formats

Abdelmalek Sellal à sétif : La feuille de route irrite les Sétifiens

Publié le 19/12/2015, par dans Non classé.

Attendue depuis un moment, la visite que doit effectuer aujourd’hui à Sétif Abdelmalek Sellal en a refroidi plus d’un. Le contenu de la feuille de route n’englobant pas certains points en est la cause. Pour l’illustration, le projet du complexe sportif de 50 000 places couvertes, initié en juin 2007 par le président de la République, qui fait encore et toujours couler de l’encre et de la salive, est « éludé». Au grand désarroi des Sétifiens en général et des Ententistes en particulier.
En l’absence d’une position claire, nette et précise des pouvoirs publics — qui ont pourtant soutenu à maintes reprises que ledit projet serait maintenu — les Sétifiens font grise mine. Sellal mettra-t-il un terme à un suspense qui perdure depuis 8 longues années ? En outre les Sétifiens s’expliquent mal l' »élimination» du Park Mall et de l’ensemble hôtelier Ibis/Novotel du programme de la visite.

Situé en plein centre-ville, l’ensemble hôtelier d’une capacité de 502 lits — lancé en 2012 par la SPA Sieha, en association avec le groupe français Accor, pour un coût prévisionnel de 2,5 milliards de dinars — n’attendait sans nul doute qu’une telle visite pour entrer en service et offrir dans un premier temps 120 nouveaux emplois mais reste en « stand-by».

Réalisé par le groupe Prombati, le Park Mall (le premier du genre à l’échelle nationale), comprenant un hôtel Marriott de 384 lits, une salle de conférences de 830 places, divers espaces de détente, de loisirs et de shopping et un parking pour 1258 véhicules, est bizarrement « zappé». Comme la communication n’est pas le fort de nos gouvernants, on n’a pu connaître les raisons de ce zapping. Peut-on aussi facilement éliminer deux belles acquisitions, métamorphosant non seulement le cœur de la ville de Aïn Fouara mais proposant pas moins de 1620 emplois directs dont 1500 pour le Park Mall ? Non, diriez-vous.

D’une superficie de 700 hectares, la mégazone de Ouled Saber ne voit toujours pas le jour ; elle a été aussi reléguée aux calendes grecques, tout comme la nouvelle zone d’El Lahlatma, viabilisée par des opérateurs économiques privés. Au programme de Abdelmalek Sellal, la pose de la première pierre du raccordement aval à partir du barrage El Maouane et du périmètre irrigué à partir du barrage précité.

Ce point précis fait partie du gigantesque projet des grands transferts d’un coût global de 1,2 milliard d’euros. Constitué de deux systèmes de transfert hydraulique de 313 millions de mètres cubes d’eau vers le barrage El Maouane et Draa Diss, le projet avait été lancé par le président Bouteflika en 2009. A l’époque ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal avait promis séance tenante de boucler l’opération en 2012.

Cinq ans après, les Sétifiens ont toujours soif et les 40 000 hectares qui devaient être irrigués ne le sont toujours pas. Cela dit, le Premier ministre entamera sa visite par l’inspection du chantier d’extension de la ligne de production de la cimenterie de Aïn Kebira. A noter qu’en septembre 2016, sa production atteindra les 3 millions tonnes/an.

Soit le triple de la production actuelle. L’augmentation des capacités de production engendrera l’ouverture de 350 postes d’emploi directs. D’un coût global de 32 milliards de dinars (l’équivalent de 300 millions d’euros), l’opération est confiée aux deux constructeurs français Thyssen Krupp Industrie et SAS (ex-Polysius). Le Premier ministre présidera en outre la cérémonie d’inauguration du service de radiothérapie du CAC.

Il en fera de même pour la double voie Sétif-Batna sur 110 km. Il inspectera le chantier du futur marché de gros de fruits et légumes de Aïn Sfiha (sud de Sétif) et remettra symboliquement les clés de 3392 logements. En dernier lieu, il inaugurera un complexe de fabrication de profilés en aluminium et cuivre à El Eulma, la câblerie KPlast, ainsi qu’une unité spécialisée dans le papier tissu et l’usine de production de carreaux céramiques émaillés. A Sétif, le secteur industriel privé est devenu le premier employeur… Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Abdelmalek Sellal à sétif : La feuille de route irrite les Sétifiens
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair