formats

Festival d’Annaba du film méditerranéen: report de la 4ème édition au mois d’octobre

Publié le 22/04/2019, par dans Non classé.

ANNABA – La 4ème édition du festival d’Annaba du film méditerranéen (FAFM) programmée du 24 au 30 avril courant a été reportée pour le mois d’octobre prochain, a-t-on appris lundi auprès du coordinateur général du Festival, Djamel Djefnoune.

« Le report de cette 4ème édition du FAFM, décidé de concert avec le commissariat du festival et le ministère de la Culture, est dicté par les événements que vit le pays, ceux du mouvement populaire et pacifique », a précisé la même source.

Le festival d’Annaba du film méditerranéen est devenu un des plus importants rendez-vous cinématographique qui a refait son come-back en 2016 à l’antique Hippone après 25 d’éclipse, a rappelé la même source, relevant que le FAFM « propose des dimensions artistique et de formation avec l’espoir de contribuer à la relance du cinéma et ses métiers en Algérie ».

En plus des œuvres cinématographiques proposées et projetées, le festival d’Annaba du film méditerranéen s’attèle à promouvoir les opportunités de formation destinées aux jeunes versés dans le domaine du 7ème art à travers des ateliers de formation inscrits dans le cadre de conventions paraphées entre le commissariat du Festival et le festival Kélibia (Tunisie) et les journée cinématographique de Damas (Syrie), a-t-on encore rappelé.

Lire la suite

formats

Tlemcen: le patrimoine artistique de la ville de Boussâada mis en exergue

Publié le 22/04/2019, par dans Non classé.

TLEMCEN – Les traditions du mariage de Boussaâda, les habits traditionnels féminins et masculins des Ouled Nail, ainsi que des copies d’œuvres du célèbre peintre Nasreddine Dinet ont été mises en exergue lors d’une exposition organisée au palais royal d’El Mechouar, à Tlemcen, dans le cadre du mois du patrimoine qui s’étale du 18 avril au 18 mai.

Le centre national d’interprétation du costume traditionnel algérien a abrité une exposition d’œuvres d’arts présenté par le musée national Etienne Dinet de Boussaâda. « Le jeu de fillettes », « le départ à la Mecque », « les guetteurs », « les fils du saint Mrabet », « le Mehari » et d’autres œuvres du célèbre peintre orientaliste.

Ces œuvres qui reflètent l’authenticité de la ville de Boussâada ont subjugué le public tlemcenien dont beaucoup découvrent, pour la première fois, les œuvres de ce grand artiste qui a passé une longue partie de sa vie à Boussâada.

La délégation de Boussâada a, à cette occasion, offert gracieusement de nombreuses copies reproduites des œuvres de Nasreddine Dinet au public présent au palais royal.

Les habits traditionnels nailis dont les fameuses blouses portées dans diverses occasions par les femmes de cette région ainsi que les produits de beauté naturel tels que le k’houl, le misk et des bijoux ont été également mis en avant devant le nombre de visiteurs qui n’ont pas tari d’éloges sur l’authenticité des traditions nailies de Boussâada.

La grande tente nailie dressée à cette occasion au centre du palais d’El Mechouar a abrité, quant à elle, un mariage de Boussâada avec tous ses rituels, notamment celui du Henné pour la mariée et le marié. La cérémonie du henné qui est souvent accompagnée d’un chant medih interprété par des femmes âgées, reflète l’aspect conservateur de la région qui reste très attachée aux valeurs et aux traditions ancestrales.

Ce mariage a également gratifié le public d’une danse sous une musique nailie qui a permis aux visiteurs de découvrir la beauté du son et du geste et toutes les traditions de cette région.

Lire la suite

formats

Chlef: affluence considérable sur les activités du mois du patrimoine

Publié le 22/04/2019, par dans Non classé.

CHLEF – Une affluence considérable de visiteurs a marqué, lundi, l’ouverture des activités du mois du patrimoine, au musée public Abdelmadjid Meziane de Chlef, sous le signe « sécuriser le patrimoine culturel ».

Dans son intervention à l’occasion, la directrice de la culture de la wilaya, Fatima Bekara, s’est félicité de l' »affluence nombreuse des citoyens » reflet pour elle, de leur « intérêt pour leur patrimoine culturel ».

L’opportunité a donné lieu à la tenue, au niveau du hall du musée, d’une exposition de produits de l’artisanat local, ainsi que de vestiges historiques, mis à jour dans la région, avec l’aide des services de sécurité, outre des outils utilisés dans différentes fouilles archéologiques.

Elle a souligne le rôle dévolu au citoyen dans la « sauvegarde du patrimoine culturel », notamment contre la contrebande d’objets ou de vestiges archéologiques, « classée à la 3ème place mondiale, en terme de revenus, après le trafic d’armes et des drogues », a-t-elle informé.

Mme. Bekara, s’est félicité à cet effet, du développement d’une « certaine prise de conscience chez les citoyens quant à la valeur du patrimoine archéologique ».

Elle a cité pour preuve, une découverte archéologique mise à jour, dernièrement, au lieu dit « Skassik » de la commune de l’Oued Fodda, grâce à un citoyen, qui a signalé avoir trouvé une jarre de l’ère romaine, dans sa ferme.

Suite a quoi une première inspection des lieux a démontré qu’il s’agit du premier atelier de poterie romaine découvert en Algérie, dans l’attente de la réalisation d’autres fouilles plus poussées.

De nombreux citoyens rencontrés, sur place, par l’APS, ont salué l’organisation de cette manifestation, devenue une tradition annuelle visant la « valorisation du patrimoine culturel et sa promotion auprès des nouvelles générations ».

Outre l’animation de communications sur la sauvegarde du patrimoine culturel et la lutte contre le trafic de pièces archéologiques, la première journée de la manifestation a, aussi, donné lieu à la tenue d’une exposition mettant en exergue les moyens mobilisés par le commandement de la Gendarmerie nationale, comptant huit unités régionales et deux brigades spéciales à Djanet et Guerarra, dans sa lutte contre ce trafic.

Selon les données fournies, sur place, par le commandant Brahim Bensifi, les services de la gendarmerie nationale, à l’échelle nationale, ont traité 44 affaires liées au trafic de pièces archéologiques, en 2018, ayant abouti à l’arrestation de 53 personnes et la récupération de 963 biens culturels. Il a, également, fait part du signalement de la découverte de 15 sites archéologiques.

A noter la programmation au titre de ce mois du patrimoine, d’un stage de formation, début mai prochain, au profit des agents de sécurité affectés à la surveillance de sites archéologiques classés.

Lire la suite

formats

Mois du patrimoine d’Oran: exposition sur le moulin à travers l’histoire

Publié le 22/04/2019, par dans Non classé.
Mois du patrimoine d'Oran: exposition sur le moulin à travers l'histoire

ORAN – Le public découvre à travers une exposition sur le moulin à travers l’histoire abritée par le musée public national « Ahmed Zabana » d’Oran l’évolution des moulins qui représentaient une source de subsistance des familles fournissant le pain qui demeure un aliment du pauvre et du riche.

Des modèles de moulins, exposés depuis samedi à l’occasion de la célébration du mois du patrimoine, relatent l’histoire de l’évolution de ces machines utilisées par l’homme à travers les époques et dont le son du moudre est devenu un patrimoine enraciné dans la société.

Ce type d’équipement faisait partie des accessoires d’ameublement domestique indispensables ayant inspiré nombre d’auteurs qui l’utilisent comme décor dans leurs œuvres, d’artistes dans leurs oeuvres et de poètes dans leurs vers. En outre, le broyage occupe un grand espace dans le répertoire de proverbes.

Le moulin est également présent dans plusieurs œuvres cinématographiques traitant de la glorieuse guerre de libération nationale, notamment dans le film « Le moulin » du réalisateur Ahmed Rachedi, produit en 1973 et interprété par une pléiade d’artistes dont le comédien égyptien Izzat El Alaili. Ce film reste gravé dans la mémoire des Algériens.


Lire aussi: « Sécuriser le patrimoine culturel », thème du mois du patrimoine 2019


A l’occasion du mois du patrimoine, le musée « Ahmed Zabana » d’Oran tente de réhabiliter le moulin par l’exposition de plus de 19 moulins de différentes formes et tailles fabriqués en pierre remontant à la préhistoire et aux époques romaine et punique pour produire la farine et répondre aux besoins des sociétés anciennes.

Une collection de moulins traditionnels décorant les vitrines dédiées à l’ère ancien, à la préhistoire et à l’ethnographique au musée a été découverte aux sites Kiza (Mostaganem) Mersa Madagh (Oran), Ain Kermane (Relizane), « Portus Magnus » de Bethioua (Oran) et Ras El Ma (Mascara).

L’exposition, qui se poursuivra jusqu’au 2 mai prochain, présente des collections de moulins domestiques modernes dont les moulins à eau, à air, électriques et leurs utilisations.

Le musée national « Ahmed Zabana » participera à la semaine du patrimoine culturel de Blida du 22 au 25 avril courant à travers une exposition sur l’histoire de ce musée, des objets d’art et des ateliers sur les fossiles, la poterie, l’inventaire des biens, la mosaïque et l’art de la taille de pierres.

Lire la suite

formats

Ain Témouchent: Un documentaire sur le royaume de Numidie en cours de réalisation

Publié le 22/04/2019, par dans Non classé.
Ain Témouchent: Un documentaire sur le royaume de Numidie en cours de réalisation

AIN TEMOUCHENT- L’Entreprise publique de la télévision algérienne (EPTV) s‘attèle à la réalisation d’un documentaire sur le royaume de Numidie qui met en exergue des sites et le patrimoine immatériel de cette époque historique, a-t-on appris dimanche de la réalisatrice Hanane Bourayou.

Hanane Bourayou de la direction de production à l’EPTV a indiqué, en marge du tournage d’une partie de ce documentaire dans la wilaya d’Ain Témouchent, que cette oeuvre de 60 minutes traite de l’époque numide et des événements vécus par le royaume numide de l’est dirigé par Massinissa et le royaume numide de l’ouest par Syphax.

Ce documentaire, qui est à la phase finale du tournage, est le fruit de recherches ayant duré cinq années s’articulant autour d’aspects secrets de la civilisation numide et ne se limitant pas aux royaumes de Cirta et Siga, a-t-elle encore indiqué.

L’œuvre télévisée s’est aussi basée sur des sources de Rome et d’Athènes surtout que le patrimoine de cette époque a été écrit par des Grecs et des Romains, a ajouté la réalisatrice.

Le tournage consacré à la wilaya d’Ain Témouchent a touché tous les sites datant de l’époque du royaume numide ouest dont l’ile de Rachegoun, le site archéologique de Siga, a souligné Mme Bourayou, qui a signalé que la région est témoin de deux civilisations ayant coexisté en même temps (époques punique et numide) et qui entretenaient des relations commerciales et culturelles.


Lire Aussi : Séminaire sur « Le royaume des Massaessyles, Syphax et le traité de Siga (202 a-JC) » en septembre


L’ile de Rachegoun reste le site le plus important où ont été découverts des objets remontant à l’époque ancienne et le site archéologique de Siga représente la capitale du royaume de Numidie occidentale.

Le tournage comprend également le site de la sépulture royale de Syphax, qui met en évidence d’importants indicateurs de la période, liés principalement à l’architecture et aux croyances.

Le documentaire, réalisé par Hanane Bourayou et Chafika Djebali de la direction de la production de programmes pour l’EPTV, s’insère dans le cadre d’une série d’oeuvres mettant la lumière sur l’histoire ancienne de l’Algérie.

Cette œuvre, qui sera prête avant la fin d’année en cours, s’inscrit dans le cadre de la mémoire nationale et de la valorisation de l’identité algérienne.

L’EPTV a déjà réalisé un documentaire sur la civilisations préhistoriques abordant des aspects importants de la civilisations des Beni Ater et de Gabsia et les premières traces de l’homme en Algérie au site d’Ain El Hnech à Sétif remontant à plus de 2 millions d’années et au site de Tighennif dans la wilaya de Mascara.

Ces documentaires ont évoqué différentes étapes de la vie de l’homme en Algérie à partir de l’âge de la pierre s’appuyant sur des gravures rupestres et d’objets fabriqués à base de pierres jusqu’aux civilisations ayant édifié des cités et royaumes réputées au bassin méditerranéen.

Lire la suite

formats

Théâtre à Oran : « Tahouissa bel karroussa » jouée devant plus de 3.000 enfants

Publié le 21/04/2019, par dans Non classé.
Théâtre à Oran :

ORAN- Plus de 3.000 enfants ont assisté au spectacle ludique « Tahouissa bel karroussa » à Oran, proposé dans le cadre d’une tournée lancée en mars dernier à travers les écoles de la wilaya, a-t-on appris dimanche auprès de l’association culturelle locale « El-Amel ».

« Quinze établissements scolaires ont accueilli ce spectacle qui sera encore diffusé dans trente autres écoles », a précisé le président de l’association indiquée, Mohamed Mihoubi.

La première présentation de cette oeuvre, écrite et mise en scène par Mihoubi, avait été donnée avec succès le 1er mars dernier au Théâtre régional d’Oran (TRO).

Jouée par une jeune troupe de comédiens issue de l’école de formation de cette même association, « Tahouissa bel karroussa » (balade en carrosse) est une pièce qui met à l’honneur le conte pour enfants.

La comédie prend prétexte d’une panne de diligence conduite par trois frères et leur père, des artistes ambulants qui mettent à profit cette halte forcée pour conter des histoires à un groupe d’enfants réunis autour d’eux.

Les échos favorables suscités au fil des représentations ont incité l’association « El-Amel » à préparer deux nouvelles versions de ce spectacle à l’intention de la petite-enfance (marionnettes) et des jeunes collégiens et lycéens, a fait savoir Mihoubi.

« En plus de répondre aux attentes du public, cette initiative constitue aussi une opportunité pour les comédiens issus de l’école de formation de l’association de mettre en pratique leur apprentissage », a-t-il souligné.

Plus de 900 amateurs de théâtre ont été formés au sein de cette même structure depuis la création de l’association qui fête cette année son 43ème anniversaire.

La toute récente promotion, composée de 17 jeunes comédiens, a célébré l’accomplissement de son cursus le 27 mars dernier à l’occasion de la Journée mondiale du théâtre, rappelle-t-on.

Lire la suite

Home Articles posted by Admin (Page 3)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair