formats

Aïcha Tagabou passe en seconde position de la liste FLN

Publié le 08/03/2017, par dans Non classé.

Sur les 27 documents retirés, seulement 13 partis politiques ont pu déposer leurs dossiers de candidature auprès de l’administration.
L’établissement de la liste du Front de libération nationale (FLN) a suscité une vive polémique et un large débat au sein de la population locale du Tassili. En effet, quelques heures après l’annonce, sur la page facebook du FLN, du nom de la ministre déléguée chargée de l’Artisanat, Aïcha Tagabou, en tête de liste de l’ex-parti unique à Illizi, Hemmani Mohamed, un militant FLN de la commune de Djanet, s’est adressé au secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbès, en publiant une vidéo sur sa page facebook, pour contester ce choix :  » Selon les coutumes et traditions touareg, la femme occupe une place assez particulière, mais ne peut en aucun cas être placée au-dessus d’un homme.»

Les internautes l’ont largement commentée et partagée. Quelques heures plus tard, une modification a été apportée sur la liste. Le député Mustapha Hamia, de la commune de Bordj El Haouès, est chargé de conduire la liste, suivi par la ministre déléguée chargée de l’Artisanat ainsi que le député Brahim Touahria, tous les trois de la même circonscription administrative de Djanet.

Cet ordre de classement a suscité la colère des militants des communes situées au nord de la wilaya et ceux du chef-lieu de la wilaya qui se disent victimes d’injustice et d’exclusion. Dans la matinée de lundi, des informations ont circulé sur facebook : « Une autre modification a été introduite, El Aïd Madoui, de la commune de Debdeb, est placé à la 3e position à la place du député Brahim Touahria, lui, est repositionné à la 4e place.»

Le Rassemblement national démocratique (RND), deuxième force du pays, qui détient les deux sièges de la Chambre haute du Parlement au niveau de la wilaya d’Illizi, était parmi les premiers partis qui ont déposé leurs dossiers, sa liste avait été validée par son secrétaire général, Ahmed Ouyahia, plusieurs jours avant la date butoir. El Hezza Mohamed, connu sous le nom de Khamaden, jeune syndicaliste à l’entreprise publique Sonatrach, a été désigné à sa tête.

D’autres personnalités de la wilaya représenteront les différentes formations politiques. Il s’agit de Salah Hafesh, Miloud Boualba, Ahmed Zergat, Hemma Hemmani et Djeloul Ouaouane, qui sont désignés respectivement à la tête des listes des partis Ahd 54, Mouvement de la société pour la paix (MSP), Mouvement populaire algérien (MPA), Front El Moustakbel et l’alliance El Feth (il s’agit de la fusion des cinq partis).

De jeunes candidats

Plusieurs jeunes de la wilaya d’Illizi se sont présentés à la bataille électorale. Abdelkrim Changuiti, correspondant du quotidien El Khabar, est tête de liste du Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD). Hocine Abadi représentera la liste du Parti des travailleurs de Louisa Hanoune.

Pour sa première participation aux élections législatives, le parti Tajamou Amel El Jazaïr (TAJ) sera conduit par Mehdi Ben Abderrahmane. Hocine Ben Klala est à la tête du Front national des libertés (FNL) et le jeune Ahmed Abdou Ali pour le Rassemblement algérien. Le célèbre militant de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme, Brahim Intamat, âgé de 26 ans, qui représentera la liste du Mouvement El Infitah, est le plus jeune candidat en lice.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Aïcha Tagabou passe en seconde position de la liste FLN
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair