formats

Abderrezak Mokri, président du MSP : « Où est la justice ? »

Publié le 06/02/2016, par dans Non classé.

Le président du MSP, Abderrezak Mokri, a appelé, vendredi 5 février, lors d’un point de presse à Mascara, la justice à enquêter sur les déclarations faites par le directeur du cabinet de la Présidence, Ahmed Ouyahia, sur l’implication de certains sénateurs dans l’achat des voix des grands électeurs par l’argent généré par l’activité économique sale et la drogue.
« C’est Ouyahia qui a accusé ouvertement des élus du FLN d’utiliser l’argent de la drogue dans les précédentes élections sénatoriales. Ce ne sont pas les partis de l’opposition. La justice doit vérifier les déclarations graves du directeur du cabinet de la Présidence et d’enquêter avec ces élus, a-t-il dit.

Le conférencier s’est dit outré par les sorties médiatiques de certains anciens responsables qui ternissent l’image du pays.  » Khaled Nezzar accuse Betchine d’avoir torturé les manifestants des évènements d’octobre 1988 et l’ancien wali d’Oran, Bachir Frik, parle de l’implication d’un officier supérieur dans le trafic de la cocaïne. Où est la justice ?», s’interroge-t-il.

Parallèlement, M. Mokri qui a tenu à affirmer que l’Algérie est dans un état de pourrissement, a déclaré que « le pouvoir politique qui nous mène droit au chaos a reconnu lui-même l’échec de sa politique». Devant cet état de fait, ajout-il, « nous demandons à ce pouvoir d’annoncer l’échec du programme de Bouteflika qui n’a rien apporté au peuple.»

Pour le président du MSP, « le changement en Algérie n’est pas une affaire de partis politiques, mais de peuple.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Abderrezak Mokri, président du MSP : « Où est la justice ? »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair