formats

7 nouveaux décès en attendant la confirmation des analyses

Publié le 21/02/2016, par dans Non classé.

Une moyenne de 40 cas entre suspects et confirmés ont été recensés depuis la fin de l’année 2015 à ce jour. Le ministère de la Santé rappelle que la campagne de vaccination est toujours en vigueur. Il recommande le respect des mesures d’hygiène pour limiter la propagation.

La grippe saisonnière a atteint son pic épidémique d’après les données du réseau sentinelle national de surveillance recueillis auprès de l’INSP et de l’IPA d’Algérie, annonce le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué rendu public hier. Cette situation qui a coïncidé avec les mauvaises conditions météorologiques, explique le ministère de la Santé, s’est traduite par la survenue de cas sévères de grippe saisonnière admis dans les différentes unités hospitalières mises en place, à cet effet depuis le mois de novembre 2015. « Sept décès suspects, en attendant la confirmation des analyses du laboratoire cette semaine, sont survenus, notamment chez des sujets exposés au risque de forme grave de la maladie à Djelfa et à Bordj Bou Arréridj», affirme le ministère de la Santé dans son communiqué.

Ces sept nouveaux décès (5 à Bordj Bou Arréridj et 2 à Djelfa) s’ajoutent, selon une source proche du dossier, à la longue liste qui avoisine en moyenne 40 cas recensés depuis les premiers cas enregistrés à Tébessa à la fin de l’année 2015 à ce jour. Le ministère de la Santé rappelle à cet effet, et afin de limiter la transmission et diminuer le risque de complications, que la campagne de vaccination antigrippale 2015-2016 est toujours en vigueur jusqu’à la fin de saison hivernale. Elle concerne tout particulièrement, signale la même source, les personnes âgées de plus de 65 ans, les malades chroniques adultes et enfants et les femmes enceintes.

« Ce vaccin est encore disponible dans les établissements publics de santé où il est administré gratuitement», a rappelé encore le communiqué en insistant sur le respect des mesures d’hygiène qui contribuent à réduire la propagation de la grippe, notamment en limitant les contacts avec d’autres personnes, en particulier celles à risque dès les premiers symptômes, se laver les mains, se couvrir la bouche et le nez à chaque toux et éternuement et se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique. Comme il est recommandé d’éviter les contacts rapprochés avec l’entourage des personnes atteintes de grippe. A noter que chaque année la grippe tue entre 2000 à 3000 personnes en Algérie et plus de 500 000 à travers le monde, selon les estimations de l’OMS.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 7 nouveaux décès en attendant la confirmation des analyses
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair