la République par les gendarmes, car accusé d’avoir entrepris « un travail de recrutement de jeunes de la région de Tiaret à travers les réseaux sociaux pour le compte de l’organisation terroriste Daech». Le mis en cause, qui fait partie d’un réseau de soutien au terrorisme, envoyait ses recrues en Irak et en Syrie notamment. Etroitement surveillé par les gendarmes qui suivaient ses mouvements, le résident de la cité Volani au sud de Tiaret est finalement tombé entre les mains des enquêteurs. Lire la suite

formats

« Thakafat » publie des lettres privées de moudjahidine

Publié le 16/08/2017, par dans Non classé.

ALGER- Les correspondance de moudjahidine pendant la guerre de libération nationale ont publiés dans le deuxième numéro de la revue « Thakafat », parue récemment, qui met en lumière la dimension humaine de ces militants plus connus pour leurs faits d’armes et leur engagement politique.

La revue propose des textes intitulés « Correspondances d’avant l’indépendance: lettres de révolution… lettres d’amour » révélant l’attachement de ces militants à leurs proches, « des rapports empreints d’affection, d’amour, et d’impatience de retrouver les siens », lit-on en ouverture.

Parmi ces documents à valeur historique incontestable, les lettres de Hassiba Ben Bouali adressée à ces parents le 15 septembre 1957, 23 jours avant sa mort, ou encore celle du colonel Lotfi, Ben Ali Boudghene de son vrai nom, datée du 16 mars 1960, peu de temps avant qu’il ne tombe au champ d’honneur à tout juste 26 ans.

Dans cette missive le colonel Lotfi exhorte sa femme à « faire preuve de beaucoup de courage et de patience (…) et au nom de (leur) amour de veiller sur (leur) fils ainsi que sur son éducation (…) ce que son père n’aura pas pu faire parce que la vie ne lui aura pas accordé assez de temps », écrit-il rémonitoirement.

Autre correspondance proposée, celle de Ahmed Zabana qui témoigne de l’amour porté par ce grand militant à ses parents et frères, autant qu’à l’Algérie. La lettre écrite en prison (Barberousse, actuellement Serkadji) date du 19 mars 1956, trois mois avant que Zabana ne soit guillotiné.

Ces correspondances épistolaires révèlent le dévouement de ces hommes et femmes et toute la tendresse qu’ils portaient à leurs proches, malgré les lourdes responsabilités qui étaient les leurs et la rigueur militante qu’ils se sont imposées. Rédigées aux derniers jours de leur vie, elles éclairent d’un jour nouveau la personnalité de ces combattants, souvent dépeints dans les livres d’histoire comme des héros désincarnés.

La revue « Thakafat », dont le premier numéro est paru en juin dernier, aborde également d’autres sujets sur l’histoire, la littérature, la musique et le théâtre, entre autres.

Lire la suite

formats

« Imzad » et « Raina Raï » en concert à Alger

Publié le 16/08/2017, par dans Non classé.

ALGER- Une soirée dédiée à la fusion musicale entre le raï, les musiques traditionnelles touareg et des genres universels contemporains a été animée dans la nuit de mardi à mercredi à Alger par les groupes « Imzad » et « Raina Raï », qui ont enchanté le public algérois.

Organisée par l’Office national pour la culture et l’information (Onci) cette soirée a drainé un public assez nombreux au théâtre de plein air du Casif.

Proposant du bon son de blues du désert alliant poésie tamasheq et rythmes targui, le groupe « Imzad » a très vite séduit son public par l’authenticité de son répertoire et l’énergie que dégage cette fusion ainsi que par la puissance des percussions.

Mené par le chanteur et guitariste Bey Ag Alhousseyni, le groupe a repris des titres de ses albums « Ed’dounia » et « Oulh N’Ahaggar » (le coeur de l’Ahaggar) dont « Tisnante Nayetma » et « Zinezgoumegh » portés par les rythmes combinés du djambé et de la batterie.

En plus de s’inscrire dans l’exploration des musiques et poésies de l’Ahaggar et de proposer un son particulier et propre à la région, les « Imzad » s’ouvrent à des styles comme le reggae et la folk en introduisant le saxophone et la batterie et des jeux de guitare occidentaux.

En seconde partie de soirée, la fusion des musiques targuies a cédé la scène aux pionniers de la fusion raI, le groupe « Raina RaI » qui a remis au gout du jour un répertoire qui n’a pas pris une ride même si certains titres datent de plus de trente ans.

Mené par le guitariste de talent Lotfi Attar, le band qui regroupe depuis quelques années ses fondateurs, a reproduit sur la scène du Casif les plus grands succès du groupe à l’image de « Zghaida », « Taila » et « Zina », qui avaient marqué le public algérien.

Apportant de nouveaux arrangements à ces tubes, le « guitare hero » algérien continue sa recherche musicale afin de préserver et raviver l’authenticité du raï tout en s’inscrivant dans la même fusion explorant les oeuvres des plus grands guitaristes.

Lire la suite

Home Articles posted by Admin (Page 5)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair