formats

Affaires étrangères : L’ambassadeur du Maroc convoqué

Publié le 24/04/2017, par dans Non classé.

Réponse du berger à la bergère. Une journée après « la convocation», par les autorités marocaines, de l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, Alger rend la pareille.
Le représentant du royaume du Maroc à Alger a été convoqué, hier, au ministère des Affaires étrangères pour lui signifier « le rejet catégorique» des accusations « mensongères» des autorités marocaines.

« Suite aux graves accusations formulées par les autorités marocaines faisant porter à l’Algérie la responsabilité d’une prétendue tentative de ressortissants syriens qui auraient essayé d’entrer illégalement en territoire marocain à partir du territoire algérien, l’ambassadeur du royaume du Maroc a été reçu ce jour, 23 avril 2017, au ministère des Affaires étrangères où il lui a été signifié un rejet catégorique desdites allégations mensongères, et auquel il a été démontré le caractère totalement infondé de telles accusations qui ne visent qu’à nuire à l’Algérie, à laquelle sont grossièrement imputées des pratiques étrangères à son éthique et à ses traditions d’hospitalité bien établies», souligne un communiqué du ministère des Affaires étrangères, repris par l’APS.

L’attention de la partie marocaine « a été attirée sur le fait que les autorités algériennes compétentes ont constaté, à Beni Ounif (Béchar), le 19 avril 2017, à 3h55, une tentative d’expulsion vers le territoire algérien, en provenance du territoire marocain, de 13 personnes, dont des femmes et des enfants», ajoute la même source, précisant « en outre, au cours de la même journée, à 17h30, il a été constaté, à ce même poste frontalier, l’acheminement par un convoi officiel des autorités marocaines de 39 autres personnes, dont des femmes et des enfants, en vue de les introduire illégalement en territoire algérien».

« De toute évidence, ces exercices de dénonciation outrancière et outrageante de l’Algérie auxquels se sont livrés deux départements ministériels marocains ainsi que d’autres déclarations d’autorités officielles distillant des accusations fantaisistes tendant à mettre en doute des positions algériennes universellement saluées et soutenues, s’ajoutant à des campagnes médiatiques effrénées dirigées contre l’Algérie et ses hauts responsables, relèvent d’une stratégie de la tension qui se situe aux antipodes des exigences du bon voisinage entre les deux pays», souligne le communiqué du MAE, affirmant que « ces fuites en avant ne sauraient exempter le royaume du Maroc de ses responsabilités dans les impasses que vit l’ensemble maghrébin au regard des peuples de la région comme au regard de l’histoire».

Samedi, le ministère marocain des Affaires étrangères avait convoqué l’ambassadeur d’Algérie à Rabat pour « protester» contre « l’expulsion de ressortissants syriens» par l’Algérie.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Affaires étrangères : L’ambassadeur du Maroc convoqué
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair