formats

«Aït Ahmed, un repère pour les luttes démocratiques»

Publié le 24/12/2017, par dans Non classé.

Des milliers de personnes, dont des cadres du FFS, se sont déplacées, hier, au village Ath Ahmed, pour rendre un vibrant hommage à Si El Hocine.
Le deuxième anniversaire de la mort du leader historique et fondateur du FFS (Front des forces socialiste), Hocine Aït Ahmed, a été commémoré, hier, dans le village Ath Ahmed, commune d’Aït Yahia, daïra de Aïn El Hammam, à 45 kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.
Une foule nombreuse s’est, à l’occasion, recueillie sur la tombe du défunt. Nous avons remarqué, entre autres, la présence des cadres de la direction du FFS, des élus, des militants et des sympathisants de la même formation politique, ainsi que des milliers d’autres citoyens venus de plusieurs wilayas pour rendre hommage à Si El Hocine.

Le premier secrétaire du FFS, Mohamed Hadj Djilani, a rappelé, lors de sa prise de parole, les qualités de Hocine Aït Ahmed qui reste, a-t-il déclaré, un repère historique pour les luttes démocratiques. « Il a milité pour l’unité nationale, la démocratie et les droits de l’homme. Sa vie était pleine d’enseignements, car il s’agit d’un homme qui a défendu des valeurs universelles», a-t-il ajouté.

« Dda L’hocine a toujours incarné l’idéal national. C’est un homme qui avait une grande légitimité populaire, car il a toujours lutté pour la liberté, la démocratie et l’indépendance du pays. Il était un grand homme de conviction. D’ailleurs, il a eu droit à des funérailles populaires nationales. Donc, c’est un devoir de mémoire de se rappeler aujourd’hui de cette immense personnalité qui nous a légué un héritage inépuisable de valeurs. Il incarnait le respect et la dignité.

Nous sommes tenus de réaffirmer notre détermination et engagement à continuer le combat du père fondateur du FFS», a-t-il laissé entendre devant une assistance nombreuse, composée notamment des militants de sections communales du parti venus déposer des gerbes de fleurs sur la tombe de Hocine Aït Ahmed. Notons aussi que parmi les cadres du FFS présents à Ath Ahmed, la présence, entre autres, de Ali Laskri et Aziz Balloul, membres du présidium et députés.

Abdelmalek Bouchafa et Mohamed Nebbou, anciens premiers secrétaires du parti, ont également pris part à cet hommage aux côtés de plusieurs élus locaux, dont le nouveau président de l’APW de Tizi Ouzou, Youcef Aouchiche. Par ailleurs, Jugurtha, fils de Hocine Aït Ahmed, a déclaré que « cette foule venue rendre hommage à Si El Hocine prouve que mon père demeure un symbole de militantisme. Je suis vraiment très heureux de me retrouver, aujourd’hui, ici pour commémorer l’anniversaire de la disparition de mon père dans une ambiance populaire avec des militants de la démocratie». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Aït Ahmed, un repère pour les luttes démocratiques»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair