formats

Alerte sur des articles dangereux

Publié le 31/08/2016, par dans Non classé.

A quelques jours de la rentrée scolaire, de nombreux vendeurs informels s’installent dans les différents quartiers de la capitale proposant une gamme diversifiée de fournitures scolaires.
Cartables, protège-cahier, trousses, stylos, feutres, gommes, crayons de couleur, etc. La marchandise attire des clients et c’est surtout les prix affichés qui expliquent l’afflux, mais ces produits risquent d’être nocifs pour la santé des enfants à qui ils sont destinés. Ne pas céder à la tentation des prix choc, vérifier les articles étiquetés avant d’acheter, se rendre dans des points de vente et magasins contrôlés, favoriser des choses simples aux formes simples et pratiques et opter pour l’achat de produits de qualité, telles sont les recommandations de l’Association de protection et orientation du consommateur et son environnement de la wilaya d’Alger (Apoce), qui tire la sonnette d’alarme sur ces produits importés et commercialisés en Algérie en l’absence d’une réglementation spécifique, comme cela est le cas pour les jouets et autres produits.

Le président de l’Apoce, M. Zebdi, affirme qu’effectivement certains articles sont dangereux pour la santé des enfants au vu de leur composition et leurs formes, comme les pâtes à modeler, les gommes qu’on trouve dans certains commerces en forme de banane, les étuis de colle en forme de biberon, etc. « Nous conseillons aux parents de se rendre dans des magasins spécialisés où les produits sont importés par des professionnels et un minimum de sécurité est assuré.

Il faut bannir les marchés informels qui n’assurent aucune garantie», a-t-il indiqué. Et de préciser : « La non-accessibilité au laboratoire d’analyse public, notamment celui du ministère du Commerce, réduit notre action pour justement amener ces produits à être retirés et interdits de commercialisation.

Mais rien n’empêche de sensibiliser les parents sur les dangers de ces produits qui sont normalement soumis à des normes internationales.» M. Zebdi s’interroge sur l’absence d’une réglementation spécifique de ces normes qui « permettra justement d’interdire d’importer ces produits, de les commercialiser, voire même les saisir du marché», a-t-il ajouté. Sans donner plus de précisions sur les composants de ces produits en l’absence d’une analyse de laboratoire, M. Zebdi parle tout de même de métaux lourds et de substances toxiques dangereuses pour la santé qui risquent d’être ingérés lorsque que les enfants mordillent leurs stylos ou crayons.

Par ailleurs, l’analyse de certains articles scolaires effectuée en France par l’association de consommateurs UFC Que choisir, a rapporté l’APF, affirme que des substances telles que des phtalates (perturbateurs endocriniens) ont été retrouvées dans des crayons de couleur et les crayons de papier, du formaldéhyde, un irritant dans un stick de colle et des conservateurs et des parfums allergisants dans des feutres.

La marchandise proposée sur les marchés est surtout importée de Chine au même titre que les pétards. Le ministère du Commerce, les directions de contrôle et de santé sont plus qu’interpellés afin de mettre fin à la commercialisation de ces produits et lancer des campagnes de sensibilisation sur les dangers que présentent ces articles sur la santé des enfants. Les parents sont, quant à eux, tenus d’être vigilants et de n’acheter que dans des magasins spécialisés qui assurent un minimum de sécurité. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Alerte sur des articles dangereux
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair