formats

Algérie Poste évoque des défaillances dans son service distribution

Publié le 22/04/2018, par dans Non classé.

Algérie Poste (AP) reconnaît des défaillances dans son système de distribution.
Dans une note de service adressée mardi 17 avril, par sa division Courrier et Colis, aux services opérationnels, l’EPIC déplore un « relâchement manifeste» dans le contrôle de la bonne application des procédures réglementant la distribution postale.

« Il est fort regrettable de constater un relâchement manifeste quant au contrôle de la bonne application des procédures réglementant la distribution postale, engendrant de ce fait une mauvaise qualité de service, et ce, en dépit des efforts importants consentis par Algérie Poste pour relancer le compartiment courrier», précise le document adressé aux directeurs des unités postales de wilaya et dont El Watan détient une copie.

La direction déplore « le manque d’implication» des chefs d’établissement et chefs de centre de dépôts et de distribution, lié au suivi et au contrôle des tournées de distribution effectuées par les facteurs. Il est précisé dans le document que certains facteurs ne procèdent pas à la totalité de la distribution des envois qui leur sont confiés ou que des objets recommandés ne font plus l’objet d’une tentative de remise à domicile donnant lieu à l’établissement systématique d’un avis d’arrivée. Les clients d’Algérie Poste pâtissent de cette situation : des courriers ne parviennent pas à leurs destinataires. En cause : la défaillance du service du courrier et des colis et le manque de facteurs dont le nombre ne dépasse pas les 3700 pour tout le territoire national.

Les mises en garde de Feraoun

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique (MPTTN), Imane Houda Feraoun, qui s’est exprimée au cours de l’émission « L’Invité de la rédaction» de la Chaîne 3, a dénoncé des comportements portant atteinte à la réputation d’Algérie Poste « qui doivent être combattus». Pour la ministre, il est « anormal, qu’un Algérien ait peur d’envoyer son courrier par le réseau postal ou bien de découvrir qu’un colis envoyé de l’étranger a été ouvert, ou qu’il ne lui arrivera jamais, c’est inadmissible». Mme Feraoun, qui a visité le centre de tri d’AP, a promis que la « restructuration de ce segment» se fera durant cette année (2017). Malgré ce constat et des changements dans l’organigramme de l’EPIC de Bab Ezzouar, la situation reste inchangée.

La division courrier et colis rappelle dans son courrier à l’ensemble des établissements distributeurs et centres de dépôt et de distribution (CDD) la stricte application des contrôles (tenue vestimentaire obligatoire, fouille des sacoches afin de vérifier si le courrier est entièrement distribué, examen minutieux des acquis du carnet 759 et des titres de mandats payés, etc.). La direction affirme veiller à la « rigoureuse application» de ces mesures à travers l’ensemble des structures opérationnelles en multipliant les missions de contrôle et de vérification et en appliquant des mesures coercitives à l’encontre des personnels jugés défaillants.

Contacté par El Watan pour plus d’information sur les dispositions prises, le service de communication d’Algérie Poste n’a pas daigné répondre à nos sollicitations.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Algérie Poste évoque des défaillances dans son service distribution
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair