formats

Amara Benyounes : « l’Algérien est devenu un grand consommateur d’alcool »

Publié le 24/04/2017, par dans Non classé.

 » Je peux le dire et en toute fierté, le meilleur Ramadhan en matière d’organisation des activités commerciales a coïncidé avec mon passage à la tête du ministère du Commerce,
S’inspirant de ce qu’il qualifie de réussite du premier Tour des élections présidentielles en France, Amara Benyounes, président du MPA a appelé ce lundi en fin d’après-midi, à partir de Blida, les citoyens à aller voter en masse le 04 mai prochain pour faire preuve de devoir national.

 » Environ 80% des Français se sont présentés aux urnes dimanche dernier. Voici une belle leçon de démocratie et de nationalisme, a-t-il déclaré dans une salle composée majoritairement de la gent féminine.  » Je vous exhorte à aller voter le jour j, car les conséquences de l’abstention sont préjudiciable à notre pays. On cite l’exemple des élections de 1991, où les démocrates avaient boycotté cet événement décisif. Résultat : une décennie de terrorisme et de sang, a-t-il alerté.

Pour Amara Benyounef, le vote reste la meilleure alternative au changement.  » Le langage de la rue peut dévier et prendre des tournures tragiques comme c’était le cas en Tunisie et en Egypte.

Abordant l’épineux problème du logement, le président du MPA a dévoilé son programme pour  » mieux prendre en charge les demandes du citoyen. Pour lui, la promotion de la location reste le meilleur moyen pour permettre à un maximum de demandeurs de logement d’avoir un toit. Autrement dit, le logement social ne doit pas être cédé, sous-entend-t-il. Répondant à ce qu’il qualifie de  » détracteurs de sa formation politique, Amara Benyounes aborde, de nouveau, la polémique concernant l’organisation du marché des boissons alcoolisées.  » On m’accuse d’être derrière la libération de la vente des boissons alcoolisées lorsque j’étais ministre du Commerce il y a deux ans. Et pourtant, la vente de ce genre de boissons a toujours existé en Algérie. Moi, je voulais juste l’organiser. En plus, je n’ai signé aucune autorisation d’importation de ce genre de produit. Malheureusement, ma décision a été suivie par une large polémique, mais une chose est sûre, l’anarchie qui règne dans le secteur des boissons alcoolisées n’a fait qu’augmenter les ventes de ces dernières, l’Algérien est devenu un grand consommateur d’alcool à cause notamment des ventes illégales de ce produit».

Par ailleurs, et à la veille du mois sacré, Amara Benyounes s’est montré indirectement déçu des augmentations ‘’osées » des prix.  » Je peux le dire et en toute fierté, le meilleur Ramadhan en matière d’organisation des activités commerciales a coïncidé avec mon passage à la tête du ministère du Commerce, a-t-il conclu. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Amara Benyounes : « l’Algérien est devenu un grand consommateur d’alcool »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair