formats

Appelé à comparaître devant la commission de discipline du parti Rachid Halet sur la sellette

Publié le 04/12/2016, par dans Non classé.

Une crise secoue depuis quelque temps les rangs du plus vieux parti de l’opposition. Le FFS, qui tiendra le week-end prochain son conseil national pour éventuellement trancher la question des élections législatives, connaît des difficultés en raison de dissensions et tiraillements internes.
Selon nos sources, plusieurs cadres sont dans le collimateur de la fameuse instance présidentielle du parti, mise en place à la faveur du 5e congrès tenu en 2013. Après le gel du mandat du sénateur Moussa Tamadartaza au sein du secrétariat national, c’est au tour d’une des figures les plus connues du parti, à savoir le docteur Rachid Halet, député et membre du présidium, de se retrouver sur la sellette. Il risque même d’être éjecté du parti. Rachid Halet devait comparaître hier devant la commission de règlement des conflits du parti pour répondre d’une accusation qualifiée de « très étrange» par ses proches, qui est d’avoir nuancé la rumeur selon laquelle le pouvoir, à travers le général à la retraite Khaled Nezzar alors ministre de la Défense, aurait proposé au chef historique du FFS, Hocine Aït Ahmed, le poste de président du HCE en contrepartie de son approbation de l’arrêt du processus électoral. En clair, il est reproché à ce vieux militant d' »agir contre les intérêts du parti». Rachid Halet n’a pas répondu à la convocation.

C’est la deuxième fois qu’il s’oppose à la comparution devant une commission désignée et donc non habilitée à statuer sur le cas d’un militant démocratiquement élu. « Cette commission, qui n’est nullement neutre, veut exclure à tout prix Rachid Halet du parti avant la session du conseil national. Halet est pour eux un membre encombrant dont il faut se débarrasser avant l’installation de la commission de préparation des prochaines élections. L’indiscipline est juste un argument de façade», estime une source proche du parti. Pour cette dernière, les prochaines législatives sont l’une des raisons des tensions que connaît le plus vieux parti de l’opposition et le député de Tizi Ouzou s’opposerait, selon nos informations, à la participation du FFS à ces joutes électorales. Rachid Halet est convoqué un e troisième fois, mardi prochain, devant la même commission. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Appelé à comparaître devant la commission de discipline du parti Rachid Halet sur la sellette
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair