formats

Annaba Tliba et le P/APW défient Ould Abbès

Publié le 08/09/2017, par dans Non classé.

C’est un véritable défi qu’a lancé hier le député Bahaeddine Tliba au secrétaire général du FLN et à la commission de sélection des candidats des prochaines listes qu’il a désignées pour sélectionner les postulants aux futures élections locales.
En effet, sous son égide, un sit-in devant la mouhafadha de Annaba a été observé, hier matin, pendant une heure pour dénoncer l’éloignement de ses proches, dont les désormais ex-élus. Parmi eux, figurent le P/APW et plusieurs P/APC ayant conduit les deux assemblées. Sauf que les animateurs de ce sit-in ne sont pas en majorité des militants FLN mais, selon les services de sécurité présents en nombre, des travailleurs issus des chantiers de ce sulfureux député et autres entreprises dont les directeurs sont ses proches.

On compte, entre autres, l’entreprise portuaire (EPA), des filiales du groupe Grepco et l’Office des œuvres universitaires (ONOU). Même les syndicalistes de Sider El Hadjar ont pris part à cette manifestation. « C’est un défi lancé par le député Bahaeddine Tliba et son cousin Djeraia Farouk, le désormais ex-P/APW contre le secrétaire du FLN et sa commission, composée de trois membres, dont le président est l’ancien ministre et député Talai Boudjema», estiment les services de sécurité.

Pis, cette « manipulation politique» intervient au moment où les émeutes sont quotidiennes dans la wilaya de Annaba, en l’absence d’alimentation régulière en eau potable et en raison de l’exclusion de centaines de familles des attributions de logements. Contacté sur place, Foughali Toufik, le chargé de la cellule de communication de la mouhafadha de Annaba, s’est démarqué de cette action. « Toutes manifestations, déclarations ou communiqués qui ne sont pas validés officiellement par la mouhafadha de Annaba sont nuls», a-t-il martelé.

Cette commission, abonde-t-il, a « œuvré pour sélectionner, rigoureusement, des candidats instruits, honnêtes et au fait des problèmes de la population locale». Ce qui n’a pas plu aux opportunistes qui, durant le dernier mandat, n’ont apporté aucune amélioration, minime soit-elle, aux quotidiens des habitants de la wilaya. Au contraire, regrette-t-il, ils ont profité de cette élection pour se servir et placer leurs pions à la tête de plusieurs directions de l’exécutif de wilaya. « A la mouhafadha de Annaba, nous soutenons le secrétaire général de notre parti, la commission qu’il a désignée et son président, l’ex-ministre Talai Boudjema.

Notre mouhafedh œuvre dans une discipline exemplaire, dont les fondements sont édictés par le secrétariat général du FLN», a estimé Toufik Foughali. Du coté des citoyens, la menace de ne pas aller voter lors des prochaines élections se confirme. « Au lieu de régler les problèmes des citoyens dont ils prétendent être les représentants, ils se livrent à des batailles pour décrocher un autre mandat à l’effet de servir leurs intérêts. Nous ne voulons plus d’eux», regrettent des citoyens déçus par ces élus. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Annaba Tliba et le P/APW défient Ould Abbès
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair