formats

5èmes journées nationales du court-métrage à Béchar

Publié le 03/11/2019, par dans Non classé.
5èmes journées nationales du court-métrage à Béchar

BECHAR – Les 5èmes journées nationales du court-métrage ont débuté samedi à la maison de la culture Kadi-Mohamed à Béchar.

La manifestation artistique qui a vu la participation de 15 œuvres cinématographiques de jeunes issus de 14 wilayas du pays, vise à offrir une opportunité aux jeunes cinéastes amateurs pour faire découvrir au public leurs œuvres.

Elle a débuté par la projection du court métrage « Stay », de Boukaf Mohamed Tahar (œuvre d’animation) qui dénonce les guerres et les atteintes à l’environnement, suivie de l’œuvre de Kadda Abdellah « Kan Wa La Makanch » qui aborde la condition des handicapés.

De son côté Benalla Samir dans « El Alam », traite un sujet social très sensible lié aux harcèlements sexuels des femmes de ménage.

« A travers ce film, j’ai voulu mettre en relief cette catégorie, ses douleurs et ses souffrances », a-t-il dit lors d’un débat avec le public.

Le comité d’organisation de cette manifestation cinématographique a procédé à la sélection de ces deux œuvres parmi 45 courts-métrages visionnés lors de la présélection des productions de cinéastes amateurs, a précisé pour sa part Amari Hamdani, directeur de la maison de la culture Kadi-Mohamed.

« Le visionnage des courts-métrages retenus lors de cette édition, qui sont des fictions traitant de plusieurs thèmes, permettra aux spécialistes et au public de découvrir le talent de jeunes cinéastes, issus de différentes régions du pays », a-t-il souligné.

Un jury, composé de spécialistes et présidé par le cinéaste Larbi Lakehal décernera les quatre (4) prix de cette manifestation qui se poursuivra jusqu’ au 5 novembre, à savoir trois premiers prix (dotés d’un montant de 120.000 DA, 80.000 DA et 60.000 DA respectivement) et un prix du jury (40.000 DA), a fait savoir M. Amari.

Des ateliers de perfectionnement et de formation pour les participants dans les techniques cinématographiques, notamment l’écriture de scénario, la direction de la prise de vue, le montage de films et la prise de son, sont également au programme des JCMB, en plus d’expositions de documents photographiques sur le cinéma national et mondial, prévus à cette occasion.

Le court-métrage « Human » (humain), réalisé par Issam Taachit de la wilaya de Batna, avait remporté le premier prix de la précédente édition des JCMB, qui s’était déroulée du 29 novembre au 02 décembre 2017 à Béchar.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 5èmes journées nationales du court-métrage à Béchar
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair