formats

4 marins portés disparus dans le naufrage d’un bateau de pêche au large de Mostaganem

Publié le 28/06/2017, par dans Non classé.

Quatre marins sont portés disparus et deux autres ont été secourus suite au naufrage de leur bateau de pêche survenu mercredi au large de Mostaganem, a-t-on appris de source sécuritaire.
Les six pêcheurs avaient quitté mardi soir le port de Mostaganem à bord de cette embarcation qui avait sombré pour des raisons inconnues, a-t-on indiqué.

Les opérations de recherches lancées par les Garde-côtes et la Protection civile ont permis de sauver deux pêcheurs alors que les quatre autres sont toujours portés disparus.

D’importants moyens humains et matériels sont mobilisés pour retrouver les disparus, a assuré la même source. Lire la suite

formats

CHU de Béjaïa : Agression de deux employés

Publié le 28/06/2017, par dans Non classé.

Deux employés du CHU Khelil Amrane de Béjaïa ont fait l’objet d’agression physique, dimanche dernier, sur leur lieu de travail, a indiqué hier un communiqué du bureau de l’Information, de la communication et d’audio-visuel du même établissement hospitalier.

La première victime, un cadre paramédical de radiologie a été agressé par un jeune homme en état d’ivresse, précise le communiqué. La seconde personne, un agent de sécurité de l’unité hospitalière Frantz Fanon a été attaquée au couteau pendant qu’il essayait d’assurer l’ordre au service ORL.

Face à cette situation qualifiée « d’inadmissible», la direction générale du centre Hospitalo-universitaire de Béjaïa, « dénonce avec vigueur ces actes irresponsables pouvant perturber le climat de travail». La DG du CHU a lancé un appel, suite à cet événement à tout le personnel (Médical, paramédical, administratif et technique) les insistant à « rester vigilant et solidaire pour permettre à notre établissement de garantir une prise en charge de qualité aux patients». Lire la suite

formats

MAK : Ferhat Mehenni accuse Ait Chebib de trahison

Publié le 28/06/2017, par dans Non classé.

Le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) est miné par la suspicion.
Ferhat Mehenni, autoproclamé président du  » Gouvernement provisoire de la Kabylie, a accusé l’ex-président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, d’avoir livré Yuva Tala Hammu à la police algérienne.

Yuva Tala Hemmu  » aurait été donné par le clan de l’ancien président du MAK, a indiqué Ferhat M’henni, dans un communiqué diffusé, hier mardi, sur son site officiel Siwel.

L’ex-président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, qui vit en Kabylie, a répondu à cette accusation qu’il a qualifiée d’  » appel public au lynchage. Il a ajouté, dans un communiqué rendu public hier, que  » face à cet appel au meurtre, je tiens pour responsables Ferhat Mehenni de toute atteinte qui pourrait survenir sur ma personne ou sur des militants.

Ait Chebib avait démissionne de la présidence du MAK en novembre 2016, sur fonds de divergences avec le président du GPK, Ferhat Mehenni.

Le MAK, fondé en 2001, dans le sillage des événements sanglants de Kabylie, semble confronté à une guerre de leadership opposant sa direction basée dans le pays à celle installée à l’étranger. Les militants du MAK font souvent l’objet d’interpellations et ses manifestations réprimées par les forces de sécurité. Lire la suite

formats

Droits des enfants : Le réseau Nada lance le projet «foyer du cœur»

Publié le 28/06/2017, par dans Non classé.

Selon le président de ce réseau, Abderrahmane Arar, le centre est désormais une nécessité pour accueillir ces milliers d’enfants qui ont besoin d’assistance psychologique.
Même s’il en existe quelques-uns, tels que les villages SOS ou autres, le réseau de protection de l’enfance Nada aspire aujourd’hui à créer un centre d’accueil pour les enfants en difficulté. Sous le nom « foyer du cœur», le concept de ce centre est assez nouveau. Selon Abderrahmane Arar, président du réseau NADA, ce centre est désormais une nécessité pour accueillir ces milliers d’enfants qui ont besoin d’assistance psychologique. « C’est un lieu où toutes ces petites personnes pourront venir soit pour la journée ou plus, explique-t-il.

Les enfants âgés entre 5 et 18 ans en danger moral ou physique seront les hôtes de ce centre qui leur dispensera ainsi qu’à leur famille accueil et assistance.» D’une capacité de 200 enfants, le foyer du cœur offre un service d’accueil du jour et un autre temporaire qui ne dépassera pas les 30 jours. Il sert également de lieu pour la réception d’enfants qui y seront placés sur instruction de la justice.

Le projet sera réalisé au cœur de la forêt de Bouchaoui, à l’ouest de la capitale sur un terrain de près de 3 ha concédés au profit du réseau par le ministère de l’Agriculture. Parce qu’il coûtera pas moins de 200 millions de dinars, une large campagne de sensibilisation des partenaires économiques a été lancée ce jeudi.

Elle a commencé par une soirée à l’hôtel El Djazair, à laquelle plusieurs entreprises et personnalités ont pris part. « Nous avons été très heureux de recevoir pas moins de 350 entreprises lors de cette soirée. Nous avons encore été plus heureux lorsque nous avons constaté l’enthousiasme de ces partenaires économiques quant à ce projet», déclare M. Arar avant d’annoncer que plusieurs accords de partenariat seront signés dans les prochains jours qui suivront l’Aïd El Fitr.

Le foyer du cœur n’est pas seulement un lieu d’accueil ou d’hébergement. C’est un espace qui abritera une ferme pédagogique ainsi que des espaces de jeux, de détente et de loisirs. Des activités culturelles, à savoir des cours de musique et de théâtre, et sportives y seront dispensées. « En plus de cela, nous voulons que le foyer du cœur soit le lieu où les enfants peuvent être en contact avec la nature et la forêt tout en restant en sécurité.

Réduire les heures que passent les enfants dans la rue en leur offrant un espace sécurisé qui leur permet une prise en charge psycho-affective et une vie sociale dynamique. Nous aspirons également, à travers ce lieu, à sensibiliser l’opinion publique quant aux droits des enfants, mieux comprendre et traiter les besoins réels de ces petits et surtout leur rendre leur dignité en tant qu’une personne à part entière en leur donnant l’occasion d’avoir un rôle, un but, une responsabilité et surtout tout le soutien moral dont ils ont besoin.

Nous voulons également que nos petits hôtes ainsi que leurs familles en difficulté soient dans lieu sûr, loin de tout danger et lutter contre l’exploitation des enfants en leur informant de leurs droits et la manière de les exercer», conclut M. Arar. Et d’informer que ce centre jouera un rôle important dans l’aide des enfants à se procurer les documents administratifs, tels que les actes de naissance, la carte d’identité nationale et autres. Avec la participation de tous les partenaires politiques et économiques, le projet devrait démarrer en 2018.

Lire la suite

formats

Journée d’enfer à Oued Aïssi

Publié le 28/06/2017, par dans Non classé.

La journée d’hier a été la plus éprouvante pour les centaines de personnes ayant emprunté la RN12 reliant la ville de Tizi Ouzou à Azazga et qui a été bloquée depuis le début de la matinée à Sikh Oumeddour (Oued Aïssi), à 7 kilomètres du chef-lieu de wilaya.
Là, des citoyens ont manifesté leur colère contre l’absence d’eau potable dans leurs robinets. Selon eux, cette pénurie dure depuis plusieurs jours. « Nous avons passé le mois de Ramadhan dans des conditions difficiles. Nous n’avons vu aucune goutte d’eau dans nos robinets depuis longtemps. C’est vraiment intenable. Nous avons interpellé les responsables concernés, en vain. C’est pour cela que nous n’avons trouvé que l’action sur le terrain pour nous faire entendre.

On déplore malheureusement les désagréments causés par notre action aux citoyens», clame l’un des manifestants qui ont obstrué la voie publique à l’aide de barricades de fortune et de pneus enflammés. Devant cette situation, nombreux sont les citoyens qui ont préféré descendre des bus immobilisés sur les lieux pendant plus de deux heures pour continuer, à pied, vers la ville de Tizi Ouzou, sur une distance de plus de sept kilomètres. « C’est toujours le citoyen lambda qui est pénalisé dans ce bled.

Celui qui veut revendiquer quelque chose doit fermer la route. Vraiment, on en a ras-le-bol de ces pratiques qui reviennent souvent. Ce qui ont bloqué la route doivent faire subir cela aux responsables qui ont failli à leur mission», s’est emporté un automobiliste qui a dû faire un détour du côté de Talla Athmane pour arriver à Tizi Ouzou.

Notre interlocuteur nous a expliqué que des enfants, des malades et même des femmes enceintes ont été bloqués pendant des heures sur la route et sous une chaleur caniculaire. « C’est inacceptable. On n’est pas contre les manifestants, car ils revendiquent leurs droits. C’est légitime. Mais on ne revendique pas nos droits tout en pénalisant les autres. C’en est trop même», nous a-t-il confié.

La route a été rouverte vers 13h, après l’arrivée des éléments de la gendarmerie. Par ailleurs, notons que la RN12 a souvent été le théâtre de manifestations de rue. D’ailleurs, il y a quelques semaines, ce sont les habitants de Chamlal qui se sont soulevés pour réclamer, via une action de rue, des postes d’emploi et des logements sociaux. Lire la suite

formats

La procédure de passage en douane allégée

Publié le 28/06/2017, par dans Non classé.

La durée de procédure de passage en douane des voyageurs par route vers la Tunisie devrait sérieusement s’alléger cet été.
Et pour cause, les services des Douanes ont pris l’initiative d’installer un nouveau dispositif en ligne pour les formalités de passage en douane à la frontière. « Le temps de la procédure de passage en douane va passer à cinq minutes au maximum, contre 30 minutes au minimum auparavant, grâce à la mise en place d’un dispositif en ligne pour les formalités par les Douanes algériennes», a annoncé Djamel Brika, directeur de la communication de la Direction générale des douanes (DGD), cité par l’APS. La DGD a mis en place une application sur son site web, depuis le 18 juin, fournissant un formulaire que les voyageurs peuvent remplir et imprimer à domicile, avant de le présenter lors de leur passage aux postes-frontières. Cette facilitation intervient en remplacement de l’ancienne procédure à travers laquelle ce titre de passage en douane était établi par les douaniers au niveau de la frontière, « ce qui prenait beaucoup de temps et donnait lieu à de longues files d’attente», avoue la même source.

Et d’ajouter : « Ce service en ligne figure parmi les démarches engagées par les Douanes en vue de faciliter davantage les déplacements des voyageurs.» Ainsi, la DGD appelle les voyageurs concernés à adopter massivement cette démarche pour une plus grande efficacité et fluidité au niveau des postes-frontières : « Ceux qui sont encore adeptes de l’ancienne méthode peuvent retarder ceux qui optent pour le document en ligne. Il est donc important qu’un maximum de personnes adoptent la procédure en ligne.» Un formulaire en ligne est spécialement dédié aux personnes à mobilité réduite, qui, une fois présenté aux Douanes, leur ouvre un passage par un couloir qui leur est réservé.

Des formalités de passage en douane à bord des navires

Par ailleurs, il a été mis à la disposition des voyageurs véhiculés, entrant au territoire national par bateau, un titre de passage en douane à bord du navire. « Les nationaux non résidents en visite en Algérie accompliront, dorénavant, la procédure de passage en douane à bord du navire à l’arrivée mais également au départ», annonce encore la même source, rappelant que les formalités de sortie du véhicule se faisaient auparavant au niveau de la gare maritime. Des brigades navigantes de douaniers se trouvent ainsi à bord des navires en vue d’établir les déclarations des véhicules des passagers venant en Algérie. « Les voyageurs ont, généralement, 18 heures de traversée. Nous avons donc décidé qu’ils accomplissent les formalités nécessaires à bord du navire pour leur faire gagner du temps», précise notre source.

La Direction générale des douanes prône la pleine utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’instauration d’un contact permanent avec le public, en amplifiant sa présence sur les réseaux sociaux. Disposant d’un compte tweeter, d’une application pour smartphone, d’un compte facebook et de la Douane-TV sur YouTube, elle poste régulièrement des tutoriels vidéos informatifs et explicatifs des procédures douanières, et ce, en arabe, en français et, prochainement, en anglais. Une nouvelle page Facebook intitulée « Mon voyage avec la douane» va bientôt être lancée, ainsi qu’un autre numéro vert pour plus d’explications aux citoyens.
Lire la suite

Home Articles posted by Admin
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair