formats

Appel à la jeunesse algérienne : ne perdez pas votre discernement

Publié le 17/12/2017, par dans Non classé.

Par Nacer Boudiaf
Les récentes manifestations de Tizi Ouzou m’ont profondément touché quand j’ai vu un jeune escalader un pylône pour arracher le drapeau algérien et le jeter par terre.

Pour cet emblème, un million et demi d’Algériens sont tombés sous les balles assassines du colonialisme et des milliers d’Algériens sont tombés, après l’indépendance, sous les balles assassines du système qui a commencé par assassiner Abane Ramdane en pleine Révolution, et Krim et Boudiaf en pleine « indépendance confisquée».

Cela m’a interpellé, parce que Boudiaf a été lâchement assassiné juste quinze jours après avoir dit : « L’ennemi d’hier est l’ennemi d’aujourd’hui.» Et comme par hasard, quelques heures après le très bref passage du Président français en Algérie, des jeunes se mettent à bafouer le drapeau algérien.

Je comprends les frustrations du peuple algérien, je suis très profondément conscient de l’injustice qui malmène le peuple algérien depuis l’indépendance confisquée ; mais je vois aussi l’Algérie tomber comme une proie entre les dents de ceux qui ont toujours voulu la dévorer. Ne perdez pas votre discernement. Ce ne sont ni le pays, ni son drapeau, ni sa diversité ethnique, culturelle, linguistique qui sont la source des problèmes de la jeunesse algérienne ou de ceux du pays tout entier.

Ne perdez pas votre discernement, ce n’est pas le drapeau qui a détourné les milliards de dollars qui auraient pu faire de l’Algérie une prouesse économique dans sa région.

Ne vous trompez pas de cible en allant casser ce que le système n’a pas pu détruire, à savoir l’honneur et la dignité des enfants de ceux qui ont fait le serment de ne pas voir l’Algérie offerte au colonialisme. Ne vous trompez pas de cible, et rappelez-vous ce qu’a dit Da Slimane Amirat : « Si j’ai à choisir entre la Démocratie et l’Algérie, je choisirai l’Algérie.»

Ne vous trompez pas de cible et rappelez-vous que Boudiaf a été assassiné pour avoir dit : « L’Algérie Avant Tout !» Rassemblez-vous autour de moi, autour de l’Algérie avant tout, pour en finir avec ce système en place depuis 1962, et je vous promets que l’Algérie se portera rapidement beaucoup mieux. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Appel à la jeunesse algérienne : ne perdez pas votre discernement
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair