formats

Alger : Plus de 250 bidonvilles éradiqués depuis 2014

Publié le 30/09/2016, par dans Non classé.

La quatrième phase de la 21e opération de relogement prévue prochainement dans la commune de Bordj El Kiffan (Alger) permettra l’éradication de 1800 baraques dans les cités Oued El Hamiz et Coco-plage, a indiqué à l’APS un responsable local.
La commune de Bordj El Kiffan sera prochainement concernée par la 21e opération de relogement dans la wilaya d’Alger, ce qui permettra d’éradiquer les cités Oued El Hamiz qui compte 1400 familles et Coco-plage avec 400 familles, a déclaré le président de l›APC de Bordj El Kiffan, Kaddour Haddad. Ces deux bidonvilles constituent « le point noir» de la région est de la capitale, a-t-il dit. En dépit de cette opération d’envergure dont bénéficiera la commune, une dizaine de sites ne seront pas concernés, cette fois, par l’opération.

Il s’agit de près de 2300 baraques réparties sur les quartiers Mouhous (1 site), Kaïdi (3 sites), Ben Merabet (1 site), Ben Ismaïl (1 site), Dergana (1 site) et la cité Saïdi (1 site). La commune de Bordj El Kiffan comptait 4500 baraques, dont 2500 ont bénéficié d’une opération de relogement dans le cadre du programme de la wilaya d’Alger depuis 2014. La prochaine opération qui concernera le site de Oued El Hamiz permettra à la direction de l’hydraulique et des ressources en eau de récupérer des superficies foncières, selon M. Haddad.

Cette nouvelle étape d’éradication concernera aussi le bidonville d’El Hofra à Oued Smar, qui abrite 1200 familles. « Après l’éradication des bidonvilles, il sera question de prendre en charge les familles vivant dans des logements exiguës, précaires et dans les haouchs», avait indiqué le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, dimanche dernier à l›occasion de la remise de 720 logements AADL à des souscripteurs du programme 2001 à Djenane Sfari (Birkhadem).

Le wali d’Alger a rappelé que le nombre global des familles recasées depuis le début de l’opération de relogement en juin 2014 atteindra, à l’issue de la quatrième étape de la 21e opération de relogement, près de 46 000 familles. Les statistiques établies en 2007 montrent que 72 000 familles ont besoin de logements décents dans la wilaya d’Alger alors que 84 000 logements ont été réalisés dans le cadre du programme du président Abdelaziz Bouteflika. La 21e opération de relogement concernera 7000 familles.

La première et la deuxième étapes ont touché 3000 familles. Depuis 2014, quatre opérations d’envergure ont permis d’éradiquer 250 bidonvilles et de reloger plus de 27 000 familles, soit 135 000 personnes. A noter que ces opérations d’éradication des bidonvilles ont aussi permis aux autorités publiques de récupérer pas moins de 395 hectares de terrain pour utilité publique et pour libérer certains projets structurant en déficit d’assiettes foncières. Alger, selon le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, ambitionne de devenir la première capitale africaine sans bidonville à la fin 2016, conformément au programme onusien « Villes sans taudis», adopté en 2005.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Alger : Plus de 250 bidonvilles éradiqués depuis 2014
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair