formats

64000 familles relogées en 3 ans

Publié le 25/04/2017, par dans Non classé.

Avec sa nouvelle sortie sur le terrain, le wali a conduit la délégation à travers les communes de Hammamet, Aïn Benian, Cheraga, Ouled Fayet ainsi que Dely Ibrahim toujours dans le cadre d’inspection des projets dans le cadre du développement local.
Pour cette visite comme les autres depuis maintenant quelques semaines, le chef de l’exécutif a inauguré des stades de proximité, la visite également de plusieurs chantiers de réhabilitation, la présen-tation des aménagements urbains. Le wali Abdelkader Zoukh a également visité des chantiers consacré au dédoublement de la chaussé a l’instar de celui de la route nationale numéro 41 conduisant vers Ain Allah. Au niveau des communes de Dely Ibrahim et Ouled Fayet, M. Zoukh a eu à faire à la population qui semblait n’attendre que sa visite.

Une visite tant attendue pour des personnes qui ne voulaient que dénoncer certains comportements qui semblent injustes à leurs yeux. A Ouled Fayet, après avoir posé la première pierre pour la réalisation d’une mosquée, des habitants de la commune sont venus à la rencontre de la délégation, avant de leur faire part des conditions de vie insoutenables, des problèmes d’internet également existent, ainsi que d’autres tracas que les officiels ont vite fait de prendre en considération.

A Dely Ibrahim, sur les lieux du chantier d’un futur marché couvert au niveau des Grands vents, le wali a insisté sur l’agrandissement des lieux afin d’offrir plus de postes d’emploi aux nombreux jeunes qui peinent aujourd’hui à s’intégrer dans le monde du travail. Mais la population a vite fait d’interpeller le chef de la wilaya sur l’absence de l’APC à travers plusieurs cités ; certains ont même affirmé que l’APC délaisse le reste des quartiers pour ne se préoccuper que de la cité Aïn Allah.

Un jeune homme a déclaré aux membres de la délégation qu’il faudrait être à cheval sur la tâche des employés de l’APC et prendre en charge la jeunesse. Dans son allocution à la presse, M. Zoukh a déclaré que parallèlement à l’opération de relogement qui approche à grands pas et qui concerne pas moins de 68 000 familles, les services travaillent également pour le couffin de Ramadhan, précisant aussi que le montant pour cette année est fixé à 5000 DA. « Quant aux APC qui ont assez d’argent, je leur demande de rajouter un supplément afin d’augmenter la valeur du couffin», conclut notre interlocuteur. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 64000 familles relogées en 3 ans
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair