formats

Affaire EPB/Cevital : Le DG de BMT, une victime collatérale ?

Publié le 21/09/2017, par dans Non classé.

Le directeur général de Béjaïa Mediterranean Terminal (BMT), Nassib Barchiche, a été démis de ses fonctions il y a une semaine par le DG du port de Béjaïa, Djeloul Achour, pour un motif en relation directe avec le blocage de l’investissement du groupe Cevital.
BMT est une joint-venture créée en 2004 entre l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB) et la société singapourienne Portek pour gérer le terminal à conteneurs. Le directeur général du port a expliqué à un journal électronique que Nassib Barchiche s’est rendu coupable de n’avoir pas informé la direction du port de la réception de 39 conteneurs destinés à l’unité de trituration de graines oléagineuses de Cevital.

Malgré le dispositif hermétique mis en place concernant des équipements destinés au groupe agroalimentaire, une quarantaine de conteneurs ont ainsi été déchargés et ont trouvé place malgré tout dans le terminal à conteneurs. Ceci a mis en alerte la direction du port qui colmate rapidement une « faille impardonnable» pour une entreprise qui ne change en rien sa résolution d’empêcher la réception des équipements devant permettre le lancement de l’usine de trituration.

Pourtant, Nassib Barchiche avait été signataire, le 27 août dernier, d’une correspondance destinée au directeur de l’agence CMA-CGM, le transporteur maritime, l’enjoignant de l’informer « avant embarquement de tout conteneur plein destiné à l’entreprise Cevital ayant pour destination finale le port de Béjaïa».

Le désormais ex-DG de BMT a veillé même à noter l’importance de sa correspondance afin, avait-il expliqué, « de nous éviter toute complication lors de la prise en charge de vos navires au débarquement, car certaines cargaisons citées ont déjà fait l’objet d’un refus de réception par les autorités compétentes». Le courrier de BMT n’a fait que se conformer aux orientations de l’EPB.

Au niveau du port, on a pris, en tout cas, la précaution de ne pas faire trop de bruit autour du limogeage du DG de BMT. Selon son entourage, celui-ci aurait même été accusé de « connivence avec Cevital». Son limogeage est un épisode de trop dans ce long feuilleton de neuf mois. Le dernier qui annoncerait un accouchement heureux avec le gouvernement Ouyahia ?

Que fera-t-on des 39 conteneurs indésirables qui sont au port de Béjaïa? « Seul le DG est habilité à vous répondre», nous répliquait, hier, au téléphone, l’intérimaire de Djeloul Achour, absent. Selon une source, Nassib Barchiche a été limogé parce qu’il aurait refusé de renvoyer ces conteneurs.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Affaire EPB/Cevital : Le DG de BMT, une victime collatérale ?
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair