formats

Deux terroristes se sont rendus à l’armée à Jijel

Publié le 23/07/2016, par dans Non classé.

Les terroristes B. Ishak et B. Houdaïfa se sont rendus aux autorités sécuritaires relevant du secteur opérationnel de Jijel, a indiqué, hier, un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). Il s’agit de deux frères. Le premier B. Ishak s’est rendu jeudi dernier. Son frère, quant à lui, a fait sa reddition hier après-midi en possession, selon le MDN, d’un fusil semi-automatique de type Seminov.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, et après une opération de suivi, les deux terroristes se sont rendus aux autorités sécuritaires relevant du secteur opérationnel de Jijel/5°RM, et ce, suite à l’appel adressé par sa mère à lui et à son frère le terroriste ‘Houdhaïfa’, les exhortant à revenir au droit chemin et d’abandonner l’activité terroriste, précise le communiqué, qui rappelle que la mère de ces deux terroristes s’est rendue en compagnie de ses enfants et d’une autre famille le 30 juin 2016 dans la localité de Djimar, commune de Bordj T’har. Lire la suite

formats

Bensalah et Ould Khelifa tracent les «lignes rouges»

Publié le 23/07/2016, par dans Non classé.

Les parlementaires sont officiellement en congé pour plus d’un mois. La cérémonie de clôture de la session de printemps a eu lieu jeudi avec, comme à l’accoutumée, les discours des présidents des deux Chambres du Parlement, Abdelkader Bensalah pour le Conseil de la nation et Larbi Ould Khelifa pour l’APN.

Ces deux responsables ont affiché un satisfecit quant au rendement de leurs institutions. Ils ont tout deux tiré « un bilan des plus positifs de l’institution législative» qui, selon eux, a accompli pleinement sa mission de contrôle de l’Exécutif. Un avis que réfutent les députés de l’opposition. Dans leur discours, les deux présidents ont emboîté le pas au chef de l’Exécutif qui a mis en garde contre les atteintes aux institutions de la République. Pour eux, il existe des lignes rouges à ne pas franchir.

« Une atteinte aux institutions de la République est une ligne rouge à ne pas franchir. Les institutions de l’Etat prennent en charge les préoccupations et les aspirations de tous les Algériens dans différents domaines et de ce fait nous n’acceptons et ne tolérons aucune atteinte au président de la République qui est le symbole de l’Etat et de la nation», déclarent-ils. Mettant en avant les réalisations de l’Etat depuis 1999, le président du Conseil de la nation a affirmé que l’Algérie, en dépit de ce qui est rapporté ici et là, se porte bien et avance dans ses projets.

Evoquant la situation économique, le président de l’APN est convaincu que l’Algérie viendra à bout de la crise économique à laquelle font face également la plupart des économies mondiales, y compris les plus puissantes, et rebâtira une force économique diversifiée, basée sur la création de la richesse. Pour sa part, Larbi Ould Khelifa estime qu’il s’agit de la dernière session de printemps de l’histoire de l’APN en vertu de la récente révision constitutionnelle qui consacre la permanence de l’action parlementaire en instaurant une seule session ordinaire d’une durée de dix mois.

Onze projets de lois organiques ont été débattus lors de cette session, alors qu’il est prévu plus de 30 lois qu’il faut adopter à la nouvelle Constitution.

Les parlementaires, dont le mandat s’achèvera en 2017, auront à débattre des projets de loi importants, tels que le règlement intérieur de l’Assemblée, celui relatif au Conseil national des droits de l’homme, le rapport de la Banque centrale de 2014, la loi de finances 2017 et surtout la déclaration de politique générale du gouvernement. « La nouvelle Constitution oblige le gouvernement à présenter son bilan et la déclaration de politique générale. Nous allons attendre pour voir si l’Exécutif respectera cette fois-ci la Constitution», note le député de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV), Naamane Laouar. Lire la suite

formats

Balade à Ihesnaouene: sur les pas du Cheikh El Hasnaoui (1910/2002)

Publié le 22/07/2016, par dans Non classé.
Balade à Ihesnaouene: sur les pas du Cheikh El Hasnaoui (1910/2002)
TIZI-OUZOU – Une balade à Ihesnaoune, village qui a vu naître et donné son nom d’artiste à Cheikh El Hasnaoui (1910/2002), un des maitres de la chanson Chaabi algérienne, a été organisée vendredi par la direction locale de la culture. La procession à laquelle ont pris part la directrice locale…

Lire la suite

formats

« Moula El Hayra » de Smaïl Yabrir: Une fresque humaine du vieux Djelfa

Publié le 22/07/2016, par dans Non classé.
ALGER – Nostalgique et tourmenté, célébrant avec poésie la mémoire des lieux et les amours perdus, « Moula El Hayra », dernier roman en langue arabe de Smaïl Yabrir, propose une fresque humaine dans un vieux quartier populaire de Djelfa. Pour son quatrième roman, édité en Algérie, en Tunisie et au Liban,…

Lire la suite

formats

Sid Ali Driss rend hommage à El Hachemi Guerouabi en ouverture de « Layali Mezghenna »

Publié le 22/07/2016, par dans Non classé.
Sid Ali Driss rend hommage à El Hachemi Guerouabi en ouverture de
ALGER – Un spectacle musical dédié au châabi, un récital oscillant entre le qcid du terroir et les chansonnettes avec une orchestration respectant les traditions à la manière du maître El Hachemi Guerouabi (1938-2006), a été animé jeudi, par le chanteur Sid Ali Driss à la « Tahtaha » (placette des artistes)…

Lire la suite

formats

Clôture de la semaine culturelle El Hachemi Guerouabi à Alger

Publié le 22/07/2016, par dans Non classé.
Clôture de la semaine culturelle El Hachemi Guerouabi à Alger
ALGER – La semaine culturelle El Hachemi Guerouabi a été clôturée, jeudi au Palais de la Culture Moufdi Zakaria (Alger), par une soirée animée par des artistes de la chanson Chaabi, el Madih et el Maalouf qui ont interprété les plus beaux succès du maître du Chaabi. La soirée a…

Lire la suite

Home Articles posted by Admin (Page 2065)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair