formats

Algérie – Maroc : Bouteflika invite à la relance de l’UMA

Publié le 18/02/2016, par dans Non classé.

C’est en pleine polémique sur l’ouverture de la frontière terrestre entre l’Algérie et le Maroc que Abdelaziz Bouteflika a envoyé une lettre au roi du Maroc pour le féliciter à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de la création de l’Union du Maghreb arabe (UMA).
Mais au lieu d’aborder la question, le chef de l’Etat s’est contenté d’une missive de circonstance. Il suggère, plutôt, des réformes institutionnelles au sein de l’organisation moribonde depuis 25 ans. « Nous sommes appelés à veiller à développer les institutions et structures de l’Union, en procédant à une révision approfondie de son système législatif et mode d’action dans le cadre d’une stratégie maghrébine cohérente et intégrée, à même de cristalliser ce projet civilisationnel qui se définit comme cadre approprié pour la consolidation des relations de coopération que nous devons hisser à des niveaux supérieurs de sécurité et de stabilité dans notre espace régional», écrit en effet Abdelaziz Bouteflika.

« La consécration de l’unité du Maghreb arabe apparaît comme une nécessité impérieuse à l’ère des ensembles régionaux et internationaux dont le nombre ne cesse de s’accroître, mais aussi face aux défis et enjeux majeurs qui se posent à notre région à tous les niveaux, des défis que nous devons relever dans le cadre d’un ensemble fort et unifié pour la réalisation des aspirations de nos peuples à davantage d’intégration, d’unité et de solidarité», a ajouté le président Bouteflika.

Le message, dont une version plus courte est adressée aux chefs d’Etat des autres pays maghrébins, pourrait être banal. Mais la relance de la polémique sur l’ouverture de la frontière entre les deux pays donne à la correspondance un cachet particulier. Surtout qu’en plus des partis de l’opposition, des personnalités proches du pouvoir réclament, elles aussi, la réouverture de la frontière entre les deux voisins. Une demande que les Marocains reformulent à chaque occasion. Les autorités algériennes ont toujours conditionné la réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et le Maroc à la résolution de problèmes tels que le trafic de drogue et la contrebande.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Algérie – Maroc : Bouteflika invite à la relance de l’UMA
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair