formats

Affluence record du public en clôture du programme « Djazairama »

Publié le 20/08/2018, par dans Non classé.
Affluence record du public en clôture du programme

ALGER – Une affluence record du public algérois a été enregistrée lors de la dernière soirée du programme d’animation musicale « Djazairama » à la faveur d’un grand concert animé dimanche par le chanteur « L’Algérino ».

ALGER – Une affluence record du public algérois a été enregistrée lors de la dernière soirée du programme d’animation musicale « Djazairama » à la faveur d’un grand concert animé dimanche par le chanteur « L’Algérino ».

Organisé à l’esplanade de Ryadh El-Feth, ce concert vient clôturer la caravane artistique tenue par l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (ONDA) et qui a totalisé plus de 600 spectacles depuis le 12 juillet dernier.


Lire aussi: Un public nombreux pour Takfarinas et le groupe « Imzad »


Ils étaient plus de 10.000 spectateurs à faire le déplacement dimanche pour assister au concert animé, entre autres, par l’un des artistes les plus en vogue du moment et à chanter en chœur des titres comme « Je te jure sur la tête de ma mère », « Bayna », « Wesh dani », « Diggi style » ou encore « Les menottes ».

Le rappeur, qui avait également connu un franc succès quelques jours avant au Festival de Djemila, a enchanté ses nombreux fans par une présence particulière sur scène et une énergie débordante.

Plus tôt dans la soirée les spectateurs avaient également eu le plaisir de retrouver la voix et l’interprétation magistrale d’une star montante du raï, Madjid Hadj Brahim, neveu du king du raï Khaled Hadj Brahim, et qui a mis une ambiance survoltée en reprenant des succès comme « Yamina », « Abdelkader Ya Boualem « , « Hya Li Bghat » ou encore « C’est la vie ».


Lire aussi: Le public algérois renoue avec Cheb Nasro


Très inspiré par l’interprétation de Khaled, Madjid Hadj Brahim, qui avait sorti son premier album « Lyam Tbayen » en 2013, s’est révélé être un véritable show man avec une voix puissante qui explore des instruments comme la trompette et l’accordéon qui se font de plus en plus rare dans le raï.

Dans un registre oscillant entre le reggae, le chaabi et le raï, « Djam », une véritable bête de scène, avait lui aussi assuré une prestation originale avec un nouveau répertoire qu’il présente désormais en solo.

Le programme estival de l’ONDA, qui avait programmé des spectacles et des tournées dans plusieurs villes du pays à l’instar de Mostaganem, Bouira, Tizi Ouzou, Alger, Constantine, Msila ou encore Oran, a pris fin dimanche.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Affluence record du public en clôture du programme « Djazairama »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair