formats

Algérie Poste : Le retour des bénéfices

Publié le 19/12/2016, par dans Non classé.

L’opérateur public Algérie Poste a renoué avec les bénéfices après quatre années de déficits, a annoncé, hier à Alger, son directeur général, Abdenacer Sayah.
« On est passé d’une situation déficitaire de 5 milliards de dinars en 2014 à une situation excédentaire de 7,8 milliards de dinars en 2015. On continue sur la même lancée en 2016 en fonction du plan d’action établi jusqu’à 2020», a affirmé M. Sayah, invité du forum économique du journal El Moudjahid. Pour l’exercice actuel, le bénéfice de l’entreprise devrait être de l’ordre de 7,5 milliards de dinars.

Algérie Poste avait connu, entre 2010 et 2014, des exercices déficitaires avec une moyenne de 2 milliard de dinars de déficit par année à l’exception de 2012 où un excédent de 900 millions de dinars avait été enregistré. Si la société a pu sortir la tête de l’eau ces deux dernières années, c’est grâce à la politique de réduction des dépenses, particulièrement celle du personnel et celle liée à la révision à la hausse des tarifications des prestations postales, selon les explications de son directeur général.

Le chiffre d’affaires pour l’année 2015, après certification du commissaire aux comptes, a atteint près de 43 milliards de dinars contre 31 milliards de dinars en 2014. « En 2016, on suit la même cadence avec une progression (du chiffre d’affaires, ndlr) de 4 à 5%», a-t-il fait savoir.
Evoquant le lancement de la carte de paiement électronique, l’orateur a annoncé que 15 millions de cartes seront disponibles vers la fin de l’année 2017 dont 5 millions seront fabriquées à partir du mois de mars prochain.

« La carte Edahabia est très sécurisée et facilitera beaucoup le quotidien des Algériens», a relevé le directeur général d’Algérie Poste, appelant les commerçants à s’équiper en terminaux de paiement électronique (TPE). Depuis son lancement début décembre, les services de l’entreprise enregistrent quotidiennement environ 2000 demandes.

Cette carte permet tous types de transactions financières sur internet, notamment en ce qui concerne le règlement des factures d’eau et d’électricité, le règlement des achats chez les commerçants disposant de TPE, ainsi que l’acquisition de divers produits à partir du site de l’entreprise BaridiNet permettant l’achat et le paiement via le Net.

Ce service intégrera prochainement le paiement du carburant pour véhicules à travers l’application de Naftal, tout comme le retrait d’argent dans les distributeurs automatiques GAB et les guichets à l’intérieur des bureaux de poste. L’Algérie dispose actuellement d’un parc de 1200 distributeurs automatiques de billets de banques (DAB), dont 900 sont opérationnels. Cette année, l’opérateur a renforcé son réseau avec l’acquisition de 600 nouveaux DAB. Une plateforme interbancaire sera aussi connectée à celle de la Poste. « Nous allons vers l’interbancarité. Nous sommes en train de discuter des modalités avec l’Abef», a précisé Abdenacer Sayah.

Celui-ci a affirmé par ailleurs que le problème du manque de liquidités dans les bureaux de poste relève désormais du passé alors que le phénomène des files d’attente persiste uniquement durant les grandes fêtes et lors des périodes coïncidant avec le versement des salaires et des retraites. Algérie Poste, qui gère 20 millions de comptes CCP et 3700 bureaux de poste connectés, traite quotidiennement 2,2 millions de transactions. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Algérie Poste : Le retour des bénéfices
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair