formats

Ahmed Ouyahia : l’Algérie pourrait s’endetter pour certains projets

Publié le 29/01/2016, par dans Non classé.

Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND, a laissé entendre que l’Algérie pourrait être appelée à recourir à l’endettement extérieur pour deux ou trois projets stratégiques uniquement.
Dans son allocution lors de la 5e session ordinaire du conseil national du RND, il dit aussi que l’Algérie dispose de plusieurs atouts pour faire face à la crise provoquée par l’effondrement des prix des hydrocarbures. Tout en affichant son inquiétude de la situation actuelle du pays, il affirme qu’elle « doit surtout nous encourager à l’action car l’Algérie dispose de plusieurs atouts pour préserver sa politique de justice sociale et pour rebondir économiquement en mieux de cette crise».

Pour M. Ouyahia, l’Algérie « pourra préserver sa politique de justice sociale tant qu’elle conservera son indépendance de décision en matière économique et sociale (…). Une indépendance préservée grâce à la politique de désendettement extérieur mise en place par le président Bouteflika».

« Il nous reste donc à réhabiliter le travail et à promouvoir la compétitivité.» Il revient aussi sur la question de la place réservée par le projet de la nouvelle Constitution à la communauté algérienne établie à l’étranger en expliquant que l’article 51 complété « vise simplement à garantir à l’Algérie que ceux qui voudraient la servir ou la représenter à de très hauts niveaux de responsabilité, n’aient de loyauté qu’envers elle et soient dégagés de tout lien avec une puissance étrangère quelle qu’elle soit». « Quel crime y aurait-il à cela ?

Quelle atteinte y aurait-il là aux droits de nos compatriotes possédant une autre nationalité ? Combien d’Algériens binationaux aspirent à être ministres, walis, ambassadeurs en Algérie ? 5000 ? 10 000 ?» s’est-il interrogé. « Et même pour ceux-là, il s’agirait tout simplement de renoncer à la nationalité étrangère pour assumer de hautes responsabilités au service de l’Algérie», a ajouté M. Ouyahia, qui a exprimé son souhait de voir la communauté nationale à l’étranger devenir une « force» qui sert les intérêts de l’Algérie
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Ahmed Ouyahia : l’Algérie pourrait s’endetter pour certains projets
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair