formats

Benflis met en cause des «forces extraconstitutionnelles»

Publié le 10/01/2016, par dans Non classé.

Une nouvelle fois, Ali Benflis pointe du doigt « la vacance du pouvoir» qui caractérise le sommet de l’Etat.
Il fait le lien entre cette situation et le projet de la révision constitutionnelle que propose Abdelaziz Bouteflika.

« Alors que l’impasse politique totale à laquelle est confronté le pays se manifeste à travers la vacance du pouvoir, l’illégitimité des institutions et l’accaparement du centre de la décision nationale de la part des forces extraconstitutionnelles, le projet de révision constitutionnelle occulte ces périls qui pèsent sur la stabilité et la pérennité de l’Etat national et augure de leur aggravation au prix d’une fragilisation et d’une déstabilisation accrues de l’Etat national», insiste le communiqué qui a sanctionné les travaux du bureau politique de Talaïe El Houriat.

Le parti de l’ancien Premier ministre estime que, contrairement aux affirmations des autorités, le projet de révision constitutionnelle « n’introduit aucune transformation sérieuse et crédible dans la nature personnalisée, autocratique et totalitaire du système politique imposé au pays». Pour le parti de Ali Benflis, le projet des autorités n’apporte rien et n’est pas destiné aux objectifs affichés.

Le projet de révision constitutionnelle « répond plus aux intérêts étroits du régime politique en place et à son souci obsessionnel d’assurer sa survie qu’à l’aspiration des concitoyennes et des concitoyens à la modernisation du système politique national à travers l’avènement d’une République démocratique et sociale s’épanouissant dans le cadre d’un Etat de droit», ajoute le document.

Talaïe El Houriat ne se limite pas à la critique. Il estime que « toute solution sérieuse, durable et crédible de cette crise de régime devra assurer la prise en charge effective de la vacance du pouvoir et de l’illégitimité des institutions à travers un retour au jugement non faussé du peuple algérien souverain, dont le respect serait assuré par une véritable commission indépendante chargée de la conduite de l’intégralité des processus électoraux et non pas seulement de leur surveillance inopérante et fictive».

Sur le plan social, le bureau politique de Talaïe El Houriat a considéré que le « fardeau injustement partagé de la riposte à la crise économique, la complaisance manifeste du régime politique en place envers ses clientèles économiques en particulier et les bénéficiaires privilégiés de la rente en général, de même que les mesures d’austérité prises de manière sélective et discriminatoire constituent autant de facteurs de détérioration d’un contexte social déjà fortement dégradé et tendu». Lire la suite

formats

Boumerdès: Un militaire fuit avec une kalachnikov et crée la panique à Naciria

Publié le 09/01/2016, par dans Non classé.

Un carnage a été évité de justesse ce samedi au centre-ville de Nacira, à 40 km à l’est de Boumerdès. Trois individus dont l’un était armé d’une kalachnikov y ont créé la panique à l’aube après avoir exhibé leur arme face aux étudiants qui s’apprêtaient à monter dans le bus de transport universitaire, a-t-on appris de source locale.

L’information a vite fait le tour de la localité. Les services de sécurité étaient en alerte maximum. L’arme en question appartient, selon nos sources, à un militaire qui était parmi le groupe en question. Les trois hommes, dont deux habitent à Naciria, ont fait intrusion dans un café de la ville vers 6h sous le regard abasourdi de nombreux citoyens.

Certains habitants affirment que les trois  » boutefeux sont venus à bord d’un véhicule Renault Clio, ajoutant qu’ils se sont baladés durant un quart d’heure en toue inquiétude au centre-ville.  » L’un d’eux a tenté de monter à notre. Dès qu’il en a été empêché, il s’est empressé vers une voiture stationné à coté et a soutiré une kalachnikov avant de menacer de tirer sur nous », relate un étudiant.

Les trois forcenés ont été arrêtés peu après à la sortie de la ville par une patrouille des services de sécurité, a-t-on appris. Cet incident suscite moult interrogations quant aux mesures de sécurité et de contrôle des mouvements d’entrée et de sortie dans les casernes militaires. Comment le militaire a-t-il réussi à quitter son campement en portant une arme de guerre avec lui ?, s’interroge-t-on à Naciria.

Il est à rappeler que ce n’est pas la première fois qu’on fasse état de ce genre de fugue spectaculaire. En août dernier, un officier de la gendarmerie nationale a tué une femme aux Issers et en blessé sa sœur avec une kalachnikov qu’il avait réussi à faire sortir de la brigade où il exerce à Oued S’mar, à Alger. Le fugitif a été tué à Bouira quatre heures après le crime qu’il a commis aux Issers. Lire la suite

formats

Le TR Batna représentera l’Algérie au festival du théâtre arabe au Koweït

Publié le 09/01/2016, par dans Non classé.
Le TR Batna représentera l'Algérie au festival du théâtre arabe au Koweït
BATNA – Le théâtre régional de Batna (TRB) représentera l’Algérie avec sa pièce « Zid N’zidek » à la 8ème édition du festival du théâtre arabe qui aura lieu au Koweït du 10 au 16 janvier, a indiqué samedi sa directrice, M’barka Tighaza. La troupe du TRB quittera samedi l’Algérie en direction…

Lire la suite

formats

Vers l’ouverture du parc foncier public aux promoteurs immobiliers privés

Publié le 09/01/2016, par dans Non classé.

Un abattement sur les prix du foncier relevant du domaine privé de l’Etat en contrepartie d’un engagement pour la réalisation d’un quota de logements à caractère social de pas moins de 10 % du volume du projet.
Le président de l’Organisation nationale des promoteurs immobiliers (ONPI), M’hamed Sahraoui, a annoncé samedi à Alger la préparation de l’ouverture du parc foncier relevant de l’Etat aux promoteurs privés pour la réalisation de logements à caractère commercial contre l’affectation d’un quota de pas moins de 10 % du projet aux programmes de logements sociaux.

Dans des déclarations à la presse en marge du premier congrès de l’O.N.P.I, M. Sahraoui a précisé qu’une réflexion est lancée sur une nouvelle réglementation qui permettra aux promoteurs immobiliers privés de bénéficier d’un abattement sur les prix du foncier relevant du domaine privé de l’Etat en contrepartie d’un engagement pour la réalisation d’un quota de logements à caractère social de pas moins de 10 % du volume du projet.

La règlementation s’inscrit dans le cadre du renforcement du rôle du privé dans le secteur du logement qui prévoit le règlement de la crise du logement d’ici 2019 grâce aux programmes publics avant de procéder à la gestion des nouvelles demandes du marché en comptant essentiellement sur les promoteurs privés.

Le gouvernement avait promulgué en octobre 2015 un décret exécutif qui encadre l’opération d’octroi de contrats de concession sur les terres relevant des biens de l’Etat, consacrées à la réalisation de projets de promotion immobilière à caractère commercial. Le parc foncier public s’est doté récemment d’importantes assiettes récupérées après les opérations de relogement qui ont atteint un niveau record en 2015.

Le représentant du ministère de l’Habitat, Mohamed Zahana, a souligné que ce nouveau dispositif permettra de réaliser l’équilibre économique exigé pour les privés. Ces derniers avaient participé à la réalisation de programmes sociaux et participatifs à des prix qui ne servent pas leurs intérêts et ne couvrent pas parfois le coût de réalisation, a-t-il expliqué.

5.900 promoteurs immobiliers en Algérie

A l’ouverture du congrès, la secrétaire générale de l’organisation, Houria Bouhired a demandé la révision des prix de la réalisation des logements dans le cadre de programmes publics, soulignant la nécessité d’adapter le système fiscal à la nature de cette profession et de faciliter l’accès aux financements bancaires.

Elle a également appelé à créer un guichet unique pour la réception et le traitement des dossiers de souscription au niveau des promotions immobilières indépendantes qui nécessitent des compétences administratives et non pas des promoteurs immobiliers. « En tant que promoteurs, nous ne disposons pas de la formation nécessaire pour gérer les affaires administratives », a-t-elle expliqué.

Mme Bouhired a, entre autres, souligné la nécessité de tirer profit de la formation et de l’appui nécessaires pour prendre en charge la gestion immobilière, à savoir la maintenance des ascenseurs, la sécurité, l’hygiène et autres. Selon le règlement appliqué aux promoteurs immobiliers, ces missions doivent être assurées pendant deux ans à compter de la remise des clefs, après quoi les locataires prennent en charge la gestion immobilière de leurs immeubles.

Une commission mixte regroupant les promoteurs immobiliers et les représentants des départements ministériels sera prochainement créée pour examiner la question.

Créée en novembre dernier, l’ONPI veille à défendre les intérêts de ses membres à travers le dialogue avec les différents intervenants dans ce domaine, selon le président de l’organisation.

Le ministère de l’Habitat recense quelque 5.900 promoteurs immobiliers en Algérie.
Lire la suite

formats

Oran: parution de la revue « Madinati » sur l’urbanisme, l’architecture et la construction

Publié le 09/01/2016, par dans Non classé.
Oran: parution de la revue
ORAN – Une nouvelle revue « Madinati » (« Ma ville ») qui s’intéresse à l’urbanisme, l’architecture et à la construction, vient de paraître à Oran. Le numéro zéro de cette publication a été distribué samedi, lors d’une séance de présentation organisée à l’Institut de développement des ressources humaines (IDRH). La revue « Madinati » a…

Lire la suite

formats

Festival culturel national d’Ahellil : la troupe « Benet El-Meghra » décroche le premier prix

Publié le 09/01/2016, par dans Non classé.
Festival culturel national d'Ahellil : la troupe
ADRAR- La troupe artistique féminine de l’association « Benet El-Meghra » (filles d’El-Meghra) du patrimoine local de Timimoune a décroché le premier prix de la 9ème édition du festival culturel national d’Ahellil clôturée vendredi soir à l’Oasis rouge, Timimoune, 220 km nord d’Adrar. Conduite par la chef d’orchestre Fatima Dahmani, la troupe…

Lire la suite

Home Articles posted by Admin (Page 2771)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair